*Gossip girl*

Le forum Francophone sur la série et les livres Gossip girl
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Histoire de famille .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
L0làà
Dan Humphrey
Dan Humphrey
avatar

Féminin
Nombre de messages : 730
Age : 22
Localisation : Les Hamptons

Séries preferées : : Séries préferées :
Gossip Girl/Grey's anatomy/Skins/Weeds/Smallville/Pretty Little Liars/


Date d'inscription : 21/05/2011


Infos +++
Prénom: Lola
couple favoris : Chuck et Blair
BlaBlA...:

MessageSujet: Histoire de famille .    Jeu 8 Déc - 0:48

Bonjours à Toutes !
Les avis positifs et négatifs sont les bienvenues !
Je vous explique le contexte? Allez Ok ... Nous sortons quelques peut de Gossip Girl ! Même si nous gardons les personnages de bases, Nate , Serena, Blair et Chuck. D'autres riches héritiers se mêlent au jeux ( plus on est de fous plus ont ri ). L'Upper East Side est déchiré entre deux très grandes familles d'une influence énorme sur le reste du monde. Un peu à la manière de Verone (Roméo et Juliette) . Je vous laisse découvrir la Suite au fils des Chapitres.
Présents dans ce chapitre :
Mike Blavatnik


Porter Zwitcher


Edward Bowlen


Chuck Bass



            L’énorme Limousine grondant dans les rues de Manhattan secouaient les trois jeunes totalement ivres à l’intérieur. Dans ce quartier de la grosse pomme, les adolescents n’avaient pas appris à faire les choses à moitié. Peut-être imitaient-ils leurs parents. Ils avaient été élevés dans le luxe, la grandeur et la lumière des projecteurs, mais également la haine…

Mike : La capitale du BREZIL ?
Porter : RIO !
Mike : FAUX !

Mike Blavatnik, le blond au yeux bleu, tira le plus fort possible sur le joint qu’il tenait entre son pouce et son index. Ses lèvres s’accrochaient à celui ci comme à une bouée de sauvetage. Comme si le stupéfiant remplaçait son oxygène. Porter, contrairement à ce que l’on peut croire ne regrettait aucunement de ne pas connaître cette capitale pourrie. A dire vraie, la culture ne lui servirait à rien, de toute façon, il serait riche quand même, ce qui l’agaçait pleinement en cet instant, c’était le fait de ne pas avoir le joint. Et Mike s’en amusait.

Mike : Capitale de…
Edward : Tais toi et fais tourner. Tu saouls.

Edward Bowlen était le riche héritier d’une compagnie de pétrole. Ses parents jonglaient entre l’Arabie Saoudite et New York à longueur d’années. Le jeune garçon était d’une rare beauté. En réalité sa beauté était très remarquable s’il n’était pas à St Jude où il rivalisait avec tous les garçons de son âge. Et étrangement, bon nombre d’entre eux étaient classe et magnifique, comme si la génétique jouait en leur faveur, comme si dans ce quartier du monde, seule les gènes de la beauté existaient. Si bien que dans n’importe quelle ville du monde si vous mettiez un de ses jeunes hommes dans la rue, aucune fille ne pourrait résister à l’envie de les regarder et de rougir ou pouffer de gêne. Edward faisait partie de ceux là, ses yeux faisaient ressortir ses cheveux noirs ébène. Il était beau, c’était un fait. Il était né comme ça, ils étaient tous nés comme ça. En conséquence, dans l’Upper East Side, la beauté ne faisait pas tout. Il y avait le nom, la réputation, le patrimoine, et surtout le camp auquel vous apparteniez. Ce dernier critère déterminait tout de vous. La Limousine s’est arrêté délicatement. Obligeant Edward à prendre une dernière bouffée de cannabis avant de l’éteindre définitivement. Les trois garçons ont mis leurs lunettes de soleil Ray Ban malgré la pénombre de la nuit. Edward, Mike et Porter ont poussé les portes du Tribecca avec assurance. Les jeunes des alentours se sont tus un bref instant comme à chacune de leur entrée dans une boite, un bar ou club. Une fois assis à leur place habituel, les conversations on repris de bon train. Les garçons ont enlevé leurs lunettes de soleil.

Mike : Pourquoi j’ai la sensation qu’il va nous planter.
Porter : Parce que toi tu sens encore quelque chose après avoir fumer autan ?

Les pupilles plus que dilatées des garçons en disaient long sur ce nombre. Seul Edward semblait calme posé, peut-être parce qu’il connaissait son ami plus que tout le monde et qu’il savait pertinemment qu’il arriverait même très en retard. Et il n’avait pas tord. A cet instant précis, un jeune homme brun aux cheveux mi long et parfaitement coiffé fit irruption dans la salle. A lui seule, il fit taire plus de monde que ses trois amis réunis quelques instants plutôt. Il regarda à droite puis à gauche furtivement. Il ne dut pas scruter longtemps pour savoir ou se trouver ses amis. Les gens étaient comme anxieux. Sa présence susitait de nombreux chuchotements. Mais notre jeune homme y était habitué. Depuis le jour de sa naissance, il dégageait cet effet. Ce drôle d’effet, un mélange de crainte, de respect, de jalousie et de haine. En même temps, il portait ce nom difficile, ce nom de famille qui impliquait tant, son père était la 3ème fortune des Etats Unis, il avait tout ce qu’il désirait, son père avait bâti la moitié de Manhattan, il était beau, il était milliardaire, et tout lui appartenait, il était Chuck Bass et il adorait ça.


Dernière édition par L0làà le Lun 9 Nov - 9:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
orishas
Gossip girl
Gossip girl
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1088
Age : 23
Séries preferées : : Séries préferées :

Gossip Girl
How I met your mother
Shameless
Scrubs

Date d'inscription : 04/01/2011


Infos +++
Prénom:
couple favoris : Chuck & Blair
BlaBlA...:

MessageSujet: Re: Histoire de famille .    Jeu 8 Déc - 11:24


AHHHH mais quelle idée géniale !!! Je suis hyper emballée par ta nouvelle fiction !
L'histoire de Roméo et Juliette un peu, je sens que ça va être terrible ! Et puis le fait que Chuck est une bande d'amis qui sont comme lui ! J'adore ! c'est trop bien et je pense que ça va changer un peu de la série ! Je veux une suite RAPIDEMENT ! Very Happy s'illl tteeuuu plléééé !!!
Revenir en haut Aller en bas
N&S
Blair Waldorf
Blair Waldorf
avatar

Féminin
Nombre de messages : 514
Age : 18
Séries preferées : : Gossip girl. Gossip girl. Gossip girl <3

Date d'inscription : 31/07/2011


Infos +++
Prénom: Lou
couple favoris : Damon/Elena, Serena/Nate, Veronica/Logan, Chuck/Blair, Caroline/Tyler, Mark/Lexie.
BlaBlA...:

MessageSujet: Re: Histoire de famille .    Jeu 8 Déc - 20:53

Wouah, j'aime beaucoup ! Smile
C'est un très bon début, hâte de voir la suite.
Et comme chaque histoire je me demande qui sera avec qui. clown
Revenir en haut Aller en bas
L0làà
Dan Humphrey
Dan Humphrey
avatar

Féminin
Nombre de messages : 730
Age : 22
Localisation : Les Hamptons

Séries preferées : : Séries préferées :
Gossip Girl/Grey's anatomy/Skins/Weeds/Smallville/Pretty Little Liars/


Date d'inscription : 21/05/2011


Infos +++
Prénom: Lola
couple favoris : Chuck et Blair
BlaBlA...:

MessageSujet: Re: Histoire de famille .    Sam 10 Déc - 1:18

Voilà la 2ème intro, celle du 2ème camp. Bonne lecture... ( Oui, ambiance relativement différente! ^^)
Personnages présents:
Nate Archibald


Blair Waldorf





Au même moment, moins loin que l’on peut le penser, un jeune homme châtain de 17ans attendait lui aussi quelqu’un. Ce jeune garçon n’était autre que Nate Archibald, le fils du capitaine. Il était ce genre de garçon, rêveur, très tête en l’air mais pourtant tellement magnifique que vous lui pardonniez tout. Son iPhone sur la table, il jetait un coup d’oeil toutes les minutes. Non, ce n’était pas le genre de cette fille d’être en retard. Surtout pas elle. C’était d’ordinaire plutôt lui qui arrivait plus de 15 minutes en retard. Il s’était d’ailleurs dépêché exprès pour elle. Le jeune homme avait à peine eu le temps de se doucher après son match de Basket et de foncer au restaurant. Benvolio, le cousin de celle ci lui avait par la même occasion rappelé qu’il n’avait que 17ans et qu’il ferait bien de s’amuser plutôt que de vivre une vie de couple déjà trop avancé. Mais sa demoiselle était exigeante. Nate en avait parfois en effet un peu assez de cette vie qui il faut l’avouer ne lui convenait pas trop. Passer ses samedi soir à regarder des films des années 50 ? Cela faisait des années qu’il s’exécutait, mais il aurait volontiers joué toute la nuit à la Playstation avec ses potes. Nate regarda furtivement l’écran tactile brisé faute de l’avoir fait tomber des dizaines de fois, 20h 46, 16 minutes de retard. A peine commençait-il a se faire à l’idée qu’il pourrait manger un Mac Do tranquille, les portes du restaurant 5 étoiles se sont ouvertes laissant une magnifique brune au yeux noisettes entrer, comme au Tribecca, la plupart des gens ce sont tue, le garçons n’ont pas pu s’empêcher de s’attarder sur sa beauté hors du commun malgré leur petite amie ou leur femme en face d’eux. Nate poussa un soupir. Non pas de Mac Do, mais en la voyant le sourire aux lèvres se diriger vers lui, il oublia son Mac Do. Elle était vraiment magnifique. Il pouvait en être fier. Blair Waldorf était sa petite amie et elle l’aimait. Elle tira la chaise avec la classe de Grace Kelly, et embrassa le plus tendrement du monde son petit ami avant de s’asseoir avec délicatesse. Vous l’aurez compris, Blair était une fille de convention. L’étiquette n’avait aucun secret pour elle et elle avait été élevée à la perfection, du moins … En apparence. Car Blair Waldorf ne portait pas son nom pour rien. C’était une Waldorf. Elle faisait partie de la 2ème partie de l’Upper East Side. En tant que fille unique d’Harold Waldorf, elle n’avait bien entendu pas appris uniquement les bonnes manières. Le mépris, la vengeance, le pouvoir, et le physique faisaient partie intégrante de sa vie. Mais comme nous l’avons soulevé plus tôt, elle savait également faire bonne figure.

Blair : Excuse moi. Je suis en retard. Tu ne m’en veux pas ?

Nate l’a regardé, des fois, elle pouvait être un véritable robot, surtout lorsqu’elle parlait comme ça. Ne pouvait-elle pas dire : « Excuse, je suis à la bourre ? » Non … Elle ne pouvait pas. Il fit donc un effort.

Nate : Bien sûre que non Blair. Je m’inquiétais juste.

MENTEUR !

Blair : Il ne fallait pas. J’ai eu Benvolio au téléphone, il paraît que tu étais fatigué aujourd’hui. Tu vas bien ?

En effet, Nate avait très mal joué aujourd’hui. Peut-être parce qu’il s’était fumé un joint avant de jouer ? Peut-être parce qu’il n’avait pas dormit de la nuit à cause de ses parents qui passaient leur temps à se hurler dessus. Peut-être à cause des examens de fin de semestre qui arrivaient à grand pas et il faut l’avouer, Nate était bon, très bon dernier en cours.

