*Gossip girl*

Le forum Francophone sur la série et les livres Gossip girl
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Histoire de famille .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
N&S
Blair Waldorf
Blair Waldorf


Nombre de messages : 514
Date d'inscription : 31/07/2011


Infos +++
Prénom: Lou
couple favoris : Damon/Elena, Serena/Nate, Veronica/Logan, Chuck/Blair, Caroline/Tyler, Mark/Lexie.
BlaBlA...:

MessageSujet: Re: Histoire de famille .    Sam 28 Jan - 17:48

Oh non t'a osée coupé le chapitre là !! Shocked
J'aime toujours autant la relation Chuck/Serena, j'aime bien aussi Benvolio et Blair. Smile
J'ai hâte, vivement vivement la suite !

J'ai adoré ce chapitre. Pauvre Chuck, Ben a vraiment appuyé la où ça faisait mal. Enfin, vivement qu'on voit du Blass et du Serenate et les querelles Bass et Waldorf. Ce groupe risque d'être... Super intéressant ^^
Revenir en haut Aller en bas
orishas
Gossip girl
Gossip girl
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1088
Age : 23
Séries preferées : : Séries préferées :

Gossip Girl
How I met your mother
Shameless
Scrubs

Date d'inscription : 04/01/2011


Infos +++
Prénom:
couple favoris : Chuck & Blair
BlaBlA...:

MessageSujet: Re: Histoire de famille .    Sam 28 Jan - 19:20


Oh mon dieu j'adore ! Je suis comme N&S : Mais comment as tu pu couper là ?! Je veux trop lire la suite ! Le groupe de malade quoi ! ENORME ! Very Happy Veux une suite !!!!
Revenir en haut Aller en bas
blair38
Fan de G.G
Fan de G.G
avatar

Féminin
Nombre de messages : 52
Age : 20
Séries preferées : : Séries préferées : Gossip Girl-Glee-Vampire Diaries-One Three Hill-NCIS

Date d'inscription : 31/07/2011


Infos +++
Prénom: Laura
couple favoris : Nate/Blair-Quinn/Sam-Elena/Damon-Ziva/Tony
BlaBlA...:

MessageSujet: Re: Histoire de famille .    Sam 28 Jan - 22:48

Tu as osé couper à ce moment!!!? lol
C'est telllement du génie ta fiction, Blair n'est vraiment pas prête de reparler à Nate Smile
Revenir en haut Aller en bas
saev
Confident(e) de G.G
Confident(e) de G.G
avatar

Féminin
Nombre de messages : 450
Age : 18
Localisation : Upper East Side avec Chuck <3

Séries preferées : : Gossip Girl, Grey's Anatomy, NCIS, One Tree Hill, Glee, Once Upon A Time...

Date d'inscription : 20/01/2012


Infos +++
Prénom:
couple favoris : Blair/Chuck
BlaBlA...:

MessageSujet: Re: Histoire de famille .    Lun 30 Jan - 20:53

J'adore toujours autant.
Mais je suis d'accord avec les filles, arrêter là c'est de la torture !
Impatiente d'avoir la suite. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
L0làà
Dan Humphrey
Dan Humphrey
avatar

Féminin
Nombre de messages : 730
Age : 22
Localisation : Les Hamptons

Séries preferées : : Séries préferées :
Gossip Girl/Grey's anatomy/Skins/Weeds/Smallville/Pretty Little Liars/


Date d'inscription : 21/05/2011


Infos +++
Prénom: Lola
couple favoris : Chuck et Blair
BlaBlA...:

MessageSujet: Re: Histoire de famille .    Sam 4 Fév - 19:16

Excusez moi les filles... Mon but n'était pas de vous torturer ! ^^ Bon je vous donne la suite. J'espère qu'elle vous plaira ! Wink Au programme: Découverte des membres adverses . Sans grande facilité je vous l'accorde. =) Ce n'est qu'un début à une cohabitation difficile ^^
Encore merci les filles <3 bonne lecture !

CÔTE W/B



Les groupes se réunissaient, Betty, la coach était très fier de son travail. Elle avait vraiment mélangé l’ensemble hétérogène de base. Dans chaque groupe de 8 elle avait mis 4 membres de chaque « tribu ».
Lili : Je sais que tu as toujours totalement désapprouvé nos conflits. Mais tu dépasses les bornes. Ils ont été élevés pour se détester. Ne les réunis pas ainsi. Ils vont se démolir.
Betty : Il est temps qu’ils apprennent à se tolérer.
Lili : Mets au moins Blair Waldorf dans un autre groupe que celui de Chuck.
Betty : Et pourquoi ça ?
Lili : Tu ne comprends pas les conflits, mais tu en connais l’origine. Ils ne doivent pas se rencontrer. Bart va être fou de rage s’il l’apprend.
Betty : Je ne crains pas la colère de Bart. Ni celle d’Harold Waldorf. Si nous étions encore dans cette époque ou c’était moi qui décidait des cavaliers durant le bal des débutantes, je les aurais mis ensemble.
Lili et Betty regardaient les 8 jeunes. A plus de 1 mètre de distance chacun, se toisant avec incompréhension comme si l’être en face était une sorte d’extraterrestre à n’approcher sous aucun prétexte. Blair était en face de Chuck. Lili n’avait jamais vu la fille d’Harold Waldorf sauf dans certains magasines où elle accompagnait son père. Elle se surprit à la trouver très mignonne. Ses boucles et ses joues lui donné une candeur adorable. Une vrai poupée. Chuck et elle se regardaient. Lili fut très mal à l’aise avec cette situation. Jamais Bart n’aurait pu tolérer une chose pareil. Betty aussi les regardait. A son grand étonnement, elle trouva qu’il n’était pas les plus révolté d’être là. Elle n’en toucha d’ailleurs pas un mot à Lili de peur de l’inquiéter, mais elle trouvait que la jeune Bass et la petite Waldorf avait quelque chose de bien à eux. Ils se ressemblaient, se complétaient. Il avait tous les deux manqué d’un petit quelque chose dans leur enfance. Elle n’arrivait pas à dire quoi. Mais c’était bien visible. Oui, si on lui avait demandé le nom de deux personnes bizarrement faite pour être ensemble, elle aurait répondu à partir de ce soir : Chuck Bass et Blair Waldorf.
Alors que les autres groupes s’activait à lire les feuilles misent à leur disposition pour apprendre le premier pas du cotillon qui n’était d’ailleurs qu’un début de Valse, Betty remarqua qu’ils n’avaient toujours pas commencé. Il était donc temps qu’elle agisse.
Betty : Alors les jeunes. Vous n’avez pas l’air inspiré.
Serena : Si si. On ne sait juste pas par où commencer.
Betty : C’est ce que je disais. Vous n’êtes pas inspiré ! Si vous commenciez par lire la feuille ? Oh et puis non. Je vais vous épauler pour le début. Quelque chose me dit que vous aurez besoin de moi n’est ce pas ?
Etrangement, elle avait l’attention de tous. Ils hochèrent la tête tous en même temps ravie qu’elle puisse les guider, vers cette marche de la paix temporaire qui leur était imposée.
Betty : Le cotillon est une danse de couple. Il y a des couples de base mais les partenaires sont échangés dans un groupe de huit. Mettez vous par deux.
Ils se regardèrent tous. Des couples ? Il n’y en avait pas vraiment. Blair était censé être avec Nate. Mais elle lui en voulait tellement qu’elle ne trouverait pas la force de se coller à lui. Serena était avec Edward. Mais vu la réaction de Chuck, elle n’osa pas lui sauter dans les bras. Comme aucun ne se décider et qu’ils regardaient tous leur pied Betty pris encore cette fois, les choses en main.
Betty : Bon je vais vous désigner un partenaire alors. Ils ne seront pas définitifs pas d’inquiétude. Juste le temps de cette répétition ou le temps que vous trouviez des cavaliers. Bref. Alors … Disons : Edward et Penelope, pourquoi pas Georgina et Benvolio, Serena et Nate feront de jolie partenaire. Et il ne reste plus que… Blair et Chuck.
Tous ouvrir de grand yeux. L’avait-elle fait exprès ? Elle réunissait les deux plus grand ennemi de Manhattan. Les deux héritier pur de chaque clan. Elle réunissait le communisme et le capitalisme, le lion et la gazelle, l’amour et la haine, le yin et le yang… Blair et Chuck se sont toisé de haut en bas. Le regard plongé dans la différence. Ils n’arrivaient plus à bouger.
Ben : Pas question. Blair est avec moi. Nate à la limite.
Edward : Vous êtes complètement folle… On a compris vous ne voulait pas prendre de partie. Vous nous l’avez clairement montré. Mais vous ne pouvez pas les forcer à être ensemble. C’est magnétique. C’est une Waldorf, c’est un Bass. Ils…
Betty : Et si on leur demandait à eux.
Tous le monde s’est retourné vers les deux jeunes concernés. Leur regard plongé l’un dans l’autre. Aucune expression ne pouvait se lire sur leurs visages. Ni sourire, si larme. Une étrange sensation les traversait. Le monde s’était comme mis sur pause. Arrêtant de réfléchir. Ils ont répondu à l’unisson.
Chuck et Blair : Pourquoi pas.
La mâchoire de chacun s’est décrochée, même Betty fut surprise.
Serena : Non mais Chuck ! Tu joues à quoi ? Arrête. Danse avec Georgie ou moi, Blair danse avec Benvolio. Et s’est réglé.
Ben : Blair, je t’interdis de le toucher.
Betty : ça suffit maintenant. Les groupes sont formés.
Chacun s’est mis avec réticence près de son ou sa partenaire. Lili regardait la scène de loin. Bart allait la démolir s’il venait à être au courant que son fils avait dansé avec Blair Waldorf… Mais elle ne voulait pas intervenir. Elle était fatiguée de tous ces conflits. Et si cela pouvait apporter un peu de sérénité chez les jeunes alors tant mieux. De plus elle était réellement étonnée de la réaction de Chuck. Lili avait toujours cru qu’il était encore plus haineux envers les Waldorf que son propre père… Toujours à l’origine de chaque conflit. Voilà qu’il était à moins d’un mètre de Blair Waldorf…
Betty : Le cotillon commence comme une valse viennoise traditionnelle. Les filles, mains dans le cou, les garçons mains dans le dos. Pas les fesses… Le dos.
Nate : Attendez… Il n’est pas question qu’il mette ses mains sur Blair.
Betty : Nathaniel. Tu ne vas pas t’y mettre.
Serena : Je ne veux pas non plus qu’il la touche.
Betty : Et moi je voudrais que vous vous mettiez en place… Et que vous vous occupiez de vos MAINS c’est CLAIR ? Ou c’est trop demandé ?
Nate : C’est ma petite amie. Alors j’aimerais bien que vous respectiez ça. Il n’a pas le droit de la toucher.
Blair n’a pas réfléchie plus longtemps. C’était le comble que Nate parle d’elle ainsi, comme si elle était sa chose. Comment osait-il ? De rage, elle attrapa le bras de Chuck et le plaça dans son dos puis plaça son bras autour du cou de celui-ci. Sous la peau de Blair, son sang battait fortement. Elle avait toujours était une petite fille sage. Elle avait toujours fuit l’interdit. Mais il lui était devenu invivable que l’on dicte sa vie comme si elle n’en était pas le seul maître. Chuck fut surpris par sa manœuvre à la fois violente et douce. Il a rapproché son corps au sien avec retenu et a commencé le pas de la valse. Il fut envahi par un immense frisson au contacte des doigts fin de Blair dans son cou. Il n’osait pas la serrer. Comme si elle était une petite chose fragile qu’il ne voulait sous aucun prétexte briser. Il tremblait presque. Que lui arrivait-il ? Il Betty fit un franc sourire… qui l’eu cru qu’ils seraient les plus coopératifs ? Edward imita son meilleur ami en faisant tournoyer Penelope. Betty plaça les petits bras de Georgina dans ceux immense de Ben. Très mal à l’aise, il se résigna. Les derniers en liste étaient Nate et Serena, ils se regardaient dans les yeux, leur visages avaient virés à la couleur rouge. Elle s’avança vers eux. Betty les trouvait d’une pudeur adorable. Les yeux de la jeune fille brillaient de mille feux. Mais il y avait comme une barrière entre eux. Elle attrapa délicatement la main de Nate et la plaça dans le creux des reins de Serena. Comme celle ci ne plaçait pas la sienne dans le cou de son partenaire, Betty la plaça elle même. Et lia pour finir les deux mains libres. A peine furent-ils réunit, Nate se lança comme une tornade avec Serena, surprise par la rapidité soudaine de son partenaire et surtout de son assurance, Serena éclata de rire. Le rire clair de la jeune fille attira l’attention des autres groupes. Ils cherchaient tous depuis 10 bonnes minutes comment valser. C’était loin d’être évidant… Mais eux, l’élite de l’élite. L’élite de chaque clan, n’avait jamais eu besoin de se poser la question. Comme une évidence, les couples valsaient sans s’arrêter. Sur une musique Betty applaudit fortement dans ses mains. Satisfaite d’elle même et surtout de ses nouveaux élèves qui s’étaient plutôt rendu sans trop de résistance. Elle décida de ne pas leur laisser le loisir de réfléchir à leurs actes et de stopper court à la danse avant que tout cela ne dégénère. Elle fit un signe à la personne derrière la sono qui arrêta la musique. Automatiquement, ils stoppèrent immédiatement de tourner.
Betty : Allez. C’est bien pour aujourd’hui.
Les adolescents soufflèrent tous.
Betty : Pas si vite. C’est bien uniquement pour le petit groupe qui vient de danser. Vous n’avez fait que les regarder. Je ne vous ai pas oublié. Mettez vous par deux. On va commencer.
Sans un regard ni un mot particulier pour le petit groupe de privilégié, elle s’est tournée vers les autres. Ils n’ont pas réfléchie plus longtemps et se sont rendu aux vestiaires. Une sorte de gène s’est installé dans les vestiaires. Garçons comme filles.
Georgina : Il bouge pas mal ton cousin. Malgré son handicap physique. On dirait Hulk.
Blair se mordit la langue pour ne pas lui balancer sa main dans la figure. Elle n’avait jamais vu ni entendu parlé de cette fille et maintenant, elle allait devoir se la coltiner à chaque répétition ?
Blair : En tout cas, il n’est pas avantagé avec ton handicap mentale.
Pénélope éclata de rire sans retenu. De toute façon … Elle ne savait pas faire grand chose d’autre… De l’autre côté, l’ambiance n’était pas au beau fixe non plus… Plus que tendu, elle devenait à la limite du supportable.
Edward : Chuck passe mon pull s’il te plait.
Chuck attrapa la boule de cachemir et la lança à Edward. Il n’était pas pudique le moins du monde et pourtant, il n’avait pas envie d’enlever ses fringues alors que Benvolio Waldorf et Nathaniel Archibald étaient à l’autre bout de la pièce.
Ben : Alors Nate, tu t’es fait plaisir avec Serena ?
Edward et Chuck se sont retournés en même temps. Si un regard pouvait tuer, on ne voudrait pas être à la place de Ben…Chuck a soupiré et est sortie du vestiaire il était torse nu mais ne supportait plus la proximité de Ben. Edward resta seule avec les deux « Waldorf » pour son plus grand malheur.
Ben : Vous étiez un peu mal à l’aise au début non ? C’est probablement du à la semaine dernière … T’inquiète pas ça va passer.
Nate : Arrête Ben. Ce n’est pas l’endroit ni le moment.
Edward : Si c’est l’endroit. Archibald. Tu es du côté Waldorf. Tu n’as même pas le droit de poser ton regard sur Serena. C’est la fille de Lili Bass. Comment tu peux oser ?
Ben : Tu crois que le fait que ton imbécile de pote tienne BLAIR WALDORF dans ses bras c’est plus acceptable peut-être ? Blair est une Waldorf pure. Serena n’est une Bass que par alliance.
Edward : Descend de ton nuage Waldorf, on est plus au moyen âge, les liens du sang, c’est dépassé. Et Blair n’a rien de pure.
Ben s’est levé a attrapé Edward par le col et l’a soulevé en deux temps trois mouvement. Il a rapproché son visage du siens de manière à lui murmurer en articulant le moindre de ses mots.
Ben : Tu reparles de Blair UNE seule fois sur ce ton et je te promets que ta tête va s’aplatir contre le mur. Et au moins, Blair ne couche pas avec des gars dans les toilettes.
Chuck : Repose le.
Chuck était revenu sur le pas de la porte. Il fixait son ennemi juré de manière insistante. Ben s’exécuta a la surprise de tout le monde sauf de Bass bien entendu.
Edward : C’est quoi cette histoire de toilettes ?
Chuck : On dégage Bowlen. Ils n’en valent pas la peine.
Ben : C’est ça. Tire toi.
Chuck : Tu répugnes. C’est plus fort que moi.
Ben : Tu te crois toujours supérieur Bass, tu ne devrais pas. Tu n’as aucune idée de qui tu as affaire.
Chuck : Disons que j’ai toutes les filles à mes pieds. Toi… tu as des Chaussettes. Alors oui je me sens supérieurs. Et j’en ai le devoir.
Ils quittèrent le vestiaire, avec rage.
Edward : C’est quoi cette histoire avec Serena. Chuck ?
Chuck : Et si on allait se mettre la tête à l’envers ?