Nate : Non, tout vas bien. Je crois qu’il a dit ça parce que j’ai raté plusieurs paniers faciles. Mais tu me connais, j’étais préoccupé par l’heure. J’avais peur d’être en retard.

Double Menteur … Cette fois, Blair qui était loin d’être stupide compris tout de suite qu’il s’agissait un mensonge, mais elle ne releva pas. Elle ne le devait pas. Après tout. Tant que Nate gardait ses problèmes pour lui, ce n’étaient pas les siens. Et elle avait bien d’autres soucis. Comme par exemple, aller chez Bendel’s et récupérer la robe Marc Jacob mise de côté pour elle par le directeur du magasin. Elle était une excellente ambassadrice pour les créateurs. Ou encore aller voir Oliver, un de ses amis admis à l’hôpital il y a deux jours après s’être violemment battue avec un des membres de la tribut Bass. Oui, Blair avait d’autres problèmes en tête…
Revenir en haut Aller en bas
N&S
Blair Waldorf
Blair Waldorf
avatar

Féminin
Nombre de messages : 514
Age : 18
Séries preferées : : Gossip girl. Gossip girl. Gossip girl <3

Date d'inscription : 31/07/2011


Infos +++
Prénom: Lou
couple favoris : Damon/Elena, Serena/Nate, Veronica/Logan, Chuck/Blair, Caroline/Tyler, Mark/Lexie.
BlaBlA...:

MessageSujet: Re: Histoire de famille .    Sam 10 Déc - 1:40

J'aime comment tu écris ! Dommage c'était court, sûrement car c'était le 2e intro.
Revenir en haut Aller en bas
orishas
Gossip girl
Gossip girl
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1088
Age : 23
Séries preferées : : Séries préferées :

Gossip Girl
How I met your mother
Shameless
Scrubs

Date d'inscription : 04/01/2011


Infos +++
Prénom:
couple favoris : Chuck & Blair
BlaBlA...:

MessageSujet: Re: Histoire de famille .    Sam 10 Déc - 2:02


Comment je suis trop pressée d'avoir la suite maintenant ! Et la confrontation entre les deux camps ! Hum ça s'annonce trop bien !!!
Revenir en haut Aller en bas
L0làà
Dan Humphrey
Dan Humphrey
avatar

Féminin
Nombre de messages : 730
Age : 22
Localisation : Les Hamptons

Séries preferées : : Séries préferées :
Gossip Girl/Grey's anatomy/Skins/Weeds/Smallville/Pretty Little Liars/


Date d'inscription : 21/05/2011


Infos +++
Prénom: Lola
couple favoris : Chuck et Blair
BlaBlA...:

MessageSujet: Re: Histoire de famille .    Sam 10 Déc - 16:36

Merci, ça fait super plaisir. Oui c'était un peu court, mais c'était en effet la 2ème intro ! Voila une suite un peu plus longue. La suite probablement dans le courant de la semaine prochaine! Bonne lecture <3

Nouveau personnage présent dans cet extrait :

Serena Van Der Woodsen



Edward Bowlen était un garçon passionné. Lorsqu’il aimait, il ne comptait pas. Heureusement, le compte en banque de ses parents lui permettait de combler les dépenses. C’est ainsi que son chat Berlioz n’avait jamais goûté à cette immonde pâtée d’ordinaire réservée au chat. Non, Berlioz avait de la viande rouge découpée soigneusement en petit morceaux tous les jours dans sa gamelle. Oui, Edward était un passionné et il pouvait en général tout avoir. Mais l’argent n’achète pas tout. Et surtout pas l’amour de la belle mais rebelle, la blonde, Serena Van Der Woodsen. Serena avait tout, elle. Et elle n’avait pas besoin d’acheter l’amour. Elle pouvait l’avoir en claquant des doigts, tous les hommes étaient près à sortir avec elle. C’était une fille enviée et convoitée. Mais Serena était également la demi sœur de Chuck Bass, et la règle étant la règle, on ne touche pas à la sœur de son meilleur ami. Ainsi, Edward avait toujours ravalé son amour inconditionnel pour Serena, car de plus s’il l’exprimait, il aurait l’air pathétique plus que autre chose.
Mike : Dis dont Bowlen, tu es ailleurs ?
Edward : N’importe quoi. Juste tes conversations sont très limitées, Marie Juana ou fille. C’est bon, on a compris que tu aimes les filles aux cheveux bouclés. C’est tout à ton honneur.
Porter : Et toi Edward, tu nous parles pas souvent de tes conquêtes. Tu n’en as pas ? Je crois que le nombre de fois ou je t’ai vu embrasser une fille se compte sur les doigts de la main.
Edward : Pourquoi vous n’emmerdez pas Chuck avec vos questions ? Lui non plus ne nous parle pas de ses conquêtes.
Chuck très passif depuis le début de la conversation a émis un sourire en coin. Pourquoi Mike et Porter ne le questionnaient pas ? La réponse était on ne peut plus simple.
Chuck : Tu sais Edward, si on ne me questionne pas, c’est parce qu’ils n’ont pas de doute sur le fait que j’ai une fille dans mon lit tous les soirs, une différente bien entendu. S’ils te posent la question, c’est que toi en revanche, ils doutent. As tu déjà couché Edward ?
Edward a déglutit. Il venait de se faire rabaisser et en beauté. Il détestait ce Chuck Bass là. Ce Chuck défoncé, car oui, aucun doute il avait fumer voir pris autre chose. Et Chuck avait ce genre de produit très à mal. Il devait mauvais comme la peste. Mais voyons les choses objectivement, il était mauvais comme la peste. Tout le monde voyait Chuck comme une figure d’autorité parce que tout le monde le craignait. Son sens de la répartit démesuré, ses pouvoirs, son influence, terrorisaient son entourage. Mais Edward était peut-être le seul à ne pas voir Chuck comme ça. Il était son meilleur ami malgré le vent et la tempête. Et Edward savait très bien que si Chuck était odieux, c’est parce qu’il souffrait démesurément. C’était son moyen d’auto-défense. Il faisait partis de ces gens, dont la défense était l’attaque.
Edward : Raffiné Bass.
Mike : Tu n’as pas répondu Mr Edward. Alors ?
Edward : Si je n’en parle pas, c’est parce que je n’ai pas envie. Donc même avec tes questions, je ne vois aucune raison valable d’éclairer ta lanterne. Et où est l’exploit d’avoir couché avec Georgina Sparks s’il te plait ? Tu ne te sens plus depuis ça. Mais Tout le monde a couché avec elle. Même les mecs Waldorf.
Ce nom de famille avait été déclaré avec Dégoût de la bouche de Edward. Les yeux de Chuck suite à ce mot se sont comme réanimés. Une flamme est née dans ses pupilles, l’expression
« Fusiller du regard » prenait tout son sens. Mais il a gardé pour lui sa remarque salasse.
Porter : Elle est périmée de l’intérieur depuis.
Il se doutait que Porter s’en chargerait.
Mike : En parlant d’eux, vous savez qui j’ai croisé cet aprèm ?
Chuck trouvait que la conversation devenait intéressante. Il s’installa de manière à pouvoir en entendre la totalité. Car lorsque l’on parlait de ces rivalités, c’était en général à voix basse, sans mauvais jeu de mot.
Porter : Ta Grand Mère ?
Mike : Elle est morte pauvre con. Non, Benvolio.
Porter : Benvolio Waldorf ?
Mike : Tu en connais beaucoup des Benvolio très honnêtement ? Enfin bref, on s’en fou. Ce pauvre débile était avec un autre gars, ils sortaient du terrain de basket de Central parc.
Chuck : Central est neutre Mike.
Mike : C’est vrai. Mais je pense qu’il se la joue un peu trop monsieur muscle. Moi je ne serais pas contre de le remettre à sa place.
Edward : Et c’est notre Blondinet qui s’exprime en ses mots. Vas y tout seul. Moi Benvolio il me fait penser à Rambo.
Chuck : Tu exagères Edward. Mais pour ton information, Mike, nous ne toucherons pas à Benvolio. Il est un Waldorf pure.
Porter : Ce n’est que le neveu de Harold Waldorf.
Chuck : Mais il a le nom de famille. Trop risquer. On n’en reste à la populace.
Mike : Par la populace tu veux dire les gens comme nous ? Qui supportons un côté seulement.
Chuck : Tout à fais.
Edward : J’ai entendu une drôle de rumeur. Il y a eu un règlement de compte encore. C’est quoi ces conneries Chuck ?
Chuck s’est penché vers le milieu de la table. Et a parlé en un chuchotement comme pour dévoiler un secret.
Chuck : Un certain Oliver du camp Waldorf était au Palace la semaine dernière rien que ça. Je ne sais pas encore avec qui, mais je ne vais pas tarder à le savoir. Enfin, ce n’est pas la question, j’ai fais en sorte qu’il n’ai plus jamais envie de venir en terrain Bass. Et surtout pas au Palace.
Edward : Il a finit à l’hôpital ?
Chuck : Bien entendu. Mais je n’ai pas pris de ses nouvelles.
Mike : C’est toi qui l’as démolie ?
Edward a avalé de travers son cocktail et si bien qu’il en cracha la moitié dans son verre.
Chuck : Edward s’il te plait… Tu as de la vodka qui te coule pas le nez.
Chuck tendit sa serviette à son meilleur ami et enchaîna pour réponde à Mike.
Chuck : Je vais faire comme si tu n’avais pas posé la question. Tu m’as déjà vu lever la main sur quelqu’un ? Je ne suis pas violent, je n’aime pas ça. Pour avoir bonne conscience, je laisse faire les autres. Je suis rarement déçu… Je puis, je n’ai pas le temps pour ça.
Edward eu un mouvement de recul … Il détestait les Waldorf. Cependant il n’en pouvait plus que les conflits prennent de tellement grande ampleur. A dire vrai, il se demandait pourquoi il les détestait. Au fond, il avait été comme dressé par le camp Bass.
Edward : Je trouve ça un peu exagéré. Le Palace est l’hôtel de ton père, oui, mais cet Oliver est juste venu boire un coup et tu l’envoi à l’hôpital ?
Chuck : Il est venu boire un coup comme tu dis, il s’en est pris plusieurs en pleine figure, il a été servi. Le Palace a l’habitude de gâter la clientèle.
Le jeune Bass l’a toisé de haut en bas comme pour mettre fin à la conversation. Edward ne voulait pas en rester là. Mais un rire éclatant, un rire attirant, est arrivé aux oreilles d’Edward, lui faisant oublier la conversation, comme si tous ses sens se mettaient en pose pour privilégier la vue afin d’admirer Serena Van Der Woodsen. Elle était assise sur le bar, et comme son demi frère elle avait visiblement consommé et pas que de l’alcool... Son numéro plaisait visiblement plus que la minable streap teaseuse du Tribeca qui tentait tant bien que mal de bouger sur une musique qui ne s’y prêtait pas réellement. Chuck Bass repéra l’oeil d’Edward complètement hypnotisé par sa sœur. Et heureusement, qu’il était son meilleur ami car Edward se serait retrouvé dans la chambre de Oliver. Pour attirer son attention Chuck décida de parler de son plan de samedi soir.
Chuck : Samedi, nous allons nous amuser, ils ne respectent plus les terrains ? Nous non plus. Vous venez tous les trois avec moi à la soirée déguisée des Waldorf.
Les trois garçons qui dévoraient Serena du regard se sont retournés vers Chuck, les yeux et la bouches grands ouverts sous le choc de la déclaration de celui-ci. Avait-il complètement perdu la tête ? Probablement pas…
Revenir en haut Aller en bas
orishas
Gossip girl
Gossip girl
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1088
Age : 23
Séries preferées : : Séries préferées :

Gossip Girl
How I met your mother
Shameless
Scrubs

Date d'inscription : 04/01/2011


Infos +++
Prénom:
couple favoris : Chuck & Blair
BlaBlA...:

MessageSujet: Re: Histoire de famille .    Sam 10 Déc - 16:55


Qu'est ce que j'aime ton histoire ! C'est géniale ! C'est vraiment une réécriture de Roméo et Juliette, j'adore ! Avec le bal costumé ! C'est trop cool comme idée ! Je suis encore plus pressée d'avoir la suite maintenant Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
N&S
Blair Waldorf
Blair Waldorf
avatar

Féminin
Nombre de messages : 514
Age : 18
Séries preferées : : Gossip girl. Gossip girl. Gossip girl <3

Date d'inscription : 31/07/2011


Infos +++
Prénom: Lou
couple favoris : Damon/Elena, Serena/Nate, Veronica/Logan, Chuck/Blair, Caroline/Tyler, Mark/Lexie.
BlaBlA...:

MessageSujet: Re: Histoire de famille .    Sam 10 Déc - 16:56

J'adouuuuuure !
Et voilà Miss Serena. ^^

J'ai hâte de voir la suite, je suis vraiment fan de tes chapitres, j'aime l'idée des clans et tout. Smile
Revenir en haut Aller en bas
L0làà
Dan Humphrey
Dan Humphrey
avatar

Féminin
Nombre de messages : 730
Age : 22
Localisation : Les Hamptons

Séries preferées : : Séries préferées :
Gossip Girl/Grey's anatomy/Skins/Weeds/Smallville/Pretty Little Liars/


Date d'inscription : 21/05/2011


Infos +++
Prénom: Lola
couple favoris : Chuck et Blair
BlaBlA...:

MessageSujet: Re: Histoire de famille .    Mar 13 Déc - 23:15

Voilà quelques new's Bonne lecture et MERCI beaucoup ! Smile <3

Côté WALDORF

Les talons d’une dizaine de centimètres Guiseppe Zanotti de Blair claquaient sur le marbre de son immense appartement qui possédait une vue du salon sur Central parc. Dans moins de 12heures, elle devrait être prête pour le Bal organisé par son père, et ça lui semblait tout bonnement impossible. D’abord, elle n’était pas encore sûre de la tenue qu’elle allait porter, ensuite, Nate était sur messagerie depuis la veille et elle était terriblement en retard dans ses révisions. Même si son entrée à Yale était sûre et certaine, elle aurait préféré n’avoir que des A+, mais elle ne trouvait pas une seule minute pour réviser. Elle tenta de joindre Nate une ultime fois. « Salut c’est Nate Archibald, laissez moi un message. »
Blair : Salut mon Chérie. Tu sais aussi bien que moi que derrière cette voix calme et douce c’est tout de même le 8 ème message que je te laisse et sache que ma voix calme n’est qu’une apparence totalement fausse. RAPPELLE moi Nathaniel.
Aïe quand elle l’appelait Nathaniel, ça n’était pas bon du tout.

A ce moment précis, Benvolio était allongé en travers de son lit en compagnie de Nate justement. Le téléphone qui sonnait depuis 8heure de matin à mainte reprise finit par énerver Benvolio qui se reposait d’une dur, très dur soirée.
Benvolio : Putain Nate, c’est le tien et je te préviens, il sonne encore une fois je le jette par la fenêtre.
Nate : Tu as une haleine de Poney ne parle pas.
Le téléphone sonna de nouveau. Cette fois, Benvolio se leva et fouilla le jean de Nate. Celui-ci n’avait absolument pas peur qu’il jette son téléphone par la fenêtre. Il savait très bien qu’il ne le ferait pas. Comme d’habitude, il enlèverait la batterie rien de plus.
Benvolio : C’est un numéro masqué mec. Il t’a appelé 21 fois ! Tu sais qui c’est ?
Nate : MERDE ! C’est ta cousine.
Benvolio : Toi tu vas avoir des soucis.
Il lui envoya le téléphone qui tomba sur le torse de Nate, surpris, il se redressa. Benvolio avait déjà enfilé un Tee-shirt et se dirigeait vers la salle de bain. Ils allaient avoir une longue journée ainsi qu’une longue nuit. Ce soir, c’était le bal déguisé. Nate appela sa petite amie il savait bien qu’il se prendrait un énorme savons.
Blair : Mais Nathaniel ! Tu foutais QUOI ! ?
Ah … Ce qu’il aimait quand elle était en colère. Au moins elle semblait plus vivante.
Nate : Excuse moi Blair… Hier soir j’étais avec Ben, je t’avais prévenu je pensais que tu t’en souvenais.
Blair : Je m’en souvenais. Mais tu sais parfaitement que je déteste que tu sortes avec Ben. En plus toi tu as oublié de m’appeler quand tu es rentré !
Nate : Je ne suis pas rentré ! Je suis chez Ben.
Blair : Ne joue pas avec les mots. Tu m’appelles toujours quand tu vas te coucher.
Nate : J’avais peur de te réveiller. Bon je prends une douche et je te rejoints Ok ?
Blair : Non je vais me débrouiller sans toi. On se voit ce soir.
Nate : Ok. Je t’aime.
Nate ne savait pas si Blair l’avait entendu. Nate lui disait rarement Je t’aime. Mais cette fois, il avait trouvé cela tout à fait nécessaire. Il avait une grosse boule au ventre. Avait-il quelque chose à se reprocher ? Bien sûre que oui ! Il y a moins de 6 heures, Nate l’avait fait. Pour la première fois. Alors que depuis toujours, il se réservait à Blair, hier après quelques raille de Coke et deux ou trois pétard, il avait couché avec une magnifique blonde dont il ne se rappelé plus trop du visage. L’expérience avait été plus qu’à la hauteur de ses espérances. Cependant, il s’en voulait, il avait trompé sa petite amie. Le cœur lourd, il tenta de se réconforter. Il était prêt depuis plus de deux ans après tout. C’est Blair qui se refusait à lui. Non, même avec cet argument convaincant, il avait une boule à l’estomac. Il allait tout lui dire, ce soulager la conscience. Ce soir, de toute façon elle ne voulait pas le voir avant. Et quitte à être courageux et tout lui avouer. Autant profiter un peu de la situation. Il tenta de s’enlever le visage de B de la tête quelques instant et de ne se souvenir que de celui de la fille de la veille. Sans aucun succès. Il ne se rappelé que de ses cheveux d’un blond brillant. Il n’avait réellement jamais imaginé sa première fois ainsi. Jamais. Mais il ne faut jamais dire jamais pas vrai ?
Benvolio : Nate, tu peux prendre la salle de bain. Ça va ? Ma cousine ne t’a pas castré par téléphone ?
Nate est devenu blanc comme un linge. Son meilleur ami été au courant ? En soit, il aurait adoré se confier à son meilleur ami. Il était là dans des moments comme celui là normalement. Mais son meilleur ami étant le cousin de sa petite amie. Ça compliqué les choses …
Nate : Pourquoi tu dis ça ?
Il avait pris un air perdu et choqué.
Benvolio : Bah, elle t’a quand même appelé une vingtaine de fois. Donc j’en ai conclu qu’elle était fâchée. Mais pas tant que ça vous ton air perplexe.
Le garçon fut immédiatement soulagé. Non Ben n’était pas au courant. Et tant mieux. Sinon, il l’aurait castré lui même et dans cette pièce.
Nate : Qui dit encore Perplexe ?
Benvolio : Chuck Bass. Le fils prodigue.
Nate : Il faut arrêter avec cette haine contre les Bass. Sincèrement Ben. En plus je ne sais même pas à quoi il ressemble Chuck Bass…
Benvolio : Un connard sans moral qui se prend pour dieu et qui détruit tout sur son passage. Je suis sûre qu’il est derrière le coup avec Oli.
Nate : Oliver était allé au Palace de un. Et de deux, ce n’est pas la première fois que vous vous battez comme ça. Je pense que même si les parents ne se supportent pas, il faut arrêter ces bêtises.
Benvolio : Et c’est le petit ami de Blair Waldorf en personne qui s’exprime !
Nate : Blair n’aime pas non plus les conflit de la famille. Regarde, elle a toujours été tenu à l’écart. Bon je vais me doucher.
Pendant que Nate partis se laver le corps et surtout la tête… Benvolio pensa à la phrase de celui ci. En effet, en y réfléchissant, Blair avait toujours été tenu à l’écart en quelque sorte de ses conflits. Elevée elle aussi dans une haine totale envers les Bass mais une rage qu’elle avait du contenir. Son père l’avait toujours protégé, et il avait bien fait. Une fille était en danger dans ce genre de conflit. Beaucoup trop en danger. Après avoir réfléchis longtemps, Benvolio réalisa qu’il ne connaissait d’ailleurs aucune fille de l’autre camp. Il connaissait Chuck Bass, le fils, il connaissait un certain Edward qui lui collait au basque. Mais l’ambassadeur Waldorf chez les jeunes, c’était lui, Benvolio. Il se rappelle encore sa première bataille avec Bass. A l’époque, il avait à peine 8ans, il était à St Jude. Il était rentré chez lui couvert de goudron. Chuck lui avait tendu un piège dans la cours. A l’époque, il n’avait absolument pas compris. En rentrant chez son oncle, on lui avait tout expliqué et depuis, il s’était juré de ne plus jamais laisser Chuck Bass le rabaisser ni rabaisser sa famille. D’ailleurs, il avait très envie de s’amuser un peu et il avait croisé Chuck sur la 5ème avenue il y a de cela 3 jours, il était hautin, classieux au possible et trimballé son énorme égo dans son imperméable à longueur de temps. Il ne fallait que motiver Nathaniel. Oui, il allait s’amuser et Chuck Bass serait sa cible.
Revenir en haut Aller en bas
N&S
Blair Waldorf
Blair Waldorf
avatar

Féminin
Nombre de messages : 514
Age : 18
Séries preferées : : Gossip girl. Gossip girl. Gossip girl <3

Date d'inscription : 31/07/2011


Infos +++
Prénom: Lou
couple favoris : Damon/Elena, Serena/Nate, Veronica/Logan, Chuck/Blair, Caroline/Tyler, Mark/Lexie.
BlaBlA...:

MessageSujet: Re: Histoire de famille .    Mer 14 Déc - 14:54

Je veux la suite ! Pas possible d'attendre.
Franchement j'adore, la magnifique blonde avec qui Nate à couchée serait Serena? Oh j'aimerais trop qu'ils finissent ensemble dans ton histoire. (J'ai rien dit on a le temps pour la fin hein. )
En tout cas, comme toujours j'adore tes chapitres et j'attends avec impatience la suite. Smile
Revenir en haut Aller en bas
orishas
Gossip girl
Gossip girl
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1088
Age : 23
Séries preferées : : Séries préferées :

Gossip Girl
How I met your mother
Shameless
Scrubs

Date d'inscription : 04/01/2011


Infos +++
Prénom:
couple favoris : Chuck & Blair
BlaBlA...:

MessageSujet: Re: Histoire de famille .    Mer 14 Déc - 16:09


Oui moi aussi j'adore littéralement ! Je veux trop une suite !
Revenir en haut Aller en bas
L0làà
Dan Humphrey
Dan Humphrey
avatar

Féminin
Nombre de messages : 730
Age : 22
Localisation : Les Hamptons

Séries preferées : : Séries préferées :
Gossip Girl/Grey's anatomy/Skins/Weeds/Smallville/Pretty Little Liars/


Date d'inscription : 21/05/2011


Infos +++
Prénom: Lola
couple favoris : Chuck et Blair
BlaBlA...:

MessageSujet: Re: Histoire de famille .    Mar 20 Déc - 2:34

Merci les filles ... ça me fais super plaisir. Une petite semaine d'attente pour la suite je suis désolé. Voila un petit chapitre. ! Esperant qu'il vous plaira! N'hésité pas à donner votre avis ! Et encore MERCI !
Côté BASS.