Dernière édition par L0làà le Sam 4 Fév - 23:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
N&S
Blair Waldorf
Blair Waldorf
avatar

Féminin
Nombre de messages : 514
Age : 18
Séries preferées : : Gossip girl. Gossip girl. Gossip girl <3

Date d'inscription : 31/07/2011


Infos +++
Prénom: Lou
couple favoris : Damon/Elena, Serena/Nate, Veronica/Logan, Chuck/Blair, Caroline/Tyler, Mark/Lexie.
BlaBlA...:

MessageSujet: Re: Histoire de famille .    Sam 4 Fév - 21:37

Je me disais que le chapitre avait l'air d'être long puis je remarque que tu as mis deux 2 fois le même chapitre dedans. Laughing

En tout cas j'ai A-D-O-R-E !! C'était vraiment super. Mon coeur de Serenate était tout content d'ailleurs et j'ai beaucoup aimé ce passage :
Les derniers en liste étaient Nate et Serena, ils se regardaient dans les yeux, leur visages avaient virés à la couleur rouge. Elle s’avança vers eux. Betty les trouvait d’une pudeur adorable. Les yeux de la jeune fille brillaient de mille feux. Mais il y avait comme une barrière entre eux.


Les chapitres où les clans sont réunis sont mes préférés. ^^
J'ai bien aimée aussi dans les vestiaires, Ben cherche toujours les emmerdes dis-donc. Laughing
Je vois bien Georgie avec Ben, je sais pas pourquoi. tongue

J'ai hâaaaaaaaaaaaaaaaaaate de voir la suite, je suis vraiment fan.

Revenir en haut Aller en bas
blair38
Fan de G.G
Fan de G.G
avatar

Féminin
Nombre de messages : 52
Age : 20
Séries preferées : : Séries préferées : Gossip Girl-Glee-Vampire Diaries-One Three Hill-NCIS

Date d'inscription : 31/07/2011


Infos +++
Prénom: Laura
couple favoris : Nate/Blair-Quinn/Sam-Elena/Damon-Ziva/Tony
BlaBlA...:

MessageSujet: Re: Histoire de famille .    Sam 4 Fév - 21:43

J'adore!!! C'est vraiment "la fiction" qu'il ne faut pas rater. Edward qui ne comprend rien, Nate qui fait son jaloux et Ben qui pète un cable, c'est du génie!
Revenir en haut Aller en bas
saev
Confident(e) de G.G
Confident(e) de G.G
avatar

Féminin
Nombre de messages : 450
Age : 18
Localisation : Upper East Side avec Chuck <3

Séries preferées : : Gossip Girl, Grey's Anatomy, NCIS, One Tree Hill, Glee, Once Upon A Time...

Date d'inscription : 20/01/2012


Infos +++
Prénom:
couple favoris : Blair/Chuck
BlaBlA...:

MessageSujet: Re: Histoire de famille .    Sam 4 Fév - 22:54

J'aime !! Very Happy
Tout comme N&S j'adore les chapitres Bass/Waldorf mais pour ma part c'est mon coeur de Blass qui a été comblé !

Avec : "Oui, si on lui avait demandé le nom de deux personnes bizarrement faite pour être ensemble, elle aurait répondu à partir de ce soir : Chuck Bass et Blair Waldorf." j'avais envie de dire évidemment ! Very Happy

Et : "Elle réunissait les deux plus grand ennemi de Manhattan. Les deux héritier pur de chaque clan. Elle réunissait le communisme et le capitalisme, le lion et la gazelle, l’amour et la haine, le yin et le yang… Blair et Chuck se sont toisé de haut en bas." superbe passage.

Sans oublier : "Il fut envahi par un immense frisson au contacte des doigts fin de Blair dans son cou. Il n’osait pas la serrer. Comme si elle était une petite chose fragile qu’il ne voulait sous aucun prétexte briser. Il tremblait presque. Que lui arrivait-il ?" Il est en train de tomber amoureux !!!

Bref, tout ça pour dire que j'aime et que j'ai hâte d'avoir la suite Smile
Revenir en haut Aller en bas
orishas
Gossip girl
Gossip girl
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1088
Age : 23
Séries preferées : : Séries préferées :

Gossip Girl
How I met your mother
Shameless
Scrubs

Date d'inscription : 04/01/2011


Infos +++
Prénom:
couple favoris : Chuck & Blair
BlaBlA...:

MessageSujet: Re: Histoire de famille .    Dim 5 Fév - 0:38


WONDERFUL, AMAZING, que dire de plus ?
J'adore les chapitres où ils sont ensemble ! C'est trop drôle parce qu'on sent trop qu'ils se détestent depuis leur naissance parce qu'on leur a dit que c'était comme ça et pas autrement alors qu'au fond, ils ont aucune raison de se haïr ! On retrouve trop une ambiance un peu monarchique avec tout ce qui est les liens du sang, ect...
Je suis trop pressée de lire la réaction des parents des deux clans quand ils apprendront que leurs enfants sont amoureux, ils vont faire une crise cardiaque XD

Et puisque tout le monde se met à citer, moi je ne retiendrais que cette phrase : "Disons que j’ai toutes les filles à mes pieds. Toi… tu as des Chaussettes" ou comment s'appeler Chuck Bass.
Revenir en haut Aller en bas
L0làà
Dan Humphrey
Dan Humphrey
avatar

Féminin
Nombre de messages : 730
Age : 22
Localisation : Les Hamptons

Séries preferées : : Séries préferées :
Gossip Girl/Grey's anatomy/Skins/Weeds/Smallville/Pretty Little Liars/


Date d'inscription : 21/05/2011


Infos +++
Prénom: Lola
couple favoris : Chuck et Blair
BlaBlA...:

MessageSujet: Re: Histoire de famille .    Ven 10 Fév - 0:16

Hihi D'abord, Merci à N&S ... En effet MDR j'avais mis 2 fois le même. Mais pour me rattraper, celui ci est un peu plus long que les autres ... ( enfin je crois ^^) Je suis contente que le serenate te fasse plaisir ... Il y en aura encore ^^ Mais le Nair n'est pas fini non plus ... Ben est un embrouilleur. Il à le rôle de Tybalt le cousin de Juliette dans la pièce. Il n'a pas fini de mettre un bazzare montre !
En tout cas, Orishas, tu as très bien cerné le problème... Ils se détestent pas ce qu'ils ont été élevé comme ça et pas autrement. Mais ils sont peut-être fait pour s'entendre après tout... ( je fais comme si je ne connaissais pas la suite de l'histoire ... MDR )
Je suis ravie que ça vous plaise toujours autant et j'espère que ça continuera <3 Donc voila une suite. Avec un petit déjeuné chaotique et une rencontre un peu improbable. Wink
Bonne Lecture et Merci encore . Vous êtes adorables <3 Very Happy

Côté Waldorf :




Blair venait de se réveiller. Elle attrapa un de ses immenses peignoirs en sois et l’enfila. Le ciel gris de Manhattan la déprimait au plus au point. Elle colla son front sur le double vitrage. Lorsqu’elle se décida à sortir de sa chambre, en entendit son père discuter. Elle s’arrêta dans le couloir avant de descendre en pyjama dans son salon. Elle détestait qu’on la voie ainsi. Elle reconnue rapidement la voie de Benvolio et de … Nate ? NATE ? Elle se lança presque dans les escaliers pour arrêter la discussion.
Blair : Vous êtes là très tôt !
Harold : Tu es réveillée ma princesse ?
Blair : Toi en revanche tu es là tard. Tu ne devais pas partir à 6heures 30 ce matin ?
Harold : Non. C’est demain. Tu te joints à nous pour le petit déjeunée ?
Blair fit une moue. Sympa le petit Déj … Son copain avec qui elle était en froid, son cousin sur protecteur et son père. Rien de mieux pour démarrer la semaine ? Non, rien de mieux. Avec beaucoup de réticence, elle s’est assise dans la salle à manger à côté de Ben. Nate tiqua sur son bacon. Elle n’avait pas fini de lui faire payer ?
Harold : Je ne t’ai pas vu hier soir ma Chérie. Tu es allée te coucher très tôt ?
Ben : Ou très tard ? Où étais tu B ?
Blair : Je savais pas que vous étiez du FBI … Je peux prendre mon petit déjeuné posé ou ça non plus c’est pas possible ? Il faut toujours que vous vous inquiétiez ?
Harold : Il n’y a pas quelque chose dont tu souhaiterais me parler ?
Harold versa du lait dans le bol de Blair. Elle détestait le lait et il le savait. Même si elle s’en doutait, ce n’était pas une visite de courtoisie que Ben et Nate faisaient ce matin. LES SALS JUDAS !!! En réalité, Ben ne comprenait pas Blair. Il voulait la résonner mais il savait que la seule personne qu’elle écouterait dans de telle circonstance, c’était bien son père qu’elle respectait plus que tout. Il fallait qu’elle arrête de jouer à l’adolescente rebelle et qu’elle s’éloigne aussi vite qu’elle s’était rapproché de Bass. Elle ne lui avait donné qu’une danse officiellement. Mais c’était déjà de trop.
Blair : Non. Rien.
Harold : Bien. Comment c’est passé votre petite répétition hier ?
Ben : Oui B. Comment elle s’est passée ?
Blair : Pas la peine de faire écho à Papa sa voix porte suffisamment Benvolio.
Dit-elle le plus froidement du monde.
Blair : De plus tu étais là il me semble. Et on a appris plein de chose.
Ben : Oui des trucs comme : Comment trahir sa propre famille.
Blair : Arrête avec ça BEN ! De toute façon, il fallait que je danse. Que ça soit avec Chuck Bass ou avec quelqu’un d’autre. Où est le problème ?
Le père de Blair s’est levé de table en faisant trembler les verres de cristal. Elle a fermé ses yeux voyant déjà où la conversation mènerait.
Harold : Alors BEN disait VRAI !!! Tu as dansé avec Chuck BASS ?! Mais qu’est ce qu’il t’est passé par la tête ? Nous t’avons toujours élevé comme il se doit. Et tu oses toucher ce…
Blair : Vas y Papa. Dis le. Parce que OUI ! C’est un Homme. Je sais qu’aucun de vous ne les considérez comme tel. Mais on a beau les détester. TOUS autant qu’ils sont. Ils sont humains. Ils existent et ce n’est pas un crime. Et EXCUSE moi. Il fallait danser. Tu as dit que ce bal devait nous représenter ? Alors il représenter ce que je suis. Une fille de convention. Je ne fais pas de vague.
Elle s’était levée. Au bord des larmes, elle avait peur une peur panique de craquer. Devant son Père, devant son cousin et surtout devant Nate… Il était à l’origine de tout ce conflit mais comme d’habitude, il restait dans son coin.
Harold : Si tu ne voulais réellement ne pas faire de VAGUE comme tu dis ! Tu aurais dansé avec Nathaniel ! Blair mais que t’arrive-t-il ???
Il était dans une colère noir. La seule idée que Blair voie Charles Bass lui donnait des boutons. Alors le fait qu’elle danse avec lui… lui refilait carrément la Peste.
Blair : Il m’arrive que Nate m’a trompé PAPA ! Il a couché avec une fille. Alors excuse moi, mais il m’est impossible de le regarder. Comment veux-tu que je danse avec lui ?
ça y ait , elle avait craquée. Elle était en larme. Ben mis sa tête entre ses mains. Il avait encore une fois eu une brillante idée. Mais lui aussi ne supporté pas l’idée que Blair puisse être dans les bras de Chuck Bass. Il se leva et voulu lui prendre la main. Mais elle le repoussa et monta les escaliers de marbre quatre à quatre. Elle redescendit moins de cinq minutes plus tard, son uniforme sur le dos elle quitta l’appartement laissant Nate, Ben et Harold en plan et surtout dans le flou.
Harold : Et si vous alliez à l’école les garçons ? Dit-il laissant tomber son visage dans ses mains… A les adolescents… Toujours dans des histoires TELLEMENT compliqué. Mais attendait voir. Ces histoires de clans concernaient tous les âges non ?

CÔTE BASS



Serena : Salut tout le monde !
Bart : Bonjour Serena.
Eric : Lu.
Elle venait d’arriver à la table du petit déjeuné et l’ambiance n’était pas du tout au rendez vous. Pour commencer, sa mère avait des lunettes de soleil… Et ça n’annonçait RIEN de bon.
Serena : Dit dont, c’est la grande forme ce matin ? ! Maman tu me passe le jus d’orange s’il te plait ?
Eric : Non lui demande rien… Elle est malade !
Il s’empara de la bouteille en verre et la tendit à sa sœur.
Lili : C’est ça moque toi. J’ai une affreuse migraine.
… : La contrariété vous va à merveille Madame Bass.
Chuck venait d’entrer dans la pièce et s’installait à table, il avait déjà mis sa veste avec le blason de St Jude. Il le porté fièrement… Ou pas ? Allait-il vraiment se rendre au lycée ? Rien n’était moins sûr.
Lili : Toujours aussi flatteur Charles tu es adorable. Mais je n’en crois pas un mot.
Bart : Tu daignes te présenter à table lors du petit déjeuné mais que nous vaux l’honneur de ta présence ?
Chuck baissa les yeux. Il ne participait que très peu à la vie familiale en comparaison à Serena et Eric… Son petit frère lui donna un coup de genou et lui passa son téléphone sous la table. Chuck s’est saisie de l’appareil et fixa l’écran avec attention. On y voyait une photo de Chuck avec une asiatique magnifique. Il mit un peu de temps à se rendre compte qu’il s’agissait de sa conquête de la veille…
Eric : Encore ?
Chuck : Que veux tu ? Elles se bousculent toutes à la 1820 C’est une suite très réputé au palace. Si tu veux, je te donne le numéro de celle là. Elle a été très entreprenante. Parfait pour une première fois.
Serena : Chuck ! Il a 14 ans !!!
Chuck : Et alors ? J’en avais 12.
Bart : S’il te plait Chuck.
Il lui lança un regard dur et plein de reproche.
Serena : En parlant de conquête. Il a jeté son dévolu sur une nouvelle victime Bart !
Bart leva son nez de son café ainsi que Lili. En général, Serena ne s’adressait jamais ainsi à son beau père et surtout pas lorsque qu’il s’agissait des conquêtes de Chuck. Celui ci lui lança un regard plein d’interrogation. Il ne comprenait pas du tout où elle voulait en venir. Et pour son plus grand malheur il allait bientôt le savoir.
Serena : Je suis sûre que ça va beaucoup t’intéresser. Enfaite, ça a commencé à la fête des Waldorf il y a même pas deux semaines ! Chuck avait très envie de…
Chuck : Tu ne sais pas de quoi tu parles Serena. Tais Toi.
Il l’avait coupé et la fixait avec insistance.
Bart : Tu es allé à une fête Waldorf ? S’écria-t-il.
Serena : Oui il est y allait ! Mais il a fait mieux attend j’y arrive.
Chuck : Elle y était AUSSI !
Serena : Mais moi, je n’ai pas dansé avec BLAIR WALDORF.
Bart a recraché la totalité de son café sur la table. Si le moment n’était pas aussi tragique, la scène aurait était réellement comique.
Bart : TU AS QUOI ?
Chuck : Dansé avec Blair. Dit-il d’un ton neutre comme si cela ne représentait pas une terrible trahison au yeux de Bart.
Chuck : Oui hier aussi d’ailleurs. Mais ce que la princesse ne te dis pas c’est que si nous sommes allés à cette soirée, c’était uniquement pour repéré Nate Archibald. Le petit ami de Blair. Serena a couché avec lui dans les toilettes du Socialista. C’est ça ? Où c’était le Tribecca ? Je ne me rappelle plus trop…
Il avait tout balancé et gardé une attitude parfaitement calme. Posé, il venait pourtant de poignarder sa sœur.
Lili et Bart : PARDON ?!
Le petit jeu de Serena c’était retourné contre elle même…Elle était en train de perdre Chuck. Il se risquait à un jeu tellement dangereux qu’elle pensait que seul Bart pourrait le raisonner. En le démolissant… Comme il le faisait si bien. Mais c’est Chuck qui l’avait démolie elle. Il était à peine arrivé, à peine levé et le Chaos régnait avec férocité. Serena se leva et quitta la pièce. Une asiatique s’est également éclipsée de la suite le plus naturellement du monde.
Chuck : Il n’y a pas de Champagne ce matin ?