Dans sa suite, le jeune Chuck Bass se roulait un ultime joint. Celui-ci allait probablement l’achever… Mais il en avait bien besoin. Ce soir, il faisait une chose de malade. Une chose qu’il n’aurait jamais cru faire un jour. S’incruster dans le camp ennemi le jour d’une de leur plus grande fête. C’était un plan qui faisait monter l’adrénaline. Si bien que même notre chère Chuck Bass avait un peu peur de s’emmêler les pinceaux. Quoi Peur ? Oui, Chuck Bass était courageux, mais pas téméraire. Et ce soir il faisait une chose qui ne lui ressemblait pas tout à fait… Son téléphone indiqué 18heures. Dans 3 heures, il devrait ce rendre à l’entrée avec les invitations plagiées. Le gorille qui avait tabassé Oli avait volé son invitation et une fois dans les mains de Chuck… Autant vous dire qu’il en a fait bon usage. C’était tout lui ça, se servir de tout, toutes les opportunités, il les saisissait, il les tenait fermement. Il a ouvert le tiroir de la table à côté de son lit pour attraper les invitations, il y en avait 6. Il avait fait reproduire à 6 fois ce bout de papier doré monogrammé WALDORF. Il avait envie de cracher dessus. Mais ce geste ne lui était pas digne, et il avait besoin des invitations. On a soudainement frappé à sa porte avec intensité. Il savait qu’une telle assurance ne pouvait venir que d’une seule personne. Seulement, il n’avait pas le temps de s’occuper de cette personne là … Tout de suite. Il voulait se retourner la tête tranquillement avant la soirée fatidique. Il posa délicatement la feuille qui contenait le tabac et la drogue sur sa petite table au bout du lit et alla ouvrir la porte nonchalamment, avec sa lenteur habituel. A peine avait-il ouvert la porte qu’une petite boule de nerfs blonde courrait partout dans sa suite. Défoncé comme il était après avoir déjà fumé trois joints à lui seul, il mis du temps à comprendre qu’il avait eu raison, c’était bien sa sœur. Et elle lui filait déjà la migraine. Visiblement, elle parlait, elle avait l’air plutôt anxieuse et lorsqu’elle était comme ça, il ne comprenait jamais ce qu’elle disait car elle parlait trop vite et souvent en marmonnant et en n’articulant pas le moins du monde. Mais avec la quantité de merde qu’il avait pris ça relevait de la torture ! Il fallait qu’il l’arrête.
Chuck : Serena.
Il avait dit son prénom avec son calme habituel, aucune tension dans la voix, mais le charisme qu’il dégageait a obligé la jeune femme à s’arrêter et à le regarder.
Serena : Excuse moi.
Elle le regardait, sa petite tête angélique perdu. Elle avait clairement besoin de parler…
Chuck : Bien, assied toi. Je te fais une Margarita. Et dis moi ce qui ne va pas. Très calmement. S’il te plait. J’ai un mal de crâne d’enfer, ta voix de cloche ne va rien arranger.
Serena a couvé son frère du regard. Elle l’adorait. Au sens propre et au sens figuré. Il était toujours là pour elle. Il était sa bouée de sauvetage et elle n’hésitait jamais à s’y accrocher. Il ne prenait pas de gants, il était cru. Il était la pourriture incarnée mais il était là. Et elle l’aimait. Son frère s’est installé derrière le bar et attrapait déjà les bouteilles nécessaire au cocktail préféré de la jeune femme.
Serena : Hier je suis sortie.
Chuck : Moi aussi et pourtant je ne cours pas dans tous les sens.
Serena : Mais j’ai fais une bêtise.
Chuck : Moi aussi mais je ne fais pas chier mon monde.
Serena : CHUCK !
Chuck : Okay Poupée. Tu as tué quelqu’un ???
Il était sure que ce n’était pas ça, mais il commençait à s’interroger. Elle était toute blanche et très cernée, ses yeux bleu remplie de tristesse de colère et de honte… Il commençait même à ce demander si oui ou non ce cocktail était une très bonne idée, mais il lui a apporté et s’est installé en face d’elle. Sa tête entre ses mains Serena se forçait à rester calme. Mais elle allait craquer. Ce n’était qu’une question de temps et de toute façon, elle ne craquait qu’avec Chuck. Les autres devaient la voire comme la figure Féminine Bass par excellence. C’était une Van Der Woodsen. Mais son beau père n’était autre que Bart Bass. Lors des galas de charité, aucun faux pas n’était autorisé. Lors des soirées non plus elle devait être la plus belle, la plus enviée, la plus désirée et c’est ce qui se produisait à chaque fois.
Serena a redressé sa jolie petite frimousse pour plonger son regard dans celui interrogateur de Chuck.
Serena : Tu ne vas pas te fâcher ?
Chuck : M’as tu déjà entendu hausser la voix ?
Serena a réfléchi. Non, il n’en avait pas besoin. Son respect s’imposait par sa froideur inimaginable. Et elle savait que si elle y avait droit, elle n’oserait plus le regard avant longtemps.
Serena : J’ai couché avec un mec hier.
Chuck qui avait allumé son pétard et qui était précisément en train d’en tirer une énorme bouffé l’avala bien trop rapidement. Il manqua de s’étouffer. Ses yeux sur le point d’exploser on pleurait, il n’allait quand même pas vomir à cause d’un joint ? Une fois l’effet passé, il se frotta les yeux et posa le pilon dans le cendrier. Il s’était totalement ecoeuré. Il put donc enfin penser à sa sœur. Qui venait de lui faire la révélation de l’année. Car oui, contrairement à ce que l’on pouvait le penser, la splendide Serena Van Der Woodsen était vierge. A l’aube de ses 17 ans, la jeune fille avait toujours préservé sa ceinture de chasteté intacte. Et Chuck avait toujours approuvé. Mais ce n’était absolument pas le moment de lui faire la morale, elle s’en voulait visiblement déjà beaucoup.
Serena : Chuck ? ça va ? Tu as les yeux super explosé.
Chuck : Oui j’ai avalé trop de fumé. Bon raconte moi.
Serena : Te raconter quoi ? Je viens te dire que j’ai couché avec un mec et toi tu veux les détailles ? Tu es sérieux ? !
Chuck : Si tu veux me les donner… Je ne suis absolument pas contre. Mais je voulais plutôt savoir ave qui, où et comment c’est arrivé. Histoire de t’aider. C’est tout.
Serena est passé de la colère à l’apaisement en une seule seconde. Mais très vite, les larmes lui sont montées aux yeux. Elle ne pouvait répondre à aucune des questions de son frère. Elle ne savait pas de qui il s’agissait, elle n’était pas sûre de l’endroit et n’avait aucune idée du contexte. Chuck a pris un air exaspéré. Il détestait la voir pleuré. Non il n’avait pas de peine, elle lui faisait juste pitié. Il ne voulait pas qu’elle ce sente faible. Il lui a tendu un mouchoir.
Chuck : Serena, si tu pleures, on ne va pas y arriver. Maintenant, tu te concentres, tu essayes de te rappeler d’un détaille. Un seul. Tu sais dans quel endroit vous vous êtes vu ?
Serena : Au Socialista.
Chuck : Au moins, les toilettes du Socialista sont grandes. Et je suppose que vu la quantité de drogue que tu as du prendre pour coucher avec un inconnu, tu n’as pas souffert.
Serena a baissé les yeux, les images lui revenaient en boucle. Comme elle regrettait… Mais il marquait un point, elle n’avait pas souvenir d’avoir eu mal. Même si ça n’avait pas non plus été très agréable, le garçon en question avait été très doux et très tendre. De plus son visage bien que flou commençait à lui revenir et il n’était absolument pas laid. Même magnifique. Perdu dans ses pensées, elle n’avait pas vu que son frère était au téléphone. Elle se concentra sur sa conversation.
Chuck : Will ? C’est Charles Bass. J’ai besoin de la liste de tout les hommes de 15 à 30 ans qui sont venus hier chez toi et qui aurait parlé à Serena … Non ! Il n’y a aucun soucis … Bien entendu, je garde ça confidentiel. N’oublies pas qui tu as au téléphone je te pris … Je n’en attendais pas tant … Nathaniel Archibald ? …. Non jamais entendu parler. Mais lui doit probablement me connaître. Je vais faire en sorte que ce soit réciproque c’est tout. Je te remercie.
Chuck a raccroché. Et a lancé un regard perçant à Serena.
Chuck : Nathaniel Archibald. Ce nom t’est-il familier ?
Serena réfléchie. Non du tout. Mais il aurait pu s’appeler Zadig ou Voltaire. Elle ne s’en serait absolument pas souvenu. Elle n’était même pas sur qu’ils aient échangé leurs prénoms.
Revenir en haut Aller en bas
N&S
Blair Waldorf
Blair Waldorf
avatar

Féminin
Nombre de messages : 514
Age : 18
Séries preferées : : Gossip girl. Gossip girl. Gossip girl <3

Date d'inscription : 31/07/2011


Infos +++
Prénom: Lou
couple favoris : Damon/Elena, Serena/Nate, Veronica/Logan, Chuck/Blair, Caroline/Tyler, Mark/Lexie.
BlaBlA...:

MessageSujet: Re: Histoire de famille .    Mar 20 Déc - 5:09

Aaah ! J'arrêtais pas de passée sur le forum pour voir si il y avait une suite, et j'espèrais bien qu'on voyait cette fois Serena et du faite qu'elle est couché avec Nate ! J'ai vraiment hâte de voir la suite, ton histoire est probablement l'une de mes favorites. (:
Mais si j'ai biens compris le côté Bass ne connaisse pas le petit-ami de Blair et le côté Waldorf ne connaît pas la soeur de Chuck? (C'est pour me remettre au point. :p)
En tout cas, tu peux être sûr que j'ai adoré.
J'aime bien la relation avec Serena et Chuck, ils sont proches et Chuck est là pour sa soeur. Je me demande ce que Chuck va faire à Nate, soit d'un côté il sera content. (Bas voui sa pourrait cassée le Nate/Blair) ou il va lui cassée sa joli tête. (Pas touche à sa soeur). Dans les deux cas je suis contente, ou je suis à côté de la plaque.


Dernière édition par N&S le Mar 20 Déc - 17:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
orishas
Gossip girl
Gossip girl
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1088
Age : 23
Séries preferées : : Séries préferées :

Gossip Girl
How I met your mother
Shameless
Scrubs

Date d'inscription : 04/01/2011


Infos +++
Prénom:
couple favoris : Chuck & Blair
BlaBlA...:

MessageSujet: Re: Histoire de famille .    Mar 20 Déc - 13:40


Moi aussi j'ai adoré ! La relation Serena et Chuck est juste géniale !!
Et tu nous fait languir de ce fameux bal ! Je veux la suite !!! Smile
Revenir en haut Aller en bas
L0làà
Dan Humphrey
Dan Humphrey
avatar

Féminin
Nombre de messages : 730
Age : 22
Localisation : Les Hamptons

Séries preferées : : Séries préferées :
Gossip Girl/Grey's anatomy/Skins/Weeds/Smallville/Pretty Little Liars/


Date d'inscription : 21/05/2011


Infos +++
Prénom: Lola
couple favoris : Chuck et Blair
BlaBlA...:

MessageSujet: Re: Histoire de famille .    Dim 25 Déc - 23:28

JOYEUX NOEL LES FILLES !!!
Merci beaucoup <3 ça me fais Plaisir. Bon Excusez moi de ne pas avoir mis la suite avant, mais je suis a Dubaï pour les vacances et je n'ai pas pu mettre de suite avant maintenant, mais comme on dit mieux vos tard que jamais non ?

N&S : Oui, pas beaucoup de Suspens MDR ... Il y aura du Serenate dans cette fiction, mais je vous laisse découvrir la tournure qu'il va prendre !
Après, c'est vrai que c'est compliqué à comprendre MDR excusez moi ^^je suis pas toujours très clair..., Blair a été comme caché du côté Bass, par son père. Car elle aurait pu subire des "attaques" du clan Bass. Donc le côté Bass ignore totalement que Blair Waldorf existe. Il connaisse en revanche Benvolio qui est l'équivalent de Chuck mais pour les Waldorf. Côté Waldorf, c'est la même chose. Ben connait Chuck, plusieurs fois, ils se sont " affronté" mais ils ignorent l'existance de Serena.

Voila la 1er partie du Bal Smile

Encore JOYEUX NOEL <3

BAL (1er PARTIE.)



Blair avait mal aux pieds. Ses petites chevilles criaient de douleur. Si bien que la demoiselle ne pensait qu’a cela. Son père au bras lui présenté les meilleurs partis de Manhattan. Elle se forçait à afficher un sourire jovial qui lui allait tellement bien. Harold était fou amoureux de sa fille. C’était pour lui la plus belle des créatures qui puissent vivre sur cette Terre. Il en était tellement fier qu’il ne pouvait pas s’empêcher de la présenter à un maximum de monde. Et ce monde ne pouvait que affirmer que Blair était réellement magnifique. Ses boucles brunes tombaient en cascade sur son dos. Pour couronner le tout, Blair avait pensé que pour une fois, elle serait en ange, et ne mentons pas, même si ça n’allait pas du tout avec son caractère. Physiquement, elle était au sommet. De fasse, sa robe était blanche, dans son dos trôné deux ailes splendides resortaient, son petit sers tête qui était sa marque de fabrique complété le déguisement. Elle était Parfaite et faisait un ange tout à fait crédible. Si bien que Nate assis à sa table avec Ben depuis bientôt une demie heure se torturait l’esprit. Allait-il pouvoir lui dire ? Lui briser le cœur, anéantir tous les espoirs de cette fille qu’il croyait la femme de sa vie. Son sourire de petite fille l’amusait. Toute sa vie, il ne s’était même pas posé la question. Etait-il oui ou non amoureux de Blair Waldorf. Elle l’attirait, c’était une certitude, mais elle attirait tout le monde non ?
Benvolio : Nate ? Tu n’as rien écouté de ce que je t’ai dis n’est ce pas ?
Nate : Tu disais ?
Benvolio a levé les yeux au ciel. Il était vraiment tout le temps dans ses pensées. C’était son meilleur ami. Mais quelque fois, il le trouvait un poil compliqué… Et là, il voyait bien que quelque chose n’allait pas car depuis ce matin, Nate était étrange. Et il se doutait qu’il y avait un rapport avec la soirée de la veille. Visiblement c’était un souci de fille car il fixait B avec des yeux sombres.
Ben : Maintenant, tu vas enfin me dire ce que tu as fais de terrible hier soir. Tu as embrassé une autre fille que Blair ? Ok. Ce n’est pas la fin du monde maintenant, tu as un point de comparaison. J’adore ma cousine, mais vous brulez les étapes.
Nate : J’ai couché avec une autre fille hier soir.
Nate avait explosé. Toute la journée, il y avait pensé. Toute la journée, il avait eu envie d’en parler. Maintenant, Ben était au courant, tout irait beaucoup plus vite… Benvolio a ouvert grand la bouche. On aurait pu le frapper qu’il n’aurait pas bougeait. Il n’en revenait pas. Nate, qui depuis ses 13 ans attendait Blair sagement, avait passé le cap. Il était choqué. Il était content pour lui car à 17ans, un garçon se devait de passer à l’acte… Mais il avait envie de lui jeter la bouteille de champagne à la figure. Il avait trompé sa cousine. Et pour Benvolio, sa cousine, c’était sa sœur… Il souffla un grand coup. Comment allait-il gérer le conflit ? Car maintenant que Nate lui avait confié son lourd secret, ça l’impliquait dans l’histoire, histoire dans laquelle il n’aurait pour rien au monde voulu savoir.
Ben : Mais qu’est ce que tu as fait Nathaniel…
Nate : C’était une connerie OK ? J’étais complètement défoncé avec ce que tu m’avais donné.
Ben : Et d’un coup, tu te confesse devant moi. Pourquoi tu viens le dire à MOI ? Sincèrement ? Tu veux me torturer aussi ?
Le cœur de Nate s’est serré. Il lui en voulait, mais c’était à prévoir… Il aurait quand même espéré que ça se passe mieux. Mais d’un autre côté, Blair était de sa famille… Et il n’avait pas vraiment d’autre choix possible !
Nate : Non pas pour te torturer. Tu es mon meilleur ami. Je devais te le dire.
Ben : Je suis ton meilleur ami, mais Blair est ma cousine.
Nate allait ouvrir la bouche, mais Benvolio l’a fait taire d’un mouvement de la main. Il réfléchissait visiblement et Nate ne voulait pas le contrarier alors, il s’est tu et a fixé sa cotte de mailles… Mais quelle idée de se mettre en chevalier templier. Le costume était lourd et encombrant. Heureusement, il n’avait mis que le haut de la tenue, le casque et le pantalon… ça faisait un peu trop. Benvolio, avait était plus intelligent sur son choix de déguisement, en Rambo, c’était beaucoup plus pratique.. Maquillé par un professionnel, il était parfait si bien qu’il faisait presque crasseux. Si Nate ne l’avait pas vu le matin même prendre une douche, il douterait le l’hygiène de son ami. Repartie dans ses pensées, Nate s’empêcher de cogiter sur la belle Blonde de la veille. Elle lui revenait par flash. Et plus il s’en faisait une image clair moins il regrettait. Pourtant, il avait quand même cette boule au ventre. Tromper sa copine, c’est vraiment de la torture après coup. Benvolio a ouvert ses yeux. Il fixait Nate désormais.
Nate : Je vais tout lui dire.
Ben : Non justement, tu ne vas RIEN lui dire. ça va te punir. Vivre avec un peu de culpabilité te fera le plus grand bien et de toute façon te soulager en le disant à Blair serait totalement égoïste et ça la fera souffrir.
Nate fit de grands yeux ronds. Il n’en revenait pas. Il lui demandait de ne pas être honnête. D’un autre côté, c’était pour protéger Blair. Mais d’un autre côté. Plus il avançait dans sa réflexion moins il comprenait pourquoi il était avec Blair. Les mariages arrangé, c’est dépassé non ? Ben lui lança un regard plein de reproche car Blair arrivait à grand pas vers eux. Mais avant que l’un d’entre eux eu pu parler à l’autre, un bruit aigu traversa toute la salle. C’était une petite table ronde identique à celle de Ben et Nate qui venait de s’écrouler. Il n’était pas tard et pourtant deux ados avaient l’air complètement déchiré et venaient de renverser la table ou trônaient champagne et verres en cristal. Blair les fixa d’un oeil mauvais. Elle n’arrivait pas à distinguer de qui ils s’agissaient. Visiblement, une fille et un garçon. Ils étaient assortis. A en juger par les franges de la robe et le chapeau du jeune homme, leur thème était les années 20. La fille était a première vu Blonde, un blond comme Blair en avait rarement vue. Un blond dont Blair fut immédiatement jalouse. Cette fille dégageait une Classe impressionnante si bien qu’elle était une rivale et Blair n’avait jamais eu à rivaliser. De plus, Nate la fixait les yeux brillants. Ce que notre demoiselle ignorait c’est que les yeux de Nate brillaient car il revoyait enfin la magnifique blonde de la nuit précédente. Et ce que notre jeune homme ignorait lui, c’était que cette Blonde était Serena Van Der Woodsen, qu’elle était venu avec son demi frère Chuck Bass et toute sa bande de copain pour s’amuser un peu et surtout lui faire comprendre qu’il ne fallait pas toucher la demie sœur de Chuck Bass. Serena était étalée par terre sa robe trainant dans le champagne. Edward tentait tant bien que mal de relever la jeune fille mais elle se tortillait sur le sol humide telle une enfant capricieuse. En réalité, Serena n’avait rien de capricieux, c’était plutôt un trait propre à Blair celui la. Mais le trait qui appartenait à Serena, c’était le shit, la beu, la coke, la dop, le speed et l’alcool. Et ce soir, avant de venir, elle en avait fumé un dans la limo avec Chuck et les garçons, et elle avait également snifé un rail de coke en enfilant sa robe. Si Serena aimait bien se mettre la tête à l’envers, aujourd’hui, elle avait dépassé les limites car elle devait retrouver le garçon qui lui avait pris sa virginité, et que Chuck le tuerait peu –être de ses propres mains. Le jeune homme finit par lâcher la main de Serena et lui attrapa la taille afin de la mettre sur ses pieds.
Edward : Serena, allait lève toi, Chuck nous a dit d’être discret et tu fais exactement l’inverse, tout le monde nous regarde.
Lui chuchota le garçon l’air extrêmement gêné. Un chevalier et Rambo arrivaient a grande enjambé vers eux.
Serena : Edward, allait lève les bras en l’air ! On est la pour faire la fête !
Un homme en costume rouge vif attrapa Serena par le menton et la fixa droit dans les yeux, Edward surpris poussa le jeune homme mais il ne s’agissait que de Chuck, qui comme toujours venait à la rescousse de son meilleur ami et de Serena.
Chuck : Va faire un tour de repérage. Je m’occupe d’elle.
A dit Chuck en imitant la voix de Edward de façon pitoyable.
Edward : Excuse moi mais quand je t’ai dis ça, je pensais qu’elle serait un poil plus simple a tenir ! Je ne m’en sors pas. Elle est complètement déchiré.
Chuck : Okay. Tais toi. Le Rambo, c’est Benvolio. Avec notre maquillage masque il ne devrait pas trop nous reconnaître. Gere Serena, je calme le jeu.
Les deux trios étaient presque à la même hauteur. Chuck attrapa le poigné de Serena et y appliqua une pression assez forte en guise de dissuasion de parler. Elle baissait les yeux comme une petite fille de 6 ans qui venait de se faire gronder. Chuck ferma les yeux, mais dans qu’elle pétrin s’était-il fourré ce soir ?
Ben : Vous savez qu’il est seulement 22heures ? Comment peut-on être dans un tel état à une heure pareil ? Tâchez de faire en sorte que ça ne se reproduise pas ou je vous fait dégager d’ici.
Serena : Vas y ! Tu ne nous fais pas peur RAMBO ! Tu te crois Malin ?
Nate en retrait hallucinait complètement, elle était magnifique, mais avait visiblement un penchant démesuré pour l’alcool cette demoiselle. Deux soirs de suite ? Bizarre. Non Nate… Pas lorsqu’il s’agit de Serena Van der Woodsen.
Ben : Il n’y a qu’elle de défoncé ?
Chuck : Oui, on la gère, plus de soucis. Excuse nous .
Tenta Chuck. Il faisait tout son possible pour rester calme en face Benvolio Waldorf. L’homme qu’il détestait le plus au monde. Benvolio regardé le visage de Chuck.
Ben : Tu me dis quelque chose … On se connaît ?
Edward : Non je ne pense pas.
Ben : Tu es qui en réalité ?
Serena : Le chef des GANSTER !
La situation ne tournait pas du tout comme Chuck l’avait prévu. Il n’aurait pas du emmener Serena.
… : NATE ! Tu viens ?
Une petite voix claire qui attira l’attention de Ben sauva Chuck. Cette voix appartenait à la jeune fille à quelques mètres. Déguisée en Ange, Chuck la fixa. Son esprit de prédateur s’éveilla.