WALDORF/BASS



Elle marchait vite, elle courait presque. Elle fuyait. Elle ne savait pas quoi. Absolument pas quoi. Mais elle fuyait. Sa vie entière probablement. La complexité d’être la fille de Harold Waldorf, et tout ce que ça impliquait. Sous l’averse, Blair se dépêcha. Une fois arrivée au Belvédère. Elle put enfin ralentir son allure. Elle finit par s’assoir sur un banc à la bris de la pluie, les genoux repliés sous elle. Après un rapide coup d’oeil à sa montre cartier, elle conclue qu’elle n’irait pas à St Agnes ce matin. Elle enleva son serre tête et secoua ses cheveux afin d’y remettre un peu d’ordre. C’est à ce moment précis qu’une blonde arrivait elle aussi à un pas relativement rapide sous l’immense château de Central Park. Le cœur de Blair se bloqua… Mais c’était PAS POSSIBLE ! Qu’elle était la probabilité pour qu’elle croise Serena Van Der Woodsen un matin pareil ??? A la vue de Blair, Serena se stoppa nette. La jeune fille avait pleuré tout le trajet. Son mascara avait coulé, elle était essoufflée et ses vêtements trempés. Elle s’apprêta à faire demi tour.
Blair : C’est bon. Tu peux t’asseoir. Je m’en vais.
Serena : Il y a de la place. Tu peux rester.
Blair regarda la pluie qui continuait de tomber. Elle se résigna est se rassit sur le banc à l’opposé de Serena. Celle ci regardait ses pieds. Bon dieux ils lui faisaient tellement mal. Elle retira ses talons Gucci afin de stopper la douleur. Blair la regardait amusé. Comment pouvait-elle retirer ses chaussures ici ? Un brin de jalousie éclatait dans les yeux de Blair. Elle était belle. Trop belle. On aurait dit qu’elle sortait tout droit de la couverture de Vogue. Mais elle reniflait et pleurait encore. Encore et encore. Blair qui n’avait déjà un moral de merde n’avait pas envie de l’entendre geindre. Elle se leva et lui donna un mouchoir. Serena le saisie d’un mouvement brusque.
Serena : Merci.
Blair : Essuie bien tes yeux. Ton maquillage a complètement coulé.
Serena releva son visage et sourie à la demoiselle en face d’elle. Blair Waldorf. Sa froideur inégalable lui faisait pensé à son putain de demi frère qui venait de lui pourrir la vie. Blair la regardait elle aussi. Les yeux bleue de Serena laissaient paraître un profond malaise. Un malaise que Blair partageait pleinement. Si c’était la seule chose qu’elle avait en commun, elle l’avait belle et bien. Et peu de gens l’avaient. Elle ravala sa haine envers les Bass et s’assie à côté de Serena en prenant soin de ne surtout pas la toucher non plus.
Blair : Tu veux en parler ?
Serena la dévisagea. Sérieusement ? Elle était honnête ? Elle lui demandait de se confier ? Elle était très tentée pour plusieurs raison. Déjà, elle ne connaissait pas Blair et je ne sais pas si ça vous est déjà arrivé… Mais des fois, c’est tellement plus simple de se confier au gens que l’on ne connaît pas… Tellement plus simple parce que l’on a pas peur de leur réaction. Egalement parce qu’elle pourrait être objective. Et parce que quelque fois, tout raconter, mettre sur pause… ça permet de recommencer à zéro. Mais elle était Blair Waldorf. Pouvait-elle lui faire confiance. Surtout que si Blair l’ignorait, Nate l’avait trompé avec elle. Elle se laissa tenter en décidant d’omettre une partie de l’histoire. Une grande partie si bien que ça ne servirait probablement à rien de se confier… Mais au point où elle en était !
Serena : Tu me poses vraiment cette question ?
Blair : Oui, mais méfis toi, je ne te l’a poserais pas deux fois. Vas y, le bureau des pleures est ouvert.
Blair affichait un sourire. Peut-être que la vie merdique de Serena lui ferait réaliser que la sienne était super. A moins qu’elle pleurait parce que ce matin, elle s’était rendue compte qu’elle n’avait plus d’après shampoing. Mais à en juger ses cheveux impeccable. Elle en avait encore plein la bouteille.
Serena : C’est compliqué.
Blair : Je pense réussir à suivre.
Cette fois c’est Serena qui a souris. Elle avait l’air sincère.
Serena : Je ne sais pas trop si tu es la meilleure personne à qui je pourrais en parler… Mais tant pis. J’ai fais une bêtise il y a une semaine. Une bêtise que j’ai du mal à regréter. Mais en même temps qui me ronge de l’intérieur. C’est affreux. J’en ai parlé à mon demi frère. Il était le seul à être au courant… Et il me soutient toujours. Mais ce matin. Il a tout balancé à table de but en blanc. Devant ma mère, mon beau père et mon petit frère. Et je ne sais même pas comment retourner chez moi …
Blair ne disait rien, elle regardait dans le vide. Ce matin, il lui été arrivé la même chose… Sauf que c’était son cousin qui l’avait dénoncé et pas son beau frère. Serena pleurait de nouveau. Blair eu presque de la peine. Presque… C’était une Van Der Woodsen. Aucun sentiment n’était toléré. La belle blonde repris entre deux sanglots.
Serena : J’arrive plus … Plus à le comprendre. C’est comme…Comme s’il mettait un mur. Et à la place de briser le… Le mur avec la masse. Il me brise moi…
Blair : Ceux qui nous aiment font tout pour nous aider. Et lorsqu’ils ne peuvent plus nous apporter une aide quelconque, ils vont chercher de l’aide ailleurs.
Blair avait prononcé cette phrase à voix haute. Mais elle y réfléchissait en même tant. Benvolio et Nate avaient juste voulu l’éloigner de Chuck. Et ils savaient que le seul moyen c’était de prévenir son père. C’était d’affreux Judas… Mais une trahison guidée par l’amour. L’amour de son cousin. Et surtout de son petit copain… Un sourire se dessina pour la deuxième fois sur les lèvres de Blair.
Serena : C’est ce que j’ai essayé de faire pour Chuck… Il s’est retourné contre moi.
Blair : Je ne vais absolument pas être Objective. Mais on ne parle pas d’un être humain on parle de Chuck Bass. Je ne suis pas sûre qu’il soit capable d’aimer. C’est un Bass.
Serena laissa échappé un soupir. Les guerres de famille, repoussez les… Elles reviendront toujours et au GRAND galop. D’un autre côté Blair avait émis une hypothèse intéressante. Chuck était-il capable d’aimer ? Rien n’était moins sûr à présent. Incapable d’aimer et d’être aimé.
Serena : Tu n’as peu être pas tord.
Blair la regarda amusée.
Blair : J’ai toujours raison.
Elles se regardèrent. Comprenant toutes les deux où cette première discussion mènerait… A probablement beaucoup d’autre.
Revenir en haut Aller en bas
N&S
Blair Waldorf
Blair Waldorf
avatar

Féminin
Nombre de messages : 514
Age : 18
Séries preferées : : Gossip girl. Gossip girl. Gossip girl <3

Date d'inscription : 31/07/2011


Infos +++
Prénom: Lou
couple favoris : Damon/Elena, Serena/Nate, Veronica/Logan, Chuck/Blair, Caroline/Tyler, Mark/Lexie.
BlaBlA...:

MessageSujet: Re: Histoire de famille .    Ven 10 Fév - 14:42

*Crie de fan* J'adoooooooore !

J'ai bien aimé qu'on voit des deux côtés puis on retrouve Blair et Serena. J'ai bien aimée les voirs se parlaient mais quand Blair sera que c'est Serena avec qui Nate à couché... Je me demande comment ça va se passé? ^^ En tout cas j'aime comment leur amitié commence. :p Enfin, j'ai vraiment hâaaaaaate de voir la suite, à chaque fois je saute d'un bond quand je vois que tu as mis un chapitre. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
saev
Confident(e) de G.G
Confident(e) de G.G
avatar

Féminin
Nombre de messages : 450
Age : 18
Localisation : Upper East Side avec Chuck <3

Séries preferées : : Gossip Girl, Grey's Anatomy, NCIS, One Tree Hill, Glee, Once Upon A Time...

Date d'inscription : 20/01/2012


Infos +++
Prénom:
couple favoris : Blair/Chuck
BlaBlA...:

MessageSujet: Re: Histoire de famille .    Ven 10 Fév - 20:48

Cette suite est géniale ! J'aime comment Chuck est calme alors qu'il trahit sa soeur. Et j'adore la discussion de Blair et Serena, tout comme N&S j'ai hâte de voir la réaction de Blair face au fait que ce soit Serena qui est couché avec Nate. La comparaison de Serena qui pense que Blair ressemble à Chuck m'a faite sourire et j'ai adoré quand Chuck conclu avec le champagne. (ou plutôt le manque de champagne^^) Le fait que Blair ne soit pas du tout objective ne m'a guère surprise et quand Serena remet en doute la capacité de Chuck à aimer j'ai envie de hurler que si, il est capable d'aimer !!! (surtout quand il s'agit de Blair^^)
Bref, vivement la suite ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
orishas
Gossip girl
Gossip girl
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1088
Age : 23
Séries preferées : : Séries préferées :

Gossip Girl
How I met your mother
Shameless
Scrubs

Date d'inscription : 04/01/2011


Infos +++
Prénom:
couple favoris : Chuck & Blair
BlaBlA...:

MessageSujet: Re: Histoire de famille .    Ven 10 Fév - 22:41


Moi aussi j'ai tellement aimé ce nouveau chapitre ! C'est trop géniale, surtout le rapprochement Serena/Blair, j'espère que ça va faire réagir Chuck vis à vis de ses sentiments pour Blair ! Very Happy
Hate de lire la suite !
Revenir en haut Aller en bas
L0làà
Dan Humphrey
Dan Humphrey
avatar

Féminin
Nombre de messages : 730
Age : 22
Localisation : Les Hamptons

Séries preferées : : Séries préferées :
Gossip Girl/Grey's anatomy/Skins/Weeds/Smallville/Pretty Little Liars/


Date d'inscription : 21/05/2011


Infos +++
Prénom: Lola
couple favoris : Chuck et Blair
BlaBlA...:

MessageSujet: Re: Histoire de famille .    Mer 15 Fév - 16:14

Salut les filles. Je voulais vous donner la suite hier... Mais j'ai complètement zappé. Mais bon il est vraiment plus long que les autres celui là... Donc j'espère que je suis pardonnée (a) Je vous remercie encore pour tout vos commentaires adorables ! Bonne lecture , j'espère que ça vous plaira !!! Smile

CÔTE WALDORF :




Nate et Ben était à Bendel’s depuis plus de 15minutes ce que était un record pour eux. Ils étaient juste venus chercher des chemises mais il y avait un monde fou le samedi ! Et ils regrettaient. Ils avaient toujours détesté ce genre de magasin. En réalité comme tout garçons qui se respecte, ils détestaient les magasins en général. Avant qu’il ne soit fâché avec Blair, c’est elle qui allait lui choisir ses chemises. Elle avait toujours était Folle de cet endroit, cherchant toujours un prétexte pour s’y rendre, habiller Nate était un excellent argument.
Ben : J’aurais du demander à ma mère… Sérieux.
Nate : Moi à une époque j’aurais pu demander à B. Non mais tu as vu le monde qu’il y a ? Et il faut encore passer à la caisse. Mais je vais mourir d’asphyxie ici. Faut que je sorte.
Ben : Ce n’est pas si terrible … Dit- il en haussant les sourcils.
Nate : Tu es sur d’être un homme ? Pour oser dire que ce genre d’endroit n’est pas si terrible.
Ben : Grandis un peu Nate. Moi aussi ça me saoul mais on n’en a pas pour l’après midi. Et j’ai une petite idée qui te donnera envie de rester un peu plus ici.
Nate : Développe ta pensé ?
Ben : Tu vois le plan là bas ?
Nate : Oui.
Ben : Vas jeter un coup d’oeil et regarde ce qu’il y a à l’étage 5.
Nate est allé en direction de l’immense plan du magasin sur 7 étages. Les mains dans les poches, il a lu : 5ème étage : Sous vêtement. Intrigué, il s’est rendu vers Ben qui empilait les chemises dans ses bras musclé.
Nate : Qu’est ce que tu reproches à mes calçons ?
Ben a éclaté de rire devant le peu de jugement de son meilleur ami.
Ben : Sous vêtement : Homme mais surtout FILLE !
Nate : Et alors ?
Ben : Je dois encore trouver ma cavalière.
Nate leva les yeux au ciel. N’importe quoi. Depuis quand drague-t-on les filles dans un magasin de sous vêtement ? Il débloquait. Mais l’idée le fit sourire. Alors ils se rendirent à deux au 5ème étages. Lorsque les portes de l’ascenseur se sont ouvertes Nate regrettait déjà d’être là. A dire vrai, Ben également. Mais ils sont sortis tout de même de l’ascenseur et tête baissé ils sont passés à vitesse accéléré dans les rayons string et soutient gorge pour se diriger dans les rayons calçons. Ce n’était pas leur but premier. Mais ils voulaient partir et tous les deux. Maintenant. Ils avaient juste l’impression d’avoir fait un truc digne des ados pré pubères de 11 ans… Ils s’arrêtèrent tous les deux devant un slip kangourou ignoble, avant d’éclater de rire.
Nate : C’était quoi cette idée pourri ?
Ben : En tout cas, tu m’as suivie !
Ils pleuraient de rire maintenant, ce trouvant plus ridicule l’un que l’autre. Complètement nul. Mais leur fou rire leur fit le plus grand bien. Demain, nous étions dimanche et le dimanche, c’était les répétitions … Avec les BASS. C’est Nate qui sortie de son éclat de rire en premier, attirait par une voix, non… deux qu’il connaissait plus que bien. Mais le seul hic, c’est que ces voix ne pouvaient pas aller de paire. Tout simplement parce qu’elles n’étaient pas compatible. Génétiquement, caractériellement et physiquement. Il tapa l’épaule de son meilleur ami qui s’arrêta sur le champ. Et il lui chuchota :
Nate : Ecoute mec.
Ben figea son visage de façon à se concentrer sur les bruits l’entourant.
Ben : C’est Blair. Cache toi. Elle va se foutre de nous !
Nate : Attends… Elle est avec qui ?
Ben : Bah, Kati ou Isa ou Azelle ou…
Nate : Viens, on va voir discrètement.
Dans la peau de James Bond maintenant, Ben et Nate évoluaient à pas de loup dans entre les immenses rayon de l’étage sous vêtement de Bendels.
Nate : Je crois qu’elles sont dans celui la. Dit-il en montrant le rayons caché par d’imposant présentoir.
Ben avança calmement avec Nate vers l’endroit en question. Ils se sont penchés le plus discrètement du monde. Et c’est choqué qu’ils sont partis. Aucun d’eux ne prononça un mot avant d’arriver dans l’ascenseur.
Nate : Attends… Ce n’est pas possible.
Ben : Non ce n’est pas possible…
Il s’appuya contre la paroi. Mais c’était un cauchemar… BLAIR ET SERENA amies ?
Nate : Pourquoi Blair ne m’a pas encore tué ?
Ben : Van Der Woodsen n’a rien du dire à B. Sinon, elles ne feraient pas de shoping ensemble et voyons les choses en face. Tu serais juste mort.
Nate : Mais pourquoi elles se parlent ?
Ben : C’est comme si je faisais un match de Basket avec Chuck Bass. Dit-il en crachant presque.
Nate : Je devrais dire à Blair que j’ai couché avec Serena ?
Ben : ON S’EN TAPE QUE TU AIS COUCHE AVEC SERENA ! Blair par en live ! Elle danse avec Chuck Bass fait copine copine avec Serena Van Der Woodsen. Il y a un truc qui ne va pas dans sa vie. Et faut la reprendre en main …
Nate : Ce soir je vais essayer de lui parler… Tu en penses quoi ?
Ben : Essayes… Mais tu iras cette nuit ! D’abord on sort.