Dernière édition par L0làà le Lun 26 Déc - 0:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
orishas
Gossip girl
Gossip girl
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1088
Age : 23
Séries preferées : : Séries préferées :

Gossip Girl
How I met your mother
Shameless
Scrubs

Date d'inscription : 04/01/2011


Infos +++
Prénom:
couple favoris : Chuck & Blair
BlaBlA...:

MessageSujet: Re: Histoire de famille .    Lun 26 Déc - 0:10


Géniale cette suite ! Very Happy

Dubaï ! Tu as tellement de chance ! J'espère que tu en as profité alors Smile

Chuck rencontre enfin Blair ! Je suis trop pressée de lire la suite maintenant !
Revenir en haut Aller en bas
N&S
Blair Waldorf
Blair Waldorf
avatar

Féminin
Nombre de messages : 514
Age : 18
Séries preferées : : Gossip girl. Gossip girl. Gossip girl <3

Date d'inscription : 31/07/2011


Infos +++
Prénom: Lou
couple favoris : Damon/Elena, Serena/Nate, Veronica/Logan, Chuck/Blair, Caroline/Tyler, Mark/Lexie.
BlaBlA...:

MessageSujet: Re: Histoire de famille .    Lun 26 Déc - 3:55

Ah d'accord, Les filles sont protégé, heureusement. ^^
Je suis fan, j'aime j'aime ! J'ai vraiment envie de voir Chuck s'énervait contre Nate et j'espère que le bal va partir dans tout les sens.

Chuck rencontre Blair, les deux forts caractères réunis. :p
Tu me donnes encore plus hâte de voir la suite. brill
Revenir en haut Aller en bas
L0làà
Dan Humphrey
Dan Humphrey
avatar

Féminin
Nombre de messages : 730
Age : 22
Localisation : Les Hamptons

Séries preferées : : Séries préferées :
Gossip Girl/Grey's anatomy/Skins/Weeds/Smallville/Pretty Little Liars/


Date d'inscription : 21/05/2011


Infos +++
Prénom: Lola
couple favoris : Chuck et Blair
BlaBlA...:

MessageSujet: Re: Histoire de famille .    Jeu 29 Déc - 17:46

Merci les filles ! Je suis enfin rentrée !!! Smile ( j'étais dans le même hôtel que Carter c'était rigolo de me rendre compte de sa en matant la S1 ( épisode du bal des débutantes) Enfin pas de HS.
Je vous poste une suite! J'espère qu'elle va vous plaire, mais je ne pense pas, j'explique? Ok ! Je veux être un minimum fidèle à R et J . Donc Chuck et Blair doivent tomber amoureux dès le bal. Mais pas de souci, ils ne se marriront pas dès le lendemain non plus. Donc même si ce passage vous parait un peu nian-nian pas d'inquiétude, Chuck reste Chuck et Blair reste Blair. Voila la musique qui m'a inspiré la scène de la Valse. Elle s'y prête plutôt bien je trouve Smile
http://www.youtube.com/watch?v=9j8857i4ZTI
Bonne lecture Smile

BAL partie 2



Nate se dirigeait vers sa petite amie d’un pas lent et s’en aucun entrain. Il ne se doutait pas qu’elle venait en réalité de le dénoncer. Car même si la beauté de celle ci avait mis les sens de Chuck en alerte, il avait également entendu le prénom de Nate. Et Nate était un diminutif possible pour Nathaniel comme Chuck l’était pour Charles. Il regarda le chevalier s’éloigner. Il aurait bien demandé à Serena si ce garçon lui disait ou non quelque chose. Mais Chuck connaissait Serena mieux que lui même et il se doutait que ce Nate était tout à fait du gout de la princesse Van Der Woodsen.
Ben : Arrête de mater mon pote comme ça, tu es homo ?
Chuck fut outré de la réflexion de Benvolio. Il se mordit la lèvre si fort qu’il se fit saigner. Mais avant qu’il ait le temps de répliquer, Serena s’en chargea.
Serena : LUI HOMO ? Mais laisse moi rire, une nouvelle tout les soirs je doute qu’il soit homo ou alors il ne s’assume pas du tout.
Chuck priait pour que Serena ne balance pas son nom… Benvolio dévisageait Chuck de plus en plus il se doutait de quelque chose. Mais heureusement, le petit ange craquant appelé cette fois notre Rambo international. Et comme un bon soldat bien serviable il finit par lâcher Bass des yeux.
Ben : Faites vous discret, je ne le répèterais pas.
Chuck : Pas besoin tu ne nous verras plus.
Ben le regarda de haut en bas plein de mépris. Puis se dirigea vers sa cousine, la belle avait toujours besoin d’être entouré. Et elle trouvait qu’ils étaient un peu trop resté autour de cette blonde défoncée. Nate avait du mal a tenir la main que Blair lui tendait. Il se sentait comme sale. Contaminé. Ben le regarda d’un oeil sur. Son meilleur ami ne tiendrait pas la soirée, il se soulagerait la conscience et tant pis si Blair souffrait au passage. Une fois assis au bar, Ben décida qu’il était tant de boire.
Ben : Une Margarita et deux Scotch pur malte.
Blair : Ben, je ne voulais pas boire.
Ben : La soirée va être longue B. Donne toi un peu de force.
Nate ne comprenait pas le manège de Ben. Il était plutôt du genre à empêcher sa cousine à boire… Ben retourna dans ses pensées pendant que le Mexicain derrière le bar leur servait la boisson non voulu. Nate n’en avait pas envie. Les peines de cœur étaient déjà de trop… Pas besoin de maux de foie. Mais avait-il le choix maintenant ? On l’a toujours me direz vous… Pourtant, Nate avait la nette impression qu’on ne lui demandait Jamais son avis… Jamais.

Chuck était assis à une table avec Serena, il avait envoyé Edward chercher Porter et Mike également présent dans le bal et qui auraient pu foutre eux aussi une grosse pagaille. Il devait les avoirs à l’oeil. Mais il avait de plus en plus de mal à se concentrer sur sa mission. Il fixait l’ange, les larges boucles brunes et les yeux noisette étaient impossible à quitter des yeux. Lorsque une fille obsédait Chuck, elle pouvait être sur de se retrouver dans son lit dans la semaine. Voir dans la soirée si le monsieur était en forme. Et il l’était quasiment toujours pour ça.
Serena : Arrête de mater la fille en ange. De un c’est d’aucune discrétion. Et de deux. Tu es presque déguisé en diable dans ton costume rouge ! Elle est pas pour toi ! Tu es le diable Monsieur BASS !
Chuck : Serena baisse d’un ton, nous sommes chez les Waldorf. Et en plus tu es défoncé. Tu peux m’écouter ?
Serena se pencha sur Chuck complètement hilare. Elle n’arrivait pas à se concentrer.
Chuck : Je voudrais que tu regardes le chevalier. Tu veux bien ? Avec attention s’il te plait.
Serena se décala et le regarda de haut en bas. Assis au bar, il buvait un liquide sombre. Elle était presque sûre qu’il s’agissait de Scotch. Cette ignoble boisson dont Chuck raffolait. Elle le trouvait vraiment Sexy ce chevalier. Très Sexy. Ses cheveux ocre lui donné envie de passer sa main dedans sa bouche pulpeuse lui donnait envie de l’embrasser. Et sa cotte de mail ne demandait qu’à être retirait. Elle se rendit compte subitement que le chevalier avait la main attachée à celle de l’ange grasse à leurs doigts entremêlés.
Serena : C’est le copain de l’ange.
Chuck se pris deux claques. D’ordinaire, il remarquait lui même ce genre de détailles. Il essaya de penser à autre chose sans succès.
Chuck : On s’en moque de ça. Il ne te dit rien ce chevalier ?
Serena le regarda avec intensité. De dos, non il ne lui rappelait absolument rien. Cependant lorsqu’il se retourna quelques minutes plus tard, Serena le fixa. Toutes les images de la veille lui passèrent dans la tête comme une énorme décharge électrique. Son visage tourna au blanc. Par reflexe, Chuck attrapa le Sac de Serena à ses pieds, l’ouvrir et Serena cracha toutes ses tripes dedans. Les tables autour eurent un mouvement de dégoût.
Chuck : C’est lui ?
Serena hésita. Devait-elle hocher la tête dans un sens ou dans l’autre ? Dans son esprit, tout était très clair. Oui c’était lui. Mais elle savait que si elle le balançait, Chuck lui en ferait voir de toutes les couleurs. Et elle était sûre que le jeune homme était autant défoncé qu’elle hier dans les toilettes. Donc elle ne voyait vraiment pas pourquoi lui en vouloir. Et la dernière raison, était qu’elle n’avait pas envie que l’on abime un visage si parfait… Elle se surprit même à avoir envie de lui parler pour voir s’il se rappelait d’elle. Et elle ne savait pas pourquoi, mais elle mourait d’envie de toucher ses cheveux.
Serena : Non. Ce n’est pas lui. Sûre et certaine.
Chuck : Tu mens très mal.
Après le Blanc, Serena passa au rouge vif. Chuck avait lu en elle comme dans un livre ouvert. Elle déglutit. Comment se sortir d’un tel pétrin ?

La soirée passait avec les états d’âme de chacun. Serena totalement intrigué par Nate, celui ci déchiré entre l’idée de retrouver cette Blonde tellement attirante et de préserver Blair, celle ci persuadé que Nate lui cachait quelque chose, et Chuck, qui se demandait de plus en plus ce qu’il fabriquait ici.
Vers 1h du matin, Nate avait bu, fumé et n’était plus du tout dans ses baskets. L’idée de tout dire à Blair était décidée. Mais avant qu’il eu pu lui en toucher un mot, Harold Waldorf, jeta Blair et Nate sur la piste de danse, c’était la musique de Valse préféré de Blair, Nate commença à la faire tournoyer. Leur pied savaient totalement ou aller. Elle se sentait tellement bien en cet instant, tout était tellement parfait, son petit ami menait la danse à merveille. Ils avaient tellement dansé sur cette musique. Elles l’avait tellement entrainé. Elle l’avait tellement aimé…
Blair : Je t’aime. Nate Archibald. Depuis toujours et à jamais.
Nate ferma ses yeux. Il devait tout lui dire. Avant qu’elle lui répète cette phrase. C’était de la torture. Mais plus vite ça serait fait mieux ils se sentiraient. Tous. Chuck observé la scène. Avec curiosité. Savait-elle qu’il l’avait trompé ? Cette fille l’intriguait. Il était totalement fasciné. Et il avait passé sa soirée à trouver un plan d’action. Il devait la prendre à Nate et la faire souffrir. Ainsi, il souffrirait d’autant plus. Ben lui aussi fixait les « amoureux sur la piste de valse. Ils semblaient parfait et pourtant s’était un énorme mensonge. Il avait plus que jamais envie de les séparer. Le mouvement se fit accéléré, l’apogée de la valse accéléré, Blair le regardait amoureusement, les nerfs de Nate lâché. Tout en continuant la danse, il se pencha vers son oreille. Alors que la demoiselle s’attendait à ce qu’il lui retourne ses sentiments, Nate s’arma de courage.
Nate : J’ai couché avec une fille hier.
Blair s’arrêta nette de danser. Puis elle repris en marchant sur le pied de Nate. Elle manqua de lui casser un orteil mais ça lui était bien égale. Nate soufra en silence. Il voulait partir en courant, mais plus de 150 personnes les fixaient. Tout le monde les regardait intrigué, la danse prenait un drôle de rythme et Blair avait les yeux couverts de larme. C’était l’occasion ou jamais pour Chuck, son sang ne fit qu’un tour, il arpenta la salle du regard, Serena n’était pas la. Il attrapa sans le savoir, Kati Farcas, une des meilleures amies de Blair et l’emmena sur la piste de danse. Il ne fit que deux ou trois pas avec la jeune femme avant d’échanger de partenaire. Il fut ravie de sa manœuvre qui fonctionna à merveille. Kati folle de joie de se trouver en vedette à danser avec Nate Archibald, un dieu vivant, ne broncha pas. Nate soulageait de pouvoir lâcher Blair ses yeux et Blair sous le choc n’était plus qu’un robot qui dansait au rythme de la valse, une deux trois et un deux trois… Chuck fut heureux de connaître ces pas sur le bout des doigts. Il bénissait Serena de lui avoir obligeait d’être son assistant pour ce foutu Bal la fois dernière, il avaient répété des heures entière. Mécaniquement, il pris les commandes de la danse, emmenant Blair dans toute la salle avec sa grâce naturel. Les gens autour se joignirent aux deux couples sur la piste de danse. A son plus grand soulagement, Blair n’était plus à la vue de tous. Elle craqua et sanglota un grand coup. Chuck la maintenait avec force l’obligeant à rester debout et à continuer sa danse. Elle finit par lever ses yeux emplit de larmes pour pouvoir voir qui venait de la sauver ainsi, avec autant de facilité. Elle tomba nez à nez avec un jeune homme à la mâchoire carré, les cheveux châtain avec ses yeux sombres, il était l’exacte opposé de Nate. Lorsque Chuck vu qu’elle le regardait, il tourna son regard dans le sien, il ne put s’empêcher de sourire en coin, elle était belle. Mais pas cette beauté Blonde à gros sein, ni cette beauté brune à la froideur attirante. Elle n’était pas un cliché. Chuck n’avait jamais eu cette sensation dans le ventre un espèce de nœud dans les intestins. Les yeux de la jeune fille brillaient à cause des larmes. Non, ils n’avaient jamais ressentie ça. Jusqu'à la fin de la chanson, ils ne se quittèrent pas du regard, trop intrigué l’un par l’autre. Il était à la fois des antagonistes parfaits et d’imposant sosie. Mais ça, ils ne le savaient pas encore.


Revenir en haut Aller en bas
orishas
Gossip girl
Gossip girl
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1088
Age : 23
Séries preferées : : Séries préferées :

Gossip Girl
How I met your mother
Shameless
Scrubs

Date d'inscription : 04/01/2011


Infos +++
Prénom:
couple favoris : Chuck & Blair
BlaBlA...:

MessageSujet: Re: Histoire de famille .    Jeu 29 Déc - 18:19


"Il était à la fois des antagonistes parfaits et d’imposant sosie. Mais ça, ils ne le savaient pas encore."
MAGNIFIQUE ! Super scène ! J'adore littéralement ! L'attente valait le coup ! Je suis pressée de voir ce qu'il va se passer maintenant entre ces deux là <3
Revenir en haut Aller en bas
N&S
Blair Waldorf
Blair Waldorf
avatar

Féminin
Nombre de messages : 514
Age : 18
Séries preferées : : Gossip girl. Gossip girl. Gossip girl <3

Date d'inscription : 31/07/2011


Infos +++
Prénom: Lou
couple favoris : Damon/Elena, Serena/Nate, Veronica/Logan, Chuck/Blair, Caroline/Tyler, Mark/Lexie.
BlaBlA...:

MessageSujet: Re: Histoire de famille .    Jeu 29 Déc - 18:32

J'aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaime !

Bon ça va si Chuck et Blair se marient demain, c'est pas nian-nian. Non sérieusement, je trouve que ça va c'est le début et l'un et l'autre s'intrigue du moment que c'est pas dans le prochain chapitre qu'ils s'embrassent et patati sa tient la route hein ! Razz Je me demande si dans le prochain il y aura de l'action, enfin je parle du faites que sois Serena foire tout ou encore Chuck qui tape Nate. (Je suis pas méchante, non non)

J'ai vraiment hâte de voir la suite, je suis fan.
Revenir en haut Aller en bas
L0làà
Dan Humphrey
Dan Humphrey
avatar

Féminin
Nombre de messages : 730
Age : 22
Localisation : Les Hamptons

Séries preferées : : Séries préferées :
Gossip Girl/Grey's anatomy/Skins/Weeds/Smallville/Pretty Little Liars/


Date d'inscription : 21/05/2011


Infos +++
Prénom: Lola
couple favoris : Chuck et Blair
BlaBlA...:

MessageSujet: Re: Histoire de famille .    Ven 30 Déc - 22:14

Voilà la suite, merci encore les filles ! Et n'hésitez pas à me donner votre avis !

BAL ( dernière partie. )



Lorsque la musique s’arrêta pour enchainer sur une autre, Blair n’était plus du tout d’humeur à danser. Elle avait joué son rôle et avait ouvert le Bal, maintenant, elle pouvait aller se morfondre comme bon lui sembler. Mais l’idée ne lui traversa que l’esprit car de un, elle était Blair Waldorf et elle n’avait pas le droit de craquer et que son père arrivait à grande enjambée vers elle et le garçon avec qui elle avait échangé quelque pas de danse. Chuck tiqua à la vue d’Harold Waldorf. Il fallait qu’il parte au plus vite. Mais pourquoi venait-il le voir ?
Harold : Blair, que c’est-il passait.
Chuck décida de rester. Elle s’appelait Blair.
Blair : Rien Papa. C’est bon, ça va aller.
Chuck ouvrit la bouche à s’en casser la mâchoire. Elle était Blair Waldorf. Elle était la pomme interdite. Maintenant, il avait envie de partir en courant. De fuir au plus vite. Mais Harold lui attrapa le bras.
Harold : Vous dansez divinement bien jeune homme. Je n’avais pas vu de garçon aussi doué pour la valse depuis de nombreuses années. Vous êtes même meilleur que mon gendre. Blair, tu ne me présentes pas ?
Blair aurait aimé pouvoir le présenter. Mais il n’était qu’un garçon qui était venu à son secours et elle ne savait foutrement pas pourquoi.
Chuck : Ch.. Charles Bowlen.
MERDE quel CON. Bowlen était tout de même un nom du camp Bass… Ce que de toute évidence, Harold n’ignorait pas.
Harold : Bowlen ? Le fils de Julian Bowlen ?
C’était en effet les parents de Edward, mais il devait tourner ça différemment s’il voulait s’en sortir vivant de ce bal. Il s’avait qu’en venant ici, il risquait gros, très gros. D’énormes représailles. Il ferma les yeux.
Chuck : Non monsieur, mon père ce nomme Edward.
AIE. Mais il ne pouvait pas être plus inventif dans les noms là ??? En tout cas, Harold fit cette fois un grand sourire à Chuck. Et lui serra la main si fort qu’il aurait put lui casser les métacarpes.
Harold : ça va aller ma chérie ?
Blair : Oui Papa. Je vais prendre l’air.
Harold ne savait pas ce qui avait mis sa fille dans un tel état. Il se doutait qu’il y avait eu un problème avec Nate. Mais il ne voulait pas s’en mêler. Il n’insista donc pas et lui embrassa la main avant de faire volte face.
Chuck fut soudainement très mal à l’aise. La fille qu’il avait pris en chasse n’était autre que Blair Waldorf. La propre fille de Harold Waldorf. L’ennemi juré de son père. Mais ça, Blair l’ignorait.
Blair : ça ne m’arrive pas souvent, alors écoute moi bien, merci pour tout à l’heure. Je ne sais pas comment tu as pu, mais tu as réussi à m’aider. Maintenant, dégage d’ici. Tu sors ok. Je ne veux plus te voir dans ce bal.
Chuck se pris deux claques. Mais qu’elle pourriture. . . On aurait dit… Lui. Il lui lança un regard noir.
Chuck : Je voulais juste t’aider.
Blair : Je me débrouillais très bien toute seule.
Chuck : Ce n’est pas ce que j’ai pu voir.
Chuck lui attrapa le menton de sa main droite et essuya mon mascara de la main gauche. Blair avait du mal à le quitter des yeux. Il était envoutant. Mais dangereusement envoutant, Elle le repoussa.
Blair : Sors d’ici.
Elle ne voulait plus le voir. Elle ne voulait pas car en s’imposant ainsi durant la Valse, il lui avait imposé l’existence d’un énorme problème entre Nate et elle.
Chuck : Affronte ton problème à la place de le fuir. Allait quoi. Tu es une « Waldorf. »
Blair : Qu’est ce que tu insinue ?
L’idée de Chuck prenait forme il pouvait faire d’une pierre deux coup. Voir même plus. Blair était un magnifique outil. Il pouvait, en la séduisant, faire souffrir Nate qui avait pris la virginité de sa sœur, s’amuser avec un petit oiseau blessé et surtout détruire pour de bon la puissance des Waldorf. Oui. Blair était un magnifique outil.
Chuck : Que si tu fuis, tu es un peu une Bass.
Blair le regarda noir. Comment osait-il dans une soirée comme celle-ci parler des Bass ?
Blair : Tu te crois intéressant dans ton petit costume rouge. Mais tu n’es rien. Je ne te connais même pas. Dis-toi que si tu as été invité à cette soirée, c’est probablement par chance mais surtout par erreur. Mon père ne devrait pas envoyer des cartons à n’importe qui. Maintenant tu sors.
Chuck : Toi, tu n’aimes pas être aidée je me trompe ?
Blair opina. Il comprenait vite celui la.