CÔTE BASS :



Edward : Bass. Ouvre.
Chuck déverrouilla la porte et laissa entrer son meilleur ami.
Chuck : Que me vaut l’honneur de ta visite ?
Edward : Depuis quand il doit y avoir un prétexte pour voir son meilleur ami ?
Chuck : Il y a toujours une bonne raison pour frapper à la suite de Chuck Bass. Toujours.
Edward : J’avais envie de te voir.
Chuck : C’est charment. Rien d’autre ? SURE ?
Edward : Je n’ai pas vu Serena de la semaine. Elle ne répond pas à mes SMS, ne va pas à Constance. Même Georgie ne l’a pas vu.
Chuck : C’est donc ça… La belle de ton cœur a disparu. Trouve un cheval blanc et galope dans les allés de Central Park si ça peut te faire plaisir. Je n’ai pas le temps de t’aider.
Dit-il en se servant un verre de son infâme Scotch qu’il adorait temps.
Edward : C’est Sérieux. Chuck. C’est ta demie sœur. Elle a dormit à l’hôtel au moins ? Sais-tu ou elle a dormi cette semaine ? Si ça se trouve elle est au fond d’une poubelle brulée ! Tu trouve ça normal que ça soit moi qui m’en soucis ? Et pas tes parents ou toi même son propre frère ?
Chuck s’est assis dans le canapé. Il jouait avec son verre.
Chuck : Je ne suis pas son propre frère. Elle est uniquement ma sœur par alliance. Attention aux mots que tu utilises.
Edward pris sa tête entre ses mains afin de ne pas secouer Chuck à la place.
Edward : Mais comment tu fais pour toujours rester indifférent. A tout ce que tu fais ? Qu’est ce que c’est passé ?
Chuck : J’ai du laisser passer un ou deux détailles insignifiant sur sa petite vie inintéressante devant les parents et ça ne lui a pas plus… Maintenant elle se retourne la tête dans tout New York… Je n’y peux rien si elle est tellement fragile.
Edward s’assit à côté de Chuck. Mais où était passé Serena. Il s’inquiétait… Boris le réceptionniste ne l’avait pas vu depuis Lundi. Elle était partie en larme de l’hôtel et rien depuis. Bart était à Miami depuis Lundi après midi et Lili l’avait accompagné.
Edward : Chuck, je suis vraiment inquiet. Je sais que toi rien ne t’inquiète. Que tu es toujours maître de toutes les situations. Mais s’il…
Chuck : Détend toi man. Je sais exactement ce qu’elle fait. Je ne comprends pas. PAS du tout. Mais je sais ce qu’elle fait ou elle est et où elle dort. C’est ma sœur. Même si je peux la détester. Je sais toujours ce qu’elle fait. Je suis Chuck Bass. Je ne reste pas dans le flou.
Edward souffla un grand coup. Il alla chercher un verre et se servit du wisky. Elle allait « bien »…
Chuck : Et si on n’allait s’amuser un peu ?
Cette fois, il sourit. Il retrouvait enfin son meilleur ami. Il lui ébouriffa les cheveux. Chuck pris un air choqué avant de se recoiffer. Edward secoua la tête. Il avait toujours été entre deux monde. Depuis qu’il était petit, Chuck était à la fois le plus mature et le plus immature. Tout dépendait de la situation. Souvent le premier a expérimenté. Le premier a se dégouter. Chuck se leva attrapa son écharpe et son imperméable suivie d’Edward, la nuit promettait d’être mouvementer.
Edward : Et ou m’emmènes tu ?
Chuck : On passe chercher Porter et Mike dans un premier temps.
Edward fronça les sourcils. D’ordinaire il ne tournait pas autour du pot. Mais il avait l’air un peu euphorique à l’idée de sortir ce soir.
Edward : ça ne me dit pas ou nous allons.
Chuck : Un bâtiment que j’ai racheter récemment.
Edward : La moitié de Manhattan t’appartient ! Dit-il en riant de plus belle.
Chuck : A mon père en l’occurrence. Le Victrola est entièrement à mon nom.
Edward resta bouche bée. LE Victor Victrola… Il l’avait racheté ? Edward avait lu dans le journal que la bâtiment allé renaitre… Mais jamais il ne se serait douté que Chuck Bass, son meilleur ami en été l’investisseur.
Edward : MONSIEUR BASS ! Je suis choqué… Félicitation mec… C’est toi l’acheteur mystérieux ? Je n’en reviens pas. C’est … une institution le Victrola quoi …
Chuck : Ne fais pas comme si tu étais surpris…
Edward tira son l’écharpe de son ami avant de refermer la suite. En réalité, c’était typiquement le genre de folie dont Chuck était capable. Et ce côté aventureux casse gueule qu’avait Chuck l’avait toujours fasciné.

CÔTE W/B :





Blair attrapa sa brosse à dent, dans la salle de bain il était à peine une heure du matin et elle s’apprêté a allé se coucher. Depuis quand ne s’était-elle pas couché aussi tôt surtout un samedi soir ? Elle était allée au cinéma et venait juste de rentrer. Son père était à Pékin pour affaire et sa mère à Paris pour son atelier. Blair avait été seule avec Dorota toute la semaine. Enfin seule… Pas vraiment. Elle avait été avec Serena Van Der Woodsen toute la semaine. Elle s’était séquestrée dans l’immense appartement de B. Ne sachant absolument pas comment elle pourrait retourner chez elle sans casser la belle petit gueule de son demi frère avec une batte de base Ball. Après leur rencontre dans le parc, les filles ne s’étaient presque plus quittée… Si ce n’est que Blair était allée en cours. Serena s’était abstenue. Elles avaient passé leur temps à faire les magasins et à traîner dans les bars le soirs. N’arrêtant plus de parler. Serena attrapa elle aussi sa brosse à dent.
Blair : Attends j’ai pas fini !
Serena : Et alors ?
Blair cracha le dentifrice dans le lavabo.
Blair : Je ne sais pas si tu as remarqué mais la manière dont tu te rinces la bouche est douteuse…
Serena cracha à son tour.
Serena : Bah quoi ?
Blair : Tu mets de l’eau partout !
Serena ouvrit la valve du robinet à fond afin d’éclabousser Blair. Elle éclata de rire sans ménagement en voyant le visage de Blair mi choqué mi souriante.
Blair : ça ne m’étonne pas que ton demi frère ne te supporte pas…
Serena : Moi ça m’étonne pas que tu te sente si seule. Faut que tu te détendes B !
Blair : Je ne veux pas devenir comme toi S.
Blair ouvrit à son tour le robinet à pleine puissance et fit gicler l’eau en direction de Serena si bien que sa tignasse blonde fut inondée avant qu’elle ait eu le temps de réagir. Ce fut Blair qui éclata de rire.
Serena : C’est trop tard… Tu l’es déjà !
Elles se regardèrent complice. Blair alla s’installer sur son lit Serena sur les talons. Elle s’empara de Diamant sur Canapé et mis le DVD dans le lecteur.
Serena : Tu as mis quoi ?
Blair : Diamant sur Canapé.
Serena la regarda intrigué. N’avait-elle déjà entendu parler d’un film comme celui ci ? Non elle en était sûre. Pourtant la boîte trônait sur le bureau de Blair comme une évidence.
Serena : C’est quoi ?
Blair : Tu es sérieuse ??? Tu ne connais pas ?
Serena dodelina de la tête.
Blair : Je vais te faire découvrir la vraie vie.
Serena : Laisse moi te faire découvrir la mienne. Si tu me fais essayer un truc moi aussi.
Blair : Tu penses à quoi ?
Serena se jeta sur son sac Dior le retourna entièrement au sol. Blair fut amusée de tout le foutoir que Serena crée encore une fois. Elle ne l’a connaissait que depuis très peu de temps et pourtant… Elle avait l’impression de savoir plus de chose sur elle que sur Kati ou Isa. A vraie dire. Elle n’avait peut-être jamais passé autant de temps avec une de ses amies. Elle se surprenait juste qu’il s’agisse de Serena Van Der Woodsen. La jeune blonde brandit victorieuse un petit paquet en plastique dans les airs. Blair ne distinguait pas de quoi il s’agissait.
Serena : Je suis sûre que tu n’as jamais fumé.
Blair ouvrit de grands yeux. Non… Elle n’avait jamais fumé. Et ça l’a terrorisait… Si chaste et pur que rien que la vue du produit dans sa chambre, elle avait envie de hurler et de partir en courant. Mais devant le regard enjoué mais rassurant de sa nouvelle amie elle se reteint.
Blair : Je n’ai pas très envie d’essayer…
Serena : Allez B ! ça va être marrant… Tu verras toi qui à des problèmes pour te détendre. Avec ça tu vas ronfler la nuit ! En plus elle est géniale… Je l’ai volé à Chuck…
Blair : Il a tous les défauts du monde ce garçon dis moi.
Serena : Tu ne m’as pas dit que Nate y touchait un peu aussi ?
Blair : Je n’ai pas dit que Nate avait toutes les qualités. Mais pour que tu insistes autant… Tu ne serais pas un peu en manque ? Je ne t’ai pas vu fumer de la semaine…
Serena : Si tu veux pas essayer c’est pas grave… t’inquiète pas je comprends je proposais c’est tout… Comme tu voulais t’amuser que tu en avais marre de ne penser qu’a Yale et ton avenir avec ton copain j’ai cru que…
Blair : OK c’est bon je vais essayer…
Serena avait parfaitement su manipuler Blair. Celle ci s’était retrouvée défiée à son insu… Et de toute façon… Que pouvait-il lui arriver ? Dans sa chambre, son lit à proximité, les toilettes dans la pièce juste à côté… La cigarette ne lui avait par ailleurs jamais rien fait… Alors en quoi un peu de Marie Juana lui grillerait le cerveau ??? Serena s’était déjà assise en tailleur sur le lit de Blair, ses gestes étaient précis et quasi mécaniques. Une fois qu’elle eut fini de rouler le joint, ses yeux brillaient d’excitation… Blair n’avait peu –être pas tord… Elle était un peu en manque. Elle attrapa un briqué et alluma l’herbe. L’odeur piqua le nez de Blair instantanément. Elle ne lui été pas inconnu… C’était une odeur que Nate et Ben adoptaient plutôt régulièrement. Mais jamais en présence de celle ci. Blair tremblait presque, Serena lui tendit le joint en question, elle le saisit et la regarda hésitante. Paniquée plus que jamais, Serena lui fit un clin d’oeil.
Serena : Comme une cigarette B. Comme une cigarette.
Elle lui souriait de toutes ses dents blanches comme le paradis. Ses yeux abordaient déjà une couleur rouge assez impressionnante. Blair ferma les yeux et se lança dans le grand bain… Même si à cet instant précis elle avait l’impression de se jeter dans l’océan atlantique en pleine tempête au mois de Janvier et sans bouée de sauvetage… Serena lui arracha le joint des mains.
Serena : Tu es folle ? Pas autant la première fois.
Trop tard, B avala la fumée et toussa instantanément pour tenter de l’expulser de son corps. Elle avait l’impression d’avoir été opérée des amygdales. Serena qui avait déjà le joint dans la bouche fit une petite moue à Blair.
Serena : ça va ? Tu es un peu verte…
Blair n’arrivait plus trop à comprendre ce qu’il se produisait autour d’elle. Assise en tailleur sur son lit. Sa gorge la piquait, ses yeux la brûlaient mais elle n’avait pas envie de bouger. Elle s’allongea sur le dos et éclata de rire. Serena la poussa et secouant sa tête. Visiblement … Elle allait plus que bien. Elle ouvrit la fenêtre et retourna s’asseoir à côté de Blair sur le lit. La petite brune riait toujours au éclat. Elle vola le joint et Serena et recommença l’expérience. Anesthésié par la première douleur, cette fois l’amusa encore plus.
Serena : Doucement, doucement.
Dit-elle tentant de se rappeler de la première fois qu’elle avait fumé elle aussi. Et Blair avait déjà fumé beaucoup pour quelqu’un qui n’y été pas habitué. Pendant que la belle blonde retournait dans son passé tourmenté, Blair tentait de se relever. Elle avait envie de prendre de l’air frais. Une fois à la fenêtre, elle se pencha de plus belle dans le vide profitant de l’ivresse de la 5ème avenue la nuit d’un samedi au dimanche. Lorsque Serena revient à la réalité, elle se jeta sur Blair qui était à demi dans le vide, le ventre sur la fenêtre.
Serena : B ! Mais tu es malade ?
Blair : Quoi ? Amuse toi S ! DANSE ! C’est samedi soir et j’ai la fièvre !!!!
Serena referma la fenêtre pendant que Blair alluma sa sono et mis bien trop fort Depeche mode. Elle grimpa sur son lit faisant des petits bonds à répétition. Son amie la regardait incrédule… Blair divaguait totalement… Bravo Serena se dit-elle intérieurement encore une idée de génie... Tu n’en rates pas une !
15 minutes plus tard, Blair était toujours hystérique et surtout intenable, elle avait complètement retourné sa chambre.
Serena : Tu ne veux pas t’asseoir un peu ?
Blair essayait des chaussures différentes à chaque pied. Les talons n’étant pas de la même hauteur Blair se cassait la figure… Ses pauvres chevilles criaient douleurs. Serena faisait des grimaces à chaque pas de Blair. Elle chantait et sautillait toujours. Serena ne comprenait plus… Elle lui avait donné un peu d’herbe, pas du SPEED ! D’un seul coup, Blair s’est agenouillée et a éclaté en sanglot. Serena s’est précipité sur Blair.
Serena : Tu t’es pété la cheville ?
Blair : Nate ne m’aime plus !!!
Oh non… Le Bad trip… Ne sachant plus comment gérer Blair, elle alla dans la salle de bain et fit couler l’eau afin de la mettre sous la douche. Elle prépara une serviette. Et s’assit sur le bord du bain. Lorsqu’elle trouva que la pièce à côté d’elle était étrangement trop calme, Serena sortie de la salle de bain. Blair n’était plus dans la chambre. La porte était grande ouverte.
Serena : Blair ?
La bruit de l’assensceur retentit comme un hurlement pour Serena.
Serena : BLAIR !
Elle descendit les marches quatre à quatre. Elle avait belle et bien quitté l’appartement…
Serena complètement paniquée sortie son téléphone portable et composa le numéro qu’elle voulait éviter depuis une semaine…
Serena : Allo ?
… : Tiens ! Tu es en vie Soeurette ?
Serena : Ce n’est pas le moment du tout Chuck.
Chuck : N’en dis pas plus … Tu t’es encore fourré dans une sacrée galère.
Serena : J’ai mis quelqu’un dans une sacrée galère…
Chuck : Qui est ce quelqu’un ?
Serena : Ce n’est pas ça qui est important. J’ai besoin de toi et tu me dois une vie de servitude. Où es tu ? Je te rejoints et tu vas devoir m’aider… On n’en a probablement pour la nuit.
Chuck : Je suis au Victrola avec les mecs Serena… Ta connerie ne peut pas attendre ?
Serena : Non ça ne peut pas attendre… Elle est peu-être déjà morte renversée par une voiture ou pire…
Chuck : Qui ça elle ? Tu me fais peur. Serena ?
Elle raccrocha sortie en courant du building.
Serena : TAXIS !!!
Tout en s’engouffrant dans la voiture jaune « Le Victrola s’il vous plait. » Elle tendit un billet de 100 dollars qui lui garantissait une course. Collé à la fenêtre elle espérait voir Blair dans la rue… Il n’en fut rien. La nuit risquait d’être bien plus longue que prévu.
Revenir en haut Aller en bas
saev
Confident(e) de G.G
Confident(e) de G.G
avatar

Féminin
Nombre de messages : 450
Age : 18
Localisation : Upper East Side avec Chuck <3

Séries preferées : : Gossip Girl, Grey's Anatomy, NCIS, One Tree Hill, Glee, Once Upon A Time...

Date d'inscription : 20/01/2012


Infos +++
Prénom:
couple favoris : Blair/Chuck
BlaBlA...:

MessageSujet: Re: Histoire de famille .    Mer 15 Fév - 16:48

Merci pour ce long et superbe chapitre. Very Happy
Donc mes impressions :
-Ben et Nate qui font les magasins, c'est juste hilarant Laughing et quand ils voient B et S : énorme !
-Chuck et sa nonchalance; j'adore.
-B et S amies Smile Blair qui fume pour la première fois... que dire ?! Very Happy (à part que je l'imagine trop bien et que ça m'a fait avoir un grand sourire)
- Et le final : Chuck et Serena volant au secours de Blair superman (sans oublier, Chuck au Victrola ça rappelle des souvenirs )

En résumé ce chapitre était juste grandiose et je pèse mes mots. Hâte plus que jamais de pouvoir lire la suite ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
N&S
Blair Waldorf
Blair Waldorf
avatar

Féminin
Nombre de messages : 514
Age : 18
Séries preferées : : Gossip girl. Gossip girl. Gossip girl <3

Date d'inscription : 31/07/2011


Infos +++
Prénom: Lou
couple favoris : Damon/Elena, Serena/Nate, Veronica/Logan, Chuck/Blair, Caroline/Tyler, Mark/Lexie.
BlaBlA...:

MessageSujet: Re: Histoire de famille .    Mer 15 Fév - 17:29

J'adooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooore !


Déjà Ben et Nate m'ont fait rire dans le magasin, surtout dans les rayons sous-vêtements. Oh et quand ils voient Serena et Blair, j'adore. tongue Contente que B & S soient devenus amies Quand Blair fume c'est énorme, j'imagine trop les scènes. Laughing
J'ai hâte de voir la Suite S et C à la recherche de B puis surtout des scènes entre frères et soeurs. Smile

Puis j'ai hâte de voir la journée du Dimanche avec tout le monde pour les répétitions, ça va être marrant ! Razz
J'ai trop envie de voir la suite
Revenir en haut Aller en bas
orishas
Gossip girl
Gossip girl
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1088
Age : 23
Séries preferées : : Séries préferées :

Gossip Girl
How I met your mother
Shameless
Scrubs

Date d'inscription : 04/01/2011


Infos +++
Prénom:
couple favoris : Chuck & Blair
BlaBlA...:

MessageSujet: Re: Histoire de famille .    Mer 15 Fév - 18:40

OH MON DIEU Shocked
Je veux une suite !!!! Gosh ça s'annonce tellement bien le prochain chapitre : le sauvetage de Blair par Chuck et Serena, et la danse le dimanche matin, avec la tête dans le cul et tout ça ^^ TROP PRESSÉE ! Dis moi que tu vas mettre une suite rapidement !!!

Sinon ce chapitre était trop bien aussi, j'adore les amitiés dans ta fic, et Blair mdr', elle est trop géniale comme fille (toutes les deux on l'a bien malmené dans nos fictions en ce moment xD), en tout cas j'adore son amitié avec Serena, elles sont trop mignonnes toutes les deux !!! Very Happy

Je veux trop une suite !!! Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
blair38
Fan de G.G
Fan de G.G
avatar

Féminin
Nombre de messages : 52
Age : 20
Séries preferées : : Séries préferées : Gossip Girl-Glee-Vampire Diaries-One Three Hill-NCIS

Date d'inscription : 31/07/2011


Infos +++
Prénom: Laura
couple favoris : Nate/Blair-Quinn/Sam-Elena/Damon-Ziva/Tony
BlaBlA...:

MessageSujet: Re: Histoire de famille .    Mer 15 Fév - 19:54

J'ai simplement adoré (comme d'habitude xd).
-Nate et Ben aux rayons femmes, c'était trés drole.
-Serena et Blair sont hilarantes.
-J'éspère que Chuck va aider Blair et que Nate sera un peu jaloux (dans ta fiction le triangle est super intéressent)
Revenir en haut Aller en bas
L0làà
Dan Humphrey
Dan Humphrey
avatar

Féminin
Nombre de messages : 730
Age : 22
Localisation : Les Hamptons

Séries preferées : : Séries préferées :
Gossip Girl/Grey's anatomy/Skins/Weeds/Smallville/Pretty Little Liars/


Date d'inscription : 21/05/2011


Infos +++
Prénom: Lola
couple favoris : Chuck et Blair
BlaBlA...:

MessageSujet: Re: Histoire de famille .    Ven 17 Fév - 15:16

Merci les filles !!! <3 vous êtes des amours ... Et c'est si gentillement demandé que je vous mets une suite maintenant Smile Bon j'espère que ça vous plaira autant que le chapitre d'avant ! ^^ Mais c'est un peu spéciale. C'est le "sauvetage de Blair". La répète... C'est le prochain. Je le posterais début de semaine prochaine je pense.
C'est sûre Blair en vois de toutes les couleurs MDR ..