Ben regardait Blair du coin de l’oeil. Il avait peur de sa réaction et surtout peur de ce garçon. C’était celui de tout à l’heure, celui à qui il avait dit de ne plus se faire remarquer, mais il avait une drôle de façon d’être discret, il volait Blair à son petit ami durant la Valse d’ouverture, rien de discret la dedans. Et voilà qu’il était un peu trop proche de Blair. De plus il lui rappelé bien trop quelqu’un. Mais avec son maquillage qui lui couvrait les yeux, il n’arrivait pas à ce souvenir de qui c’était. Il quitta Blair des yeux quelques secondes pour regarder Nate, assis au Bar il fixait Blair et l’homme au costume rouge. Non loin de Nate, Harold et son père discutaient. Ben décida de se joindre à eux.
Ben : Papa, Harold, La soirée est très réussie.
Harold : Je retrouvais aussi, mais je doute que Blair soit du même avis. Elle pleurait en dansant avec Nathaniel. Sais-tu ce qu’il s’est passé ?
Ben : Pas le moins du monde. Par contre, je me demande qui est ce garçon en costume rouge. Tu lui a parlé je me trompe ?
Harold a hoché la tête en guise de réponse.
Harold : Un excellent danseur n’est ce pas ? Il se prénomme Charles Bowlen.
Le cerveau de Ben bouillonnait. Charles ? Le vrai prénom de Chuck. Bowlen, le nom de famille de son meilleur et fidèle ami.
Ben : Le fils de Julian, s’appelle Edward.
Harold : Non, son père s’appelle Edward.
Ben hurla à l’intérieur de lui même. Ce visage, cette façon de parler. Sa démarche. C’était CHUCK BASS. Comment pouvait-il oser se présenter ici et adresser la parole à Blair Waldorf. Danser avec Blair Waldorf. Ben avait envi de l’étrangler ici et maintenant. Mieux eux-t-il valu qu’il ait quitté ce bal. Il fit demi tour sans aucune explication pour son oncle et son père. Il déboula près de Nate et le tira par le col.
Nate : Je sais, je n’ai pas assurée. Je…
Ben : On s’en fou. Ta copine PARLE en ce moment même à CHUCK BASS.
Nate fit de grands yeux ronds. S’il avait toujours trouvé ses guerres assez stupides, il avait désormais ses propres raisons pour détester Chuck Bass. Les deux amis traversèrent la foule, poussant les danseurs, interrompant les conversations, renversant le plateau d’un serveur. Lorsqu’ils arrivèrent à la hauteur de Blair et Chuck, Ben serra ses poings. Et envoya le droit dans la figure de Chuck. Celui-ci tomba sous le coup. Alors que Ben secouait son poignet de toutes ses forces.
Blair : Mais tu es complètement MALADE !!!
Ben : C’est Chuck Bass.
Chuck se releva doucement il avait la joue en sang. Ben lui avait probablement explosé la pommette. Blair se recula comme s’il était le diable en personne. Nate lui attrapa la main. Et la pris dans ses bras. Pendant que Ben se jetait de nouveau sur Chuck a terre.
Ben : On ne veut pas de BASS ici. C’est Clair ? Et encore moins de CHUCK BASS.
Il se releva et envoya son pied dans ses côtes. Chuck sous l’emprise des coups ne savait plus trop ou il était. Il ne réagissait même plus. Que pouvait-il faire face à Benvolio ? Un homme de 1m 90 totalement fan du body building ? Il cracha du sang et tenta de se relever. Nate tentait d’emmener Blair mais elle lui résistait. Partageait entre le dégout et la curiosité. Avant que Ben n’ait le temps dans un excès de rage d’assommer Chuck pour de bon, Edward Porter et Mike lui sautèrent dessus. Si le règlement de compte était au début discret, la chute de Benvolio entraîna les deux petites tables rondes qui se trouvait près de lui. Les coupes pleines de champagne se brisèrent et coupèrent directement les garçons. Chuck lui repris ses esprits. Ben lui avait complètement ouvert la lèvre, son visage déjà couvert de maquillage arborait une bonne quantité de son sang. Il s’essuya du revers de la manche, les videurs arrivèrent à vive allure pour séparer les garçons. Serena aussi arrivait en courant. Elle n’avait rien suivie et rien compris à la scène.
Serena : CHUCK !
Alors qu’il fallait deux gorilles pour maintenir Ben fou de colère, Chuck se dégagea du sien.
Chuck : C’est bon je m’en vais. Mais si je suis venue ce soir, ce n’était pas pour les Waldorf. C’est pour Nathaniel Archibald.
Nate relâcha Blair et fixa Chuck avec surprise.
Nate : Pour moi ?
Chuck : Tu n’as pas été correcte avec Serena Van Der Woodsen. Tu vas t’en mordre les doigts. Tôt… Ou tard. Je suis Chuck Bass, n’oublies pas ça.
Il claqua des doigts, et Mike, Porter, Edward et Serena le suivirent vers la sortie, accompagnés de deux gardes du corps. Nate regarda Serena s’en aller. Il n’avait pas tenue compte de la menace de Chuck, il avait juste retenue ce nom : SERENA VAN DER WOODSEN. Chuck se retourna et vit Nate le regard posé sur Serena. Il lui attrapa la main et tira dessus histoire qu’elle accélère le pas.
Une fois dans leur Limo Edward sortie un mouchoir de sa poche et le tendit à Chuck pour qu’il appuie sur sa lèvre. Il mettait du sang partout. Celui ci attrapa le bout de papier et compressa la plaie avec une grimace. Elle avait déjà énormément gonflé. Plus qu’il n’aurait voulu. Dans le silence le plus total, Serena attrapa le menton de son frère et inspecta le reste de son visage. Il aurait un cocard dès demain matin à l’oeil droit, c’était une certitude et peut-être que le haut de sa joue gauche aurait nécessité trois ou quatre points de suture mais elle savait que jamais son frère n’aurait accepté d’aller à l’hôpital de toute manière… Elle attrapa des glaçons les mis dans une serviette et les déposa le pus délicatement du monde sur l’oeil de Chuck.
Edward : Bon, on m’explique ?
Edward n’avait posé aucune question mais il s’avait que quelque chose s’était passée cette nuit et qu’il avait été tenu totalement à l’écart.
Chuck : Nathaniel et Benvolio doivent payer le prix fort. Que veux-tu savoir d’autre ?
Edward : Je ne sais pas moi. Peut-être pourquoi tu en veux à ce pauvre type. Qu’est ce qu’il a fait à Serena ? Et pourquoi tu danses la Valse d’ouverture avec BLAIR WALDORF alors que l’on est censé être discret ? Non mais CHUCK ! Il n’y avait RIEN de plus stupide. Sincèrement. Tu n’as jamais agit avec si peut de réflexion. Regard dans quel état tu es !
Chuck : C’est bon ? Tu as fini ?
Edward s’arrêta et rougit. Chuck fit arrêter la Limo et le chauffeur s’exécuta.
Edward : Qu’est ce que tu fais ?
Chuck : Sors. Ce n’est pas parce que tu es fou de Serena depuis que tu as Onze ans que tu dois me parler ainsi. Je n’ai aucun compte à te rendre ni soir ni jamais, chacun de mes faits et gestes étaient métrisé.
Edward le regarda avec surprise. Au final, Chuck le déposé a à peine 5 minutes de chez lui. Mais il voulait marquer le cout. Cependant, ce n’était pas dans ses habitudes d’être aussi agressif. Edward en était sûre, cette nuit, tout avait changé et pour toujours. Mais il ne savait pas pourquoi. Non, il n’en avait pas la moindre idée.
Edward : Tu devrais te méfier Chuck. Je sais que tu te crois invincible, supérieur, tout puissant. Rien ne peut t’arriver. Mais le fait est que ce soir, si tu es dans la limo et non pas à l’hôpital, c’est grâce à nous. Tu joues un jeu. Un jeu bien trop dangereux pour un être humain. Le pire c’est que dans ce jeu. Tu es ton plus grand Ennemi. Fais attention à ça. Personne ne peut vivre seule, même pas « Chuck Bass ».


Revenir en haut Aller en bas
N&S
Blair Waldorf
Blair Waldorf
avatar

Féminin
Nombre de messages : 514
Age : 18
Séries preferées : : Gossip girl. Gossip girl. Gossip girl <3

Date d'inscription : 31/07/2011


Infos +++
Prénom: Lou
couple favoris : Damon/Elena, Serena/Nate, Veronica/Logan, Chuck/Blair, Caroline/Tyler, Mark/Lexie.
BlaBlA...:

MessageSujet: Re: Histoire de famille .    Ven 30 Déc - 23:11

J'adoureeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee !
Chuck va se faire avoir à son propre jeu si il prend Blair pour venger Nate. Par contre, franchement il aurait pu avoir des idées meilleurs pour son prénom et Nom Chuck. Laughing


Hâte de voir la suite. Smile
Revenir en haut Aller en bas
orishas
Gossip girl
Gossip girl
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1088
Age : 23
Séries preferées : : Séries préferées :

Gossip Girl
How I met your mother
Shameless
Scrubs

Date d'inscription : 04/01/2011


Infos +++
Prénom:
couple favoris : Chuck & Blair
BlaBlA...:

MessageSujet: Re: Histoire de famille .    Sam 31 Déc - 15:31


WAOUH ! Encore un super chapitre que tu nous as fait là !
Je suis tellement pressée que Chuck et Blair se revoit maintenant, Et Nate et Serena aussi sont super ! Et j'adore tellement la fin : "Tu joues un jeu. Un jeu bien trop dangereux pour un être humain. Le pire c’est que dans ce jeu. Tu es ton plus grand Ennemi. Fais attention à ça. Personne ne peut vivre seule, même pas « Chuck Bass ». " Il a tellement raison <3
Revenir en haut Aller en bas
L0làà
Dan Humphrey
Dan Humphrey
avatar

Féminin
Nombre de messages : 730
Age : 22
Localisation : Les Hamptons

Séries preferées : : Séries préferées :
Gossip Girl/Grey's anatomy/Skins/Weeds/Smallville/Pretty Little Liars/


Date d'inscription : 21/05/2011


Infos +++
Prénom: Lola
couple favoris : Chuck et Blair
BlaBlA...:

MessageSujet: Re: Histoire de famille .    Lun 2 Jan - 12:47

BONNE ANNEE les filles que 2012 soit pleine de super surprise pour vous et toute votre famille ainsi que vos proches ! Smile

Un grand merci pour vos commentaires qui me font tellement plaisir ! J'espère que la suite vous plaira, n'hesitez pas à me dire si qu'elle que chose dérange! Smile

CÔTE BASS





Le lendemain, le réveil fut dur. Il fut dur pour tout le monde. Waldorf… Ou Bass.
… : Monsieur Bass ?...
Dit une voix de femme à la porte de chambre de Chuck. Il sortait doucement d’un sommeil profond. C’est avec peine qu’il ouvrit son oeil, oui, son oeil. L’autre étant totalement fermé et complètement impossible à ouvrir. Sa lèvre très gonflée avait séché en les liant. Il se força à les ouvrir avec délicatesse, brisant la fine couche de peau qui avait commençait à cicatriser, il se fit saigner de plus belle. Il appuya sur sa télécommande afin d’ouvrir les volets. Le soleil était déjà haut dans