CÔTE B/W


Une fois à l’entrée du Victrola, Serena montra sa carte d’identité et pénétra dans le bâtiment. Elle avait accompagné son frère il y a de ça deux semaines. Il venait de l’acheter et personne appart Bart n’était au courant. Malgré la panique dans laquelle elle était, elle ne put s’empêcher de sourire. Les travaux de rénovations été allé à une vitesse inimaginable. Il n’était pas encore ouvert au grand public de Manhattan, mais ça ne saurait tarder. Encore deux semaines tout au plus. Elle continua sont chemin dans les travaux et entra dans la petite pièce du fond totalement rénovée où la musique battait son plein. Il n’y avait que 4 jeunes pour 4 streap teaseuse. Elle retenue un haut le cœur en voyant son demi frère embrasser à pleine bouche une brune à frange en port jarretelle. Elle toussota pour informer de sa présence. Chuck repoussa la demoiselle et tendit sa main à Serena afin de l’inviter à s’asseoir à côté de lui.
Serena : Chuck. J’étais sérieuse. J’ai besoin de toi et maintenant.
Chuck : Je suis la… Tu aurais du me dire que tu comptais nous rejoindre j’aurais payer un mec… Il n’y a que 4 filles. Excuse moi.
Serena : Chuck…
Elle était au bord des larmes. Elle avait l’impression d’avoir fait la plus grosse bêtise de sa vie. Elle avait perdu Blair Waldorf, elle était Serena Van Der Woodsen. Et elle s’inquiétait… Elle ne savait pas expliquer ça… Mais en une seule semaine. Blair était devenue une amie… Une amie très importante… Elle ne s’en doutait pas avant cet instant et elle trouvait ça démesurée mais elle était sa meilleure amie. Chuck la dévisagea devant la mine déconfite de celle ci. Il commençait à s’inquiéter. Il claqua des doigts, le DJ éteignit la musique obligeant Edward, Mike et Porter à sortir de leurs doux rêves.
Mike : Putain BASS !
Chuck : Je vais devoir vous laisser jeune gens. Je dois du temps et de l’attention à ma frangine. On se voit demain à la répétition. Et oubliez cette histoire de mousse à raser … C’est trop puéril même pour les Waldorf.
Serena ne compris pas du tout où il voulait en venir… Ils devaient avoir réfléchie à une sorte de plaisanterie pour pourrir la vie des mecs Waldorf… Encore. Mais elle avait d’autres problèmes. Une fois sortie de la salle, Chuck appela le concierge et lui donna les consignes pour refermer le bâtiment au petit matin puis il se tourna vers sa sœur. Les larmes roulaient sur ses petites joues roses désormais. Il les essuya du revers de la main en plongeant son regard dans le sien.
Chuck : Excuse moi. Je voulais détourner l’attention des parents quand j’ai compris que tu leur dirais que j’avais dansé avec Blair Waldorf. Je m’excuse sincèrement.
Elle était touchée qu’il s’excuse… Ce n’était pas dans ses habitudes. Mais elle secoua la tête. Le problème était bien plus grave ce soir.
Serena : Ce n’est pas ça Chuck…
Il la dévisagea. Il s’était mis à plat ventre ce qui ne lui ressemblait pas, il détestait faire ça. Alors si le problème ne venait pas du fait qu’il l’avait démolie lundi au petit déjeuné… D’où venait-il ?
Serena : Je …
Chuck : Serena… Qu’est ce qu’il s’est passé ?
Serena : Je ne sais pas comment te le dire… Il faut que tu me promettes que tu ne diras rien et que tu m’aideras. Chuck Promets moi. Tu me dois bien ça.
Chuck : Ok c’est bon tu me fais flipper là. Je promets… Dis moi. Je t’aiderais je ne partirais pas en courant. Dit-il avec un sourire pour la rassurer.
Serena : J’ai perdu Blair.
Chuck éclata de rire. Il était au courant que Serena avait passé beaucoup de temps avec Blair il ne savait pas qu’elles avaient passé leur semaine ensemble… Mais il savait qu’elles s’étaient beaucoup vues et que le plus étrangement du monde elles étaient « copines ». Mais le fait que Serena soit dans un état pareil parce qu’elle ne savait pas où été Blair … C’était juste hallucinant.
Chuck : Non mais tu es sérieuse ? Tu viens me pourrir ma soirée parce que tu sais pas où est Waldorf ? Déjà comment tu m’expliques le fait que ça soit devenu ton amie ? TU ES UNE BASS Serena ! UNE BASS ! On doit détester les Waldorf. Pas les surveiller. Elle est probablement avec son mec… Tu sais celui avec qui tu as couché !
Il était hors de lui.
Serena : CHUCK ! Tu as promis. Ecoute moi et aide moi … Il n’y a pas de temps à perdre.
Chuck souffla un grand coup et s’assis sur la table de chantier.
Chuck : Je t’écoute…
Serena : Lundi, après le petit déjeuné, je suis allée à centrale parc j’avais besoin d’air. Et je suis tombée sur Blair.
Chuck : Pas étonnant tu as deux pieds gauche.
Serena ne releva pas et continua
Serena : Je ne sais même plus comment mais on s’est parlé. C’est allé vite, c’était naturel. Et il n’y a eu ni haine ni rancœur. Je… C’était comme une évidence. J’ai passé ma semaine avec elle. A deux. Je ne sais pas pourquoi mais elle est…Elle me comprenait presque. C’est une des premières après toi à m’écouter et surtout à me comprendre Chuck !
Chuck : Abrège… Je digèrerais le fait que vous soyez amies plus tard.
Serena : Ce soir elle voulait me faire regarder un film. Je sais plus quoi… Rubis sur canapé…
Chuck : Diamants sur Canapé Serena… Comment tu peux ne pas connaître le titre d’un film pareil ???
Serena : CHUCK !
Chuck : Ok … J’arrête.
Serena : Je lui ai proposé de fumer…
Chuck fit un sourire en coin avant de regarder le sol.
Serena : OK ! Je lui ai carrément forcé la main ! Mais attends… Tu te rends compte qu’elle n’avait JAMAIS fumé un joint de sa vie ?
Chuck : Oh… Le crime !
Serena : Je pensais que tu arrêtais ?
Il joignit les mains comme pour s’excuser.
Serena : Elle était déchirée… Elle faisait des bonds partout. Je te promets on aurait dit qu’elle avait pris du Speed. Mais d’un coup elle a craqué. Alors je suis allée dans la salle de bain je voulais la mettre sous l’eau. Mais elle est sortie !
Chuck : PUTAIN SERENA ! Mais tu as PERDU BLAIR WALDORF ?
Il venait de comprendre le sens du mot « perdu » maintenant… Si Serena s’inquiétait pour son amie. Chuck lui s’inquiétait sur le sort de Blair uniquement parce que c’était Serena qui l’avait fait fumer… Et une Bass qui perd une Waldorf… Voyons les choses comme elles sont, la police ne croira jamais l’histoire de Serena aussi vraie soit-elle. Il fallait absolument la retrouver ou alors les conséquences pouvaient être dramatique pour la famille de Chuck. Il se leva pris la main de sa sœur et ils sortirent du Victrola. Une fois dans la limo il demanda à Serena si elle n’avait pas un indice.
Serena : Je n’ai aucune idée du genre d’endroit où elle a pu aller… Je ne sais pas du tout !
Chuck : Je ne connais pas les endroits Waldorf… Bon on va se séparer. Je vais dans les bars. Tu fouilles central parc. Visiblement, les filles adorent ce parc non ?
Serena : Chuck… Et si on ne l’a retrouve pas ?
Chuck : C’est même pas envisageable. Tu m’as compris ?
La limousine s’arrêta à l’entrée de Central Parc, il attrapa le bras de Serena et lui embrassa le front.
Chuck : ça va aller… On va la retrouver la Waldorf !
Serena mima un sourire totalement faux avant de referme la portière de la limo. Chuck la regarda partir en courant dans Central Parc.
Chuck : Arthur… Côté Waldorf… On va écumer les Bars.
Arthur : Côté Waldorf monsieur ?
Chuck : Oui … Tu m’as entendu ! Et je voudrais que tu restes derrière moi… Quelque chose me dis que je ne serais pas le bienvenu.
Arthur s’arrêta à l’entrée d’une boîte. Chuck descendit de la voiture suivie de son chauffeur il entra hésitant dans un endroit Waldorf. Pour la première fois de sa vie il avait la tête baissée et regardait ses pieds. Il était entouré de gens qui auraient volontiers tué de leurs propres mains. Il se faufila ainsi dans une bonne 10ème de bar et boîte de nuit en tout genre sans aucun résultat. Arthur le suivait avec la voiture, il remontait la 5ème avenue à pied tranquillement profitant du vent de la nuit. Il avait toujours adorait déambulait ainsi. Et le fait d’être dans un endroit quasi-inconnu lui donnait une drogue puissante qu’il appréciait particulièrement, l’adrénaline. Son IPhone vibra dans sa poche il l’attrapa le numéro de Serena s’affichait. Anxieux il décrocha.
Chuck : Tu l’as trouvé ?
Serena : J’espérais que toi tu l’es trouvée.
Chuck : Si c’était le cas, je t’aurais appelé ! Je suis entré et j’ai fouillé une bonne dizaine de bar ce soir… Je n’ai aucune idée de l’endroit où elle peut-être. Et franchement je crois que si je l’a retrouve je la tue moi même.
Serena : Chuck… Tu as été adorable depuis le début. Ne gâche pas tout.
Chuck : Attends ! Je gâche ma soirée et surtout je risque ma vie moi ici.
Serena : J’ai quitté Central… J’arrive tu es ou ?
Chuck : Sur la 5ème. Je remonte en direction du Palace.
Serena : Elle sera pas du côté BASS ! Même défoncée elle irait pas à la maison.
Chuck : Non mais moi j’y retourne.
Il raccrocha il détestait perdre. Mais il n’avait jamais eu envie de jouer à ce jeu là. Il continua sa route mais une jeune fille lui attrapa le bras.
Serena : CHUCK ! Tu as promis de m’aider ! La nuit n’est pas fini !
Chuck : Il est presque 4heure du matin Serena. Demain on a répétition à 9heures. Lili sera de retour de Miami tu auras une tête de déterré et surtout elle voudra te parler de ton exploit avec Nate. C’est bon vient te coucher. Je suis sûre qu’elle est avec son cousin Waldorf.
Serena : Tu es pathétique. C’est ça. Rentre, vas te coucher. C’est la seule chose que tu sais faire.
Son demi frère se retourna et la fusilla du regard. Il s’avança vers elle pour lui balancer ses quatre vérités mais le téléphone de Serena sonna. Elle le sortie de son sac les mains tremblantes le numéro de Blair s’affichait. Elle retint sa respiration et montra l’écran à Chuck.
Chuck : MAIS décroche !!!!
Serena : B ?
… : Vous êtes une amie à Blair c’est ça ?
Serena : Oui ! Vous êtes avec elle ?
… : Elle est plutôt avec nous… Ecoutez, c’est la petite Waldorf c’est ça ? La fille d’Harold Waldorf ?
Le cœur de Serena battait à tout rompre. On allait lui demander une rançon ou quoi ? Chuck attrapa le téléphone.
Chuck : On passe la récupérer. Où est-elle ?
… : Je suis le patron du Night club.
Chuck : Près de la gare de Grand centrale ?
… : C’est ça. On vous la garde ?
Chuck : Je fais au plus vite.
Il raccrocha lança le téléphone à Serena et courut vers sa limo avec Serena. Une fois devant le Night Club , Chuck se sentait bien plus à l’aise. C’était en terrain neutre. Il entra dans le bar et ne pu s’empêcher de sourire devant une telle vision. La petite brune du nom de Blair Waldorf était derrière le bar et jouait avec les bouteilles d’alcool. Elle faisait visiblement d’affreux mélanges et essaies de cocktail que les hommes de l’autre côté du bar se défiaient de goûter. Serena souffla de soulagement. Elle était encore habillée et encore entière. En revanche, elle était malheureusement encore droguée ou sous l’emprise de l’alcool. Chuck s’avança vers le Barman.
Chuck : C’est vous qui avez téléphoné pour Blair ?
Le Barman : C’est moi. Ecoutez… Elle est arrivée il y a de ça une ou deux heures. Elle était complètement déchirée. Elle voulait danser sur la table bref, je l’avais déjà vu dans les journaux moi la petite Waldorf alors j’y ai fait attention. Et je l’ai mise derrière le bar… C’est mon Club et je sais que le sol n’est pas très net. Par contre, elle …
Chuck : On vous doit combien … ?
Le Barman : J’allais y venir. Elle a bu au moins 5 vodka tonic. Et a servie pour je ne sais plus combien de bouteille elle hurlait qu’il fallait absolument gouter ses cocktails imbuvables !
Serena : Mais dites le montant… C’est Chuck Bass…
Le Barman ouvrit grand ses yeux choqués. Il était le fils de Bart Bass ? Il devait y avoir un énorme problème… Il volait au secours de la fille de Harold Waldorf ? Il se demanda lui même s’il n’avait pas trop consommé ce soir. Il jeta un coup d’oeil au verre que Blair lui avait forcé à boire… Saleté de jeune fille.
Le Barman : 200 dollars…
Il profitait de la situation. Mais après tout… Il vendait également son silence. Chuck en avait pleinement conscience. Pour être sure d’avoir la parole de celui ci et surtout parce qu’il n’avait pas de monnaies. Il tendit à l’homme un billet de 500 dollars. Le Barman attrapa Blair par la taille et la poussa vers Chuck. Il la rattrapa avant qu’elle ne s’écroule au sol.
Chuck : Doucement ! Merde.
Blair : HEY ! Natie ? Mais qu’est ce que tu fais ici ?
Elle sauta au coup de Chuck le sourire jusqu’au oreille. Serena se mis la main devant les yeux afin de cacher cette scène. Blair avait les mains accrochées au cou de Chuck. Collant son corps au sien, Chuck n’osait plus faire un seul mouvement. Comme elle semblait ne pas vouloir desserrer son étreinte, Serena vola à son secours en décrochant les mains de Blair.
Serena : Je te ramène chez toi B ?
Blair : NON ! Je veux encore danser !
Elle se glissa hors des bras de Serena et tenta de danser une ultime fois. Mais à la place elle ne fit que tituber. Chuck l’a rattrapa encore une fois. C’est avec difficulté qu’ils réussirent enfin à la faire monter dans la limousine. Toujours surexcitée, Serena se demandait où elle trouvait tant d’énergie, surtout après avoir fumé pour la première fois et après avoir bu autant… Elle avait trouvé le minibar plein a craqué. Serena tentait tant bien que mal de tenir son amie. Chuck regardait par la fenêtre. Il évitait de poser ses yeux sur Blair. Serena pensait que c’était par rage. Mais c’était bien plus grave. Elle l’attirait. Il se força à penser à autre chose. Mais l’ivresse de Blair n’arrangeait en rien les choses… Elle le prenait visiblement pour Nate.
Blair : Hey Chauffeur ! Mets de la musique !
Arthur allait s’exécuter mais Chuck lui fit un signe de la main pour lui interdire d’allumer la radio. Il ferma ensuite la vitre afin de séparer le Chauffeur du reste de la voiture. Il attrapa la main de Blair pour qu’elle se calme et s’assoit. Serena le regardait intriguée. La jeune fille rendit les armes et s’assis à côté de Chuck.
Chuck : Oublies la musique Blair. Et si tu te reposais ?
Blair hocha la tête comme une petite fille sage et posa sa tête sur l’épaule de Chuck. La blonde assise sur l’autre banquette pouffa de rire. Pauvre Chuck… Blair resta calme disons… 1minute. Elle s’ennuyait à mourir. Alors elle attrapa un pendant de l’écharpe du garçon sur lequel elle était appuyée. Elle l’enroula autour de sa main. Puis la mis sur sa tête. Chuck leva les yeux au ciel… Elle était juste ridicule. Toute sa vie durant il avait rêvé de pouvoir anéantir la famille Waldorf. Ce soir, cette occasion lui tendait les bras et pourtant, il n’avait plus envie de les détruire. Du moins de la détruire. Les boucles brunes de Blair lui chatouillaient le cou. Elle sentait la vodka tonic à des kilomètres, mais son odeur lui plaisait. Il ferma les yeux quelques secondes. Il était étonnamment bien. C’était reposant. Agréable. La petite brune s’agita un peu plus l’obligeant à rouvrir ses yeux. Elle essayait d’enrouler l’écharpe autour de son cou. Chuck l’enleva et la lui tendit. Elle put alors la mettre et la remettre des dizaines de fois. Serena regardait incrédule la scène. Déjà parce que l’écharpe monogrammé « CB » était au cou de Blair Waldorf. Et surtout parce que jamais elle n’avait vu Chuck aussi attentionnée et aussi patient qui plus est avec quelqu’un d’aussi fatiguant.
Serena : Hey ! Tu ne me prêtes jamais ton écharpe. Dit-elle presque jalouse.
Chuck fut surpris, il avait comme oublié la présence de Serena. Honteux, il baissa les yeux.
Chuck : C’est parce que le cachemire ne va pas aux blondes. Dit-il en un sourire.
Serena : C’est l’excuse la plus débile que tu ne m’ais jamais sortie…
Il voulu récupérer son bien mais Blair avait le nez dedans. Et il n’eut pas le cœur à la lui reprendre. Le cœur ? Alors même Chuck Bass avait un cœur ? Oui… Il en avait un car il battait de plus en plus vite dans sa petite poitrine. Pour tenter de le calmer, il repoussa Blair complètement affalée sur lui et colla sa tête contre la vitre froide de sa limo. Lorsque celle ci s’arrêta délicatement, Arthur vint ouvrir la portière afin d’en faire sortir les trois jeunes. Chuck entra dans l’appartement avec Blair endormie dans ses bras. Enfin il supposait qu’elle dormait…
… : POSE la tout de SUITE CONNARD ! Rugis Benvolio Waldorf.
Serena sortie de l’ascenseur en courant.
Nate et Ben se tenaient droit devant Chuck, Dorota juste derrière eux.
Ben : Qu’est ce que tu fous ici ? Avec Blair dans tes bras ! Qu’est ce qu’il s’est passé ? Tu lui a fait quoi espèce de dingue ! Je vais te TUER… Si tu peux encore te tenir debout c’est parce que tu tiens Blair.
Ben était rouge de colère. Il respirait fortement, son souffle accéléré par la haine que lui entrainait la situation.
Chuck : Elle n’a rien. Elle a juste beaucoup bu. Serena et moi l’avons cherché toute la nuit.
Nate : Nous l’avons attendu toute la nuit !
Chuck : La différence est peut-être là.
Il avait balancé la phrase dans le vent. Mais elle arriva aux oreilles de Ben comme un ouragan. Il ferma ses poings et balaya le vase qui se trouvait sur la petite table en bois sculpté près de l’ascenseur. Dorota sursauta.
Serena : Calme toi. Il dépose Blair dans sa chambre et il s’en va.
Nate : Donne la moi. Je t’interdis de la toucher ne serais ce qu’une seule fois. Tu m’as compris ?
Il tendait ses bras, Chuck allait la lui remettre, mais Blair s’est accrochée au cou de Chuck de plus belle après quelques gémissements dut à sa somnolence. Nate la relâcha. Il était vexé…
Serena : Laissez le au moins la ramener dans sa chambre…
Nate remarqua Serena, il lui fit un sourire. Ce n’était ni le lieux, ni le moment. Mais il ne put s’en empêcher. Ça n’échappa pas à Ben qui donna une tape à l’arrière du crâne de son meilleur ami comme pour le ramener à la raison. Chuck montait les escalier suivit de Nate Ben et Serena.
Dorota : Attendez je vais vous donnez ses cachets pour la tête… Et aussi ses somnifères.
Chuck était presque sûre que Blair dormait. Mais elle avait le nez dans son torse et avec l’écharpe en boule dans le cou de B, il ne voyait plus ses yeux, il ouvrit délicatement la porte de la chambre. Il sourit à la vue de cette drôle de pièce. Une ambiance particulière y régnait. Un immense portrait d’Audrey Hepburn trônait au dessus de la tête de lit King Seize, d’imposantes baies vitrées donnaient sur la 5ème avenue. Le MacBook Pro était en veille sur le bureau en bois. Des dizaines de paire de chaussures trainaient par terre complètement éparpillées. L’écran plat allumé affichait le menu de Diamants sur canapé qui devait tourner en boucle depuis des heures. Il allongea Blair sur le lit mais celle ci se débattit. En la faisant bouger, il l’avait réveillée.
Nate : Tu ne peux pas faire attention ?
Il s’assit à côté de Blair. Son teint était livide, ses yeux rouges et sa respiration se faisait haletante.
Ben : Pourquoi elle respire comme ça ?
Chuck : J’en sais rien.
Nate tenta de la prendre dans ses bras afin de la calmer mais elle le repoussa.
Blair : J’ai chaud… J’ai trop chaud.
Serena : Merde…
Chuck : Elle ne va pas bien.
Ben : NON ? S’en déconner ? Tu crois ! Je n’avais pas remarqué.
Serena : OH ! Ce n’est pas le moment ! Je vais la mettre soous la douche. Vous pensez pouvoir ne pas vous entre tuer pendant ce temps ?
Ben : Il dégage. Et maintenant. Dit-il en pointant son doigt sur Chuck.
Chuck : Je partirais avec Serena. Je ne la laisse pas avec Nathaniel. On ne sait jamais.
Nate : Ta gueule BASS !
Serena : Non, vous la fermez TOUS. Je m’occupe d’elle. Et vous vous taisez. OK ? Je ne veux plus en entendre un seul ! C’est compris ?
A son grand étonnement, les garçons se sont calmés. Le compromis été là. Chuck s’est assit sur une chaise du bureau, Ben restait sur le pas de la porte et Nate s’allongea sur le lit pendant que Serena fermait la porte de la salle de bain. Elle fit couler l’eau tout en essayant d’enlever les vêtements collant de Blair.
Serena : Ah Blair… Tu sens la Vodka… C’est ignoble.
Blair : Laisse moi je ne veux pas me laver ! Pourquoi toi tu ne te laves pas ?
Serena : Moi je ne pus pas l’alcool à des kilomètres mademoiselle !!! B… Aide moi un peu.
Blair se rhabillait au fur et à mesure que Serena enlevait quelque chose. Une fois en sous-vêtement, Blair attrapa le pommeau de douche et aspergea Serena. Celle ci répliqua automatiquement. La salle de bain se transforma en terrain de jeu en moins de 30 secondes, ce fut un véritable carnage.
Blair : C’est froid ! Arrête!
Nate à bout de patience ouvrit la porte.
Le spectacle arracha un sourire aux trois garçons bien malgré eux. Blair en sous-vêtement et Serena trempée de la tête aux pieds, la salle de bain inondée. Les garçons étaient entrés dans la salle de bain eux aussi. Blair braqua la douche sur eux. Et le plus étrangement du monde, ils entrèrent eux aussi dans le jeu. La salle de bain été maintenant une piscine municipale… Lorsque le calme est revenu, Serena enfila un pyjama à Blair et à elle même. Nate qui laissait toujours des vêtements dans l’armoire de Blair en donna un tee shirt à Ben et sans trop savoir pourquoi en tendit un à Chuck. Il le pris hésitant.
Chuck : On s’en va Serena.
Blair : Non NATE ! Parts pas.
Nate : Je reste là mon cœur. Je suis là. C’est Chuck qui s’en va.
Blair regarda Nate sans comprendre…
Blair : On regarde Tous DIAMANTS SUR CANAPE !!!
Serena : Blair… On le regardera une autre fois… Il est 5h30 du matin. Je vais rentrer chez moi d’accord ?
Blair : NON ! On regarde !!!! Et tu dors avec moi.
Serena se souvins du marché de base. Blair avait essayé. Serena devait regarder. Elle s’installa dans le lit à côté de son amie et lança le film. Sous le regard horrifié de Ben. Comme Chuck plus tôt dans la soirée. La vision de Blair et de Serena « amie » le répugnait. Pourtant il les avait déjà vu à Bendel’s hier… Mais il ne se doutait pas qu’elles puissent être si proche. Fatigué, et à bout de force, il s’était rongé les ongles toute la soirée en attendant sa cousine, il s’allongea lui aussi sur le lit. Nate venait de s’installer au côté, se blottissant contre Blair qui dormait déjà à moitié. Chuck toujours sur le pas de la porte regardait la scène sans trop comprendre. Serena tapota le matelas à côté d’elle afin qu’il viennent sur le lit. Il s’installa au dessus des couvertures à côté de sa sœur. Il était 5h30 du matin. Ses yeux se fermaient malgré lui. Chuck, Serena, Blair, Nate et Ben regardaient l’écran d’un seul oeil. Le souffle endormie et calme des uns forçaient les autres à ralentir les leurs. C’est ainsi qu’ils s’endormirent devant Holly et « Fred » les uns après les autres. Pendant un bref moment, tout était différent, quelque chose s’était établie. Quelque chose de profond. Le temps s’était arrêté, les mouvements aussi. Ils ont tous ressenti cette connivence. Mais demain matin… La vie reprendrait son cours.
Revenir en haut Aller en bas
N&S
Blair Waldorf
Blair Waldorf
avatar

Féminin
Nombre de messages : 514
Age : 18
Séries preferées : : Gossip girl. Gossip girl. Gossip girl <3

Date d'inscription : 31/07/2011


Infos +++
Prénom: Lou
couple favoris : Damon/Elena, Serena/Nate, Veronica/Logan, Chuck/Blair, Caroline/Tyler, Mark/Lexie.
BlaBlA...:

MessageSujet: Re: Histoire de famille .    Ven 17 Fév - 19:36

J'adore ! Je suis fan !!
Puis ce chapitre est venue vite, j'en suis heureuse. cheers


C'était vraiment un bon chapitre encore une fois, j'ai toujours bien aimée la scène de la salle de bain et là, elle est aussi bien. Very Happy Après la scène dans la limousine était super aussi. Smile Franchement j'adore la relation Blair et Serena et comment sa fait bizarre pour Chuck et Ben puis la fin était mignonne aussi quand on voit que tout le monde commence à s'endormir et tout. ^^ Contente que Serena et Chuck sont, réconcilié. Smile

Et j'adore quand Nate remarque Serena et qu'il lui sourit même si ce n'est pas le lieu ni le moment. (Et oui mon coeur de Serenate s'emballe pour pas grand chose Laughing ). Very Happy

J'ai super hâte de voir le prochain épisode, déjà pour le réveille puis à la répétition.


Dernière édition par N&S le Ven 17 Fév - 19:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
blair38
Fan de G.G
Fan de G.G
avatar

Féminin
Nombre de messages : 52
Age : 20
Séries preferées : : Séries préferées : Gossip Girl-Glee-Vampire Diaries-One Three Hill-NCIS

Date d'inscription : 31/07/2011


Infos +++
Prénom: Laura
couple favoris : Nate/Blair-Quinn/Sam-Elena/Damon-Ziva/Tony
BlaBlA...:

MessageSujet: Re: Histoire de famille .    Ven 17 Fév - 19:44

J'adore!!! Blair totalement défoncée et qui confond Nate et Chuck xd
Ben irait bien avec Serena et je le dis encore et toujours je veux du Nate-Blair-Chuck!!! Ils sont tellement intéressants tous les trois
Revenir en haut Aller en bas
orishas
Gossip girl
Gossip girl
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1088
Age : 23
Séries preferées : : Séries préferées :

Gossip Girl
How I met your mother
Shameless
Scrubs

Date d'inscription : 04/01/2011


Infos +++
Prénom:
couple favoris : Chuck & Blair
BlaBlA...:

MessageSujet: Re: Histoire de famille .    Ven 17 Fév - 20:17

WAOUHH ! A chaque chapitre tu m'impressionnes toujours un peu plus ! ... C'était GENIALE ! Le duo Serena et Chuck, quand ils retrouvent Blair, et puis tout le monde devant le film, il faudrait tout citer ! Je m'imaginais trop la scène, c'est géniale !

J'ai trop aimé le :
"Et il n’eut pas le cœur à la lui reprendre. Le cœur ? Alors même Chuck Bass avait un cœur ?"

On sent que Chuck commence à tomber amoureux et c'est vraiment trop mignon !!! J'adore tellement ta fiction, je ne sais même plus quoi te dire !

Trop pressée d'avoir la suite !!!
Revenir en haut Aller en bas
saev
Confident(e) de G.G
Confident(e) de G.G
avatar

Féminin
Nombre de messages : 450
Age : 18
Localisation : Upper East Side avec Chuck <3

Séries preferées : : Gossip Girl, Grey's Anatomy, NCIS, One Tree Hill, Glee, Once Upon A Time...

Date d'inscription : 20/01/2012


Infos +++
Prénom:
couple favoris : Blair/Chuck
BlaBlA...:

MessageSujet: Re: Histoire de famille .    Sam 18 Fév - 12:16

J'aime absolument tout ton chapitre donc si je devais citer le meilleur moment je prendrais le chapitre en entier. Very Happy
Blair défoncée, Chuck et Serena qui vont la chercher pendant que Nate et Ben l'attendent patiemment à la maison, la scène de la limo, celle de la salle de bain et pour finir tout le monde sur le lit pour regarder le film font que ce chapitre est magnifique.
Vivement le prochain avec la répétition.
Revenir en haut Aller en bas
L0làà
Dan Humphrey
Dan Humphrey
avatar

Féminin
Nombre de messages : 730
Age : 22
Localisation : Les Hamptons

Séries preferées : : Séries préferées :
Gossip Girl/Grey's anatomy/Skins/Weeds/Smallville/Pretty Little Liars/


Date d'inscription : 21/05/2011


Infos +++
Prénom: Lola
couple favoris : Chuck et Blair
BlaBlA...:

MessageSujet: Re: Histoire de famille .    Lun 20 Fév - 22:10

Très heureuse qu'il vous ai plus et comme promis , début de semaine donc nouveau chapitre !!! Smile Merci encore les filles ! Vous me boostez Wink

CÔTER B/W



La vibration d’un téléphone fit sursauter Chuck. Il se demanda d’abord où il était. C’est en tournant sa tête vers le reste du lit qu’il se remémora la totalité de la soirée. Une grimace de dégout se forma sur son visage à la vue de Nate et Ben de l’autre côté de Blair. Il regarda par la fenêtre il faisait encore nuit noir. Il se leva attrapa son téléphone. Il était 7heures, il était épuisé, il avait dormi moins de deux heures. Il lu le message de Edward : « Mec, lève toi. On a répèt ce matin. Rappelle le à Serena…Hier soir tu as eu tord de partir… C’était TOP ! à Tout’ man. » Merde la répétition… Il se leva rassembla les affaires de Serena étalé sur le sol. Avant de réveiller sa sœur, il regarda le lit. Elle dormait à point fermé à côté de Blair. Celle ci était emprisonnée dans les bras de Nate. Emprisonnée… Dans les yeux de Chuck uniquement. Elle était blottie sur son torse. Profitant de son sommeil réparateur et des bras confortable de son petit ami. Il se rappela de l’état démentiel dans lequel elle se trouvait avant de s’endormir. Elle n’avait probablement jamais passé une soirée pareille… Il se força à sortir de ses pensées et se pencha sur sa demi sœur lui touchant le bras avec insistance. Lorsqu’elle ouvrit les yeux il mit son doigt devant sa bouche afin de lui faire comprendre de ne pas faire de bruit. Ils se sont éclipsés de la chambre sur la pointe des pieds. Laissant Blair avec Nate et Ben.
Dorota : Oh, vous êtes levé ? J’ai préparé le petit déjeuné. Comment va mademoiselle Blair ? Mieux, j’étais très inquiète et …
Serena : C’est gentil Dorota, mais on va devoir y aller nous. Peut-être à une autre fois.
Une fois dans l’ascenseur, Chuck éclata de rire.
Serena : Quoi ? Pourquoi tu ris comme ça ?
Chuck : Elle est toujours comme ça ?
Serena : Oui…
Elle éclata de rire à son tour. Chuck repris son sérieux habituel et se tourna vers Serena.
Chuck : Ce qui s’est passé… Doit rester entre nous. N’en parle à personne.
Elle hocha la tête.
Serena : Rien ne sera plus pareil n’est ce pas ?
Chuck : J’en sais rien Serena…

Lorsque le réveille de Nate sonna comme prévu à 8heure. La répétition du Bal des débutantes étant prévue à 9 heures, il avait prévu large… Enfin… Large selon Nathaniel Archibald. Il l’éteignit en faisant le moins de mouvement possible. Blair dormait dans ses bras. Et il ne voulait pas la réveiller. Sachant qu’elle serait redevenue Blair Waldorf au réveil, il était fort possible qu’elle ait envie de le frapper. De plus, elle aurait un terrible mal de crâne, c’était sûr et certain. Ben avait lui aussi été réveillé par le téléphone de Nate. Il se leva s’étira et bailla fortement. Nate le fusilla du regard.
Ben : Bah quoi ?
Nate : Tu ne vois pas qu’elle dort ? Chuchota-il.
Ben : De toute façon faudra la réveiller. Elle ne peut pas louper ça… Son père trouve que c’est plus important que les cours. Elle va prendre une aspirine, une douche et elle va aller danser. Ensuite elle pourra dormir tout le reste de la journée.
Il avait parlé normalement sans baisser la voix. Blair ne bougea même pas. Elle dormait tellement profondément qu’il aurait été possible de mettre une horde de fan de Justin Bieber dans sa chambre, jamais elle ne se serait réveillée.
Nate : Je n’ai pas envie de la réveiller… Elle a l’air…
Ben : Si paisible. C’est le propre du sommeil Nate … La vraie vie est bien différente. Ça n’apporte rien de bon de vivre dans le rêve.
Nate : Les Bass sont partis ?
Ben devint blanc comme un linge. Alors ça s’était réellement produit ? Comme en se levant ils n’étaient pas là … Il avait émis l’hypothèse qu’il avait bu ou fumé un sal truc hier soir… Mais non. Serena et Chuck avaient dormi dans la même pièce… Dans le même lit !!!
Ben : Je vais me doucher.
La grande horloge de Blair indiquait 8h15. Il réfléchissait à un moyen de réveiller Blair sans la mettre de mauvaise humeur. Il lui embrassa tendrement le front, lui caressa le bras. Elle finit par ouvrir ses yeux avec hésitation. Savourant ce moment du rêve à l’éveille. Mais pour elle ce matin, ce moment d’ordinaire agréable s’atténua très vite. Elle avait l’impression de s’être frappée la tête contre le mur toute la nui, sa gorge la brulait, son estomac se tordait en deux.. Elle referma les yeux. Rien n’y fit. Elle avait mal partout.
Nate : Blair ? ça va ? Lui murmura-t-il a l’oreille. Voyant bien que Blair n’était pas dans son état normal. Elle se redressa se dégagea de l’étreinte de Nate. Mais que c’était-il passé ? La dernière chose dont elle se souvenait était Serena et elle dans la salle de bain, juste après le cinéma. Elles étaient censées s’être couchées et avoir dormi à deux… Elle se réveillait avec Nate dans son lit avec une sorte de grippe. Prise de panique elle dévisagea Nate sans pour autant le repousser.
Blair : Mais qu’est ce que tu fais ici ?
Nate : Tu ne te rappelle de rien ?
Blair : J’ai mal à la tête… Ma gorge est en feux.
Nate : ça s’appelle avoir une gueule de bois Blair…
Elle le dévisagea de plus belle mais que c’était-il passé ???
Blair : Attends on est bien dimanche ?
Nate : Oui. On a répétition dans 40 minutes. Je vais te chercher de l’aspirine et on va se préparer ok ?
Blair : Attends … Qui prends une douche dans ma salle de bain ?
Elle n’osait pas demander si c’était Serena. Elle ne voulait pas que Nate puisse dire à Ben qu’elle était amie avec Serena Van Der Woodsen… La crise qu’il lui ferait. Mais d’un autre côté… Pourquoi Nate était là ? Elle ne comprenait plus rien.
Nate : C’est Ben… Blair tu es sûre que ça va ?
Blair : Je n’ai jamais dit que ça allait ! Nate qu’est ce qu’il s’est passé je ne me rappelle de rien… J’ai honte de dire ça. Mais pourquoi je me réveille avec toi ? Et pourquoi Ben se douche dans ma salle de bain ?
Nate : Pour les détailles… tu devrais demander à Bass et Serena. Tu es rentrée avec eux cette nuit à 5h. Ben et moi on voulait venir te voir on savait que tes parents n’étaient pas là. Dorota nous a ouvert. Mais elle nous a dit que tu étais partie toutes seule à 1heure du matin… On a préféré t’attendre. On s’est vraiment inquiété. Tu n’imagine pas dans qu’elle panique on était… Tu es arrivé à la maison dans les bras de Bass… Tu avais une sale mine.
Blair : ATTENDS ? Avec Chuck BASS ? Mais qu’est ce que je faisais avec Chuck Bass ??? Et dans ses bras ?
Elle avait l’air à la fois horrifié et apeurée.
Nate : Aucune idée Blair… Ben était terriblement fâché… Et moi aussi. Blair… C’est Chuck Bass.
Il sortie de la chambre laissant Blair dans le flou. Elle réfléchissait. Mais comment avait-elle pu être avec Bass hier ? Rien que l’idée lui donné des boutons. Elle se leva tant bien que mal et sortie sa jupe et son polo de son armoire. Ils allaient être en retard. Si bien qu’elle vira son cousin de la douche. Une fois prêt, la limousine de Ben les emmena à la répétition. Sur le trajet, aucun d’eux ne parlaient. Epuisés, leurs yeux ne tenaient pas ouvert. Bercée par la limo, Blair s’endormie sur l’épaule de Nate.
Ben : Allez princesse. On est arrivé.
Blair : Déjà ?
Ben : On était à moins de 10 minutes Blair !
Dit-il en riant. Tous faisaient comme si la soirée de hier n’était pas arrivé. Essayant de penser à autre chose… Car en parler les mettait devant une réalité trop dur à comprendre. Ils allèrent se changer dans leurs vestiaires respectifs.
Katie : Salut B ! Ouah … La tête. Tu t’es réconcilié avec Nate où quoi ?
Isa : C’était Tellement torride qu’elle n’a pas dormie de la nuit !
Comme chez les garçons, le vestiaire était coupé en deux. Une partie Waldorf, une partie Bass.
Blair : J’ai la grippe.
Isa : Oh pauvre chérie… Tu viens quand même ? Moi j’en aurais profité pour sécher.
Azelle : Menteuse. Tu est trop heureuse de pouvoir danser avec John.
Kati : Ah oui … On est sortie hier soir B ! On t’a invité mais tu ne nous a pas répondu… Enfin bref. Isa et John… sont ENFIN sortis ensemble hier !
Isa : Arrêtez de le dire à tout le monde… Tu en pense quoi B ? C’est un bon parti John non ?
Blair dans ses pensés n’avait rien écouté.
Kati : Elle plane B…
Planer n’était pas le bon mot. Elle dormait littéralement debout. N’arrivant même pas à se changer. Une Blonde fit irruption dans les vestiaires. Blair redressa sa tête en direction de Serena. Elle lui lança un sourire timide. Serena était la clé… C’est Serena qui pourrait tout lui raconter. Mais il ne fallait pas qu’on les voie se parler. Blair attendrait.
Georgina : Bah Serena ! Tu es sortie hier soir ? Sans MOI ! On aurait pu faire Savannah et Svetlana ensemble… Tu étais avec qui ?
Serena : Je ne suis pas sortie pourquoi tu dis ça ?
Georgina : Tu as ta tête des lendemains de soirée… C’est pour ça.
Serena : J’ai mal dormie. C’est tout.
Les filles quittèrent les vestiaires une à une.
Katie : Tu viens B ?
Blair : J’arrive. Je prends un cachet pour la tête.
Une fois Katie partie, Serena sauta presque sur Blair.
Serena : Je suis désolée Blair ! Vraiment excuse moi … Je …
Blair lui attrapa les deux mains lui lançant un sourire rassurant.
Blair : Hey S ! Calme toi. Pourquoi je t’en voudrais ?
Serena : Je n’aurais jamais du te pousser à fumer…
Blair : QUOI ?
Serena : Parle moins fort !
Blair : Je voulais te demander ce qu’il s’est passé hier ! Je me suis réveillée et le dernier souvenir que j’avais de ma soirée, c’est nous deux dans la salle de bain juste avant d’aller nous coucher ! Tu m’as fait FUMER ?
Serena : Tu ne te rappelles de rien ?
Blair : NON !
Serena : Pas étonnant en faite… Je t’ai proposé de fumer... Tu as accepté mais tu as vraiment eu une réaction de malade ! Je te promets ! Je n’avais jamais vu ça.
Blair : Pas étonnant… Dis toi que Ben m’interdit de boire ! J’ai trop bu une fois je devais avoir 14 ans en repas de famille J’ai réussis à me mettre une cuite au champagne rosé. Je suis montée sur la table en hurlant « Joyeux Thanksgiving » C’est Ben qui a du me gérer. J’ai vomis tout le reste de la soirée !
Serena : Oh moins tu t’en rappelle … Je ne me rappelle d’aucun de mes Thanksgiving !
Blair : Sauf que c’était Noël … Pas Thanksgiving.
Les filles éclatèrent de rire. Serena imaginé Blair dire Joyeux Thanksgiving le jour de noël à toute sa famille… Mais Blair eut aussitôt le tournis. Elle s’assit sur le banc. Sous le regard de Serena inquiète.
Serena : B ?
Blair : Rappelle moi de m’interdire de retoucher à un joint…
Serena : Le truc, c’est que tu n’as pas que fumé Blair. Tu es partie pendant que je faisais couler de l’eau pour te calmer. J’ai paniqué et j’ai appelé Chuck. Il était le seul que je pouvais prévenir.
Blair : Super… Il m’a vu comme ça ?
Serena : Oui tu l’as pris pour Nate en plus ! En tant normal il t’aurait juste tuée. Mais je ne sais pas pourquoi il a été …
Blair : Quoi ?
Serena : Bah… Gentil.
Blair : Je l’ai pris pour Nate ? Ce n’est pas possible… La catastrophe !
Serena : Tu as fais une fixette sur son écharpe ! On t’a ramené chez toi mais tu t’es endormie dans la Limo, Chuck t’a porté pour te remettre dans ton lit. Mais Ben et Nate t’attendaient. Les garçons se sont un peu insulté… La routine. Ils ont fait les Coqs. Tu as sauvé la vie de mon frère !
Blair : Comment ça ?
Serena : Bah même devant Nate tu prenais toujours Chuck pour ton petit ami. Du coup quand Nate a voulu te prendre des bras de mon frère. Tu l’as repoussé en t’agrippant au cou de Chuck.
Blair : Oh mon dieu … Nate ne me le pardonnera jamais. Quoi que ce matin il n’avait pas l’air fâché…
Serena : Ils n’avaient pas le temps d’être fâché contre nous. Ils étaient trop occupés à rechercher un plan pour tuer Chuck… Du coup c’est lui qui t’a monté dans ta chambre. Je t’ai mis sous la douche. C’est parti en bataille d’eau. Ensuite tu étais dans une phase « tout le monde est gentil et tout le monde s’aime ».
Blair : Beurk.
Serena : Et on s’est tous endormie en regardant rubis sur canapé.
Blair : SERENA !
Serena : Quoi ?
Blair : Diamants sur Canapé !
Serena : Mais arrêtez de tous me prendre la tête avec le titre de ce film !
Blair : Merci d’être resté …
Serena : Tout était de ma faute… Excuse moi.
Elles se sont prises dans les bras. Il y a une semaine, elles comme seule au monde. Aujourd’hui, elles étaient à deux, impossibles de faire marche arrière dans cette amitié. Elles auraient pu affronter le monde à deux. Les filles sont arrivées dans la salle à deux. Sous l’incompréhension de Lili. Serena alla immédiatement saluer sa mère, mais visiblement le contacte fut très froid. A l’autre bout de la salle, Blair posa son regard sur Chuck Bass. Il n’avait visiblement pas dormi suffisamment lui non plus. Il avait étrangement l’air de bonne humeur. Moins torturé que d’habitude. Il était souriant, il s’étirait avec un autre mec. Il devait être Edward… Le meilleur ami de Serena qui craquait complètement pour elle. Il était mignon. Classe. Betty frappa dans ses mains fortement afin d’avoir l’attention de tout le monde.
Betty : Bien vous êtes censé avoir fais vos étirement, je vous donne le programme d’aujourd’hui. Début de l’apprentissage de la révérence, révision du début du cotillon. Ensuite je vous apprendrais la suite du cotillon et vous devriez être assez fatigué pour que l’on puisse s’arrêter là.
Blair, Serena, Ben, Nate et Chuck firent une moue collective bien qu’ils étaient chacun à un bout de la salle différente. Ils avaient tous exactement la même sensation… ça allait être de la torture.
Betty : Oh… J’oubliais… On garde les mêmes groupes.
DE LA PURE TORTURE !
Chaque groupe se réunissait dans la salle pendant que Lili distribuait avec Betty les petites pochettes plastifiées pour la révérence.
Betty : Je vais passer dans chaque groupe. On commence pas vous ?
Les adolescents dormaient debout. Betty le remarqua immédiatement. Cette répétition s’annonçait plus dure que la précédente. Mais vu leur état… Ils ne s’entre tueraient pas, ils étaient bien trop fatigués visiblement !
Betty : Les garçons n’ont pas la même que les filles… Cela va de soit n’est ce pas ? Bon Ben vient. Je vais vous montrer avec Ben les gars ok ? Chuck, Nate, Edward, regardez bien !
Ben s’avança vers Betty. Lorsqu’il se mit en face d’elle, l’enseignante regretta son choix. Il était tellement imposant, il ressemblait à un militaire tout droit sortie du camp. 1m90 de muscle. Elle se résigna. Ben avait les mains dans les poches.
Betty : Redresse toi.
Tout en gardant les mains dans les poches, il joignit ses pieds. Toutes les filles éclatèrent de rire sauf Blair bien trop occupé à tenter d’ouvrir ses yeux. Betty pris les choses en main. Elle lui enleva les mains des poches, les mis le long de son corps plaça une de ses mains sur son torse et l’autre sur son dos et le redressa. Ben souffla de plus belle.
Betty : C’est ça se tenir droit ! Allez… Comme vous m’avez l’air en forme olympique. Les autres garçons, venez à côté de Ben. Je vais vous prendre au cas par cas. Elle corrigea la posture de Edward, Nate se tenait droit naturellement. Chuck qui était avachie plus que jamais, il ne fit aucun effort.
Betty : Chuck ! C’est quoi cette tenu ? Commence par rentrer ton polo dans ton short.
Chuck lui fit un sourire en coin. Il n’avait visiblement pas l’intension de céder. Betty leva les yeux au ciel et s’occupa ensuite des filles beaucoup plus coopératives qui se tenaient correctement à longueur de temps.
Betty : Bien les garçons, paume de la main ouverte, votre bras se dépose sur le bas du ventre.
Ben poussa Nate pour attirer son attention et posa sa main sur…
Betty : Ben, le bas du ventre, pas le sexe.
La totalité du groupe ne put retenir son rire. Même Chuck et Blair se laissèrent prendre à la remise en place magnifique de Benvolio qui devient rouge de honte.
Betty : Ensuite vous vous penchez .Pas non plus à 90 degré. Mais pas trop légèrement non plus d’accord ? Pas mal Nate ! Edward, tu te penches trop, à l’inverse Ben et Chuck… Vous pouvez faire un effort s’il vous plait ?
Chuck qui était à côté de Ben à son insu attendit que Ben se penche plus amplement pour le pousser sur le bas du dos. Il s’écroula vers l’avant.
Ben : Putain BASS !
Betty : CHUCK ! TU SORS !
Trop tard. Benvolio se jeta sur Chuck qui avait déjà fait demi tour. Toute la salle posa ses yeux sur les deux garçons… Mais que pouvaient faire Chuck, contre Benvolio ? Appart prendre des coups s’entend… Nate et Edward regardaient incrédule la scène, 20 secondes plus tôt, tout était calme, ils se penchaient vers l’avant comme des manchots empereur… Et là ils se tapaient dessus ? C’est Blair qui réagis la première.
Blair : BEN Arrête !!!
Les poings de Chuck s’agitaient dans les airs, complètement inefficasse. Benvolio le tenait fermement bloqué contre le sol d’une main sur le torse de Chuck, l’autre le frappait au visage.
Ben : C’est pour avoir touché BLAIR !
Un coup en plus …
Ben : Avoir oser rentrer chez elle.
Aïe… Le nez.
Blair sautant sur le Dos de Ben pour qu’il arrête de massacrer Chuck. Prise entre les deux garçons, la jeune fille pris un coup perdu en pleine figure elle aussi. Complètement éjectée et sonnée. Ben se rendit compte qu’il avait frappé sa cousine et non Chuck. Profitant du moment d’inattention de Ben, le jeune Bass envoya son pied dans le ventre de son ennemi Waldorf et il put enfin se dégager. Le nez en sang il l’essuya du revers de la main. Son regard se porta automatiquement sur la jeune fille toujours allongé 2 mètres plus loin. Mais tout le monde étaient déjà autour d’elle.
Betty : Blair ?
Serena : B ! Dis quelque chose ! ça va ?
Blair se redressa toujours sonné par le coup. Elle n’avait jamais sous estimé la force de son cousin. Mais là … Elle l’avait senti bon dieux ! Blair se redressa. Serena lui tendit un mouchoir.
Betty : Il n’y a rien à voir ! Retournez à vos exercices !
Pendant que tout le monde s’éloignait à contre cœur, et retournait à ses occupations de base, Blair reprenez ses esprits. Elle appuya sur sa lèvre légèrement coupé par le coup puissant de son cousin qui arriva finalement auprès de Blair honteux.
Ben : B… Excuse moi. Je ne voulais pas te frapper toi ! Mais pourquoi tu as voulu nous séparer ? C’est des histoires de mec.
Elle se releva et fusilla Ben du regard.
Blair : Violent, bête, méchant et Macho en plus de ça ? Tu te surpasses en ce moment.
Betty : Blair, Chuck et Ben, Vous pouvez quitter la répétition… Je ne vais rien tirer de vous aujourd’hui visiblement. Essayez de ne pas vous tuer dans les vestiaires…
Elle se prit la tête entre les mains. Incorrigible, indomptable. Cette année, le bal des débutantes serait un vrai fiasco. Elle en était sûre. Nate pris la main de Blair lorsqu’elle passa près d’elle. Il était jaloux. Elle avait voulu protéger Bass ? Pourquoi ? C’était un mystère. Mais même pour elle, s’en était un. Ben quitta la salle de sport en rage s’en même se changer. Blair remis sa robe robe Valentino en quatrième vitesse, elle voulait allé dormir… Elle était épuisée. Elle alla tout de même dans les vestiaires des garçons pour récupérer les vêtements de Ben. Mais elle tomba sur Chuck. Assis sur le banc de bois adossé au mur, torse nu, en train de fumer. Elle passa s’en un regard pour lui. En réalité, elle était gênée… Elle pensait qu’il était partit lui aussi.
Chuck : Je ne le dis pas souvent. Alors écoute moi bien. Et souvient toi s’en. Parce que même si j’ai honte qu’une fille ait du venir m’aider… Merci.
Il avait prononcé cette phrase dans son calme habituelle. Blair se souvient elle aussi l’avoir prononcée… La première fois qu’elle l’avait vu. Il n’y a pas si longtemps… Au bal déguisé. Il l’avait sauvé des mains de Nate. Et elle s’était écorché la bouche en lui disant elle aussi merci. Un mot qui ne sortait pas souvent de ses lèvres… Elle se retourna et lui sourie.
Blair : On est quitte maintenant. Tu m’avais aidé au bal. Je t’aide aujourd’hui.
Chuck : Si tu veux.
Il regarda son joint puis regarda Blair. Elle avait attaché ses cheveux en une queue de cheval, ses boucles brunes lui tombaient en le dos. Elle saignait de la lèvre inférieur, elle avait les pommettes rouges pas la gène de le voir ainsi. Elle était juste craquante. Le cœur de Chuck s’accéléra, son estomac se noua. Il avait envie de faire des bonds de cabris partout. Il n’avait jamais été aussi heureux de fumer. Heureusement qu’il était drogué à cette instant précis, sinon, son cœur aurait juste explosé.
Chuck : Je ne te propose pas de fumer. Je crois que ça ne te réussis pas.
Blair regarda ses pieds. Il l’intimidait, quelques mèches de ses cheveux bruns lui tombaient devant ses yeux noirs, abîmées par Ben moins de dix minutes plus tôt, sa mâchoire carrée était encore crispée.
Blair : Merci pour ça aussi. Bien que je n’apprécie pas que tu me portes…
Chuck : Ok. La prochaine fois, je te traînerais par les pieds. Dit-il en un sourire.
Blair : Parce qu’il y aura une prochaine fois ? s’exclama-t-elle horrifiée mais amusée.
Chuck : A toi de me le dire. Lui répondit-il en plongeant son regard dans le sien. Il se leva s’approcha d’elle et posa son pouce sur sa lèvre blessait ou le sang commençait à sécher. Blair ne bougea pas comme tétanisée.
Chuck : Tu devrais mettre de la glace. Lui chuchota-il.
Elle sentit son cœur fondre, ses jambes tremblaient malgré elle. Blair Waldorf… Dans qu’elle pétrin t’es-tu encore fourré pensa-t-elle.



Dernière édition par L0làà le Lun 20 Fév - 23:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
N&S
Blair Waldorf
Blair Waldorf
avatar

Féminin
Nombre de messages : 514
Age : 18
Séries preferées : : Gossip girl. Gossip girl. Gossip girl <3

Date d'inscription : 31/07/2011


Infos +++
Prénom: Lou
couple favoris : Damon/Elena, Serena/Nate, Veronica/Logan, Chuck/Blair, Caroline/Tyler, Mark/Lexie.
BlaBlA...:

MessageSujet: Re: Histoire de famille .    Lun 20 Fév - 22:53

Ahah, tu m'as fais encore fais le coup du "tient le chapitre à l'air super long" "ah non en faite c'est juste le chapitre coller 2 fois". Laughing

J'aime, j'aime, j'aime ! Et oui comme toujours ton chapitre est super. D'ailleurs les répétitions sont dans les meilleurs.

Bon apparament Nate est pardonné par Blair. J'adore Serena et Blair, le petit sourire discret dans les vestiaires et je me demande si les autres ont vus leur rapprochement surtout quand B se fait tapé et que Serena est toute suite à lui parler. Very Happy Sympa le cousin en tout cas. Laughing Je suis fan de la scène du vestiaire ! Avec B toute gênée qu'il y est le beau Chuck et en plus torse nu. Puis quand il se rapproche et met son pouce sur ses lèvres et lui chuchote de mettre de la glace *groupie* Razz

J'ai super hâte de voir le prochain chapitre !!
Revenir en haut Aller en bas
orishas
Gossip girl
Gossip girl
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1088
Age : 23
Séries preferées : : Séries préferées :

Gossip Girl
How I met your mother
Shameless
Scrubs

Date d'inscription : 04/01/2011


Infos +++
Prénom:
couple favoris : Chuck & Blair
BlaBlA...:

MessageSujet: Re: Histoire de famille .    Mar 21 Fév - 2:11


Pareil ! J'ai trop aimé ! Surtout la dernière scène dans le vestiaire, je m'imaginais juste TROP la scène ! Trop mignon, c'était parfait ! Chuck est trop chou à tomber amoureux comme ça ! Je me demande quand et comment aura lieu le premier baiser entre eux ! Tellement pressée d'avoir la suite Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire de famille .    

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire de famille .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Thème 5] Une histoire de famille [mis]
» Haunui Shuraba
» Histoire de Famille [Solo]
» « Une histoire de famille...» ft. Austin H.
» Les frères Staal / Une histoire de famille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*Gossip girl* :: ~Divers~ :: Vos créations :: Fanfictions-
Sauter vers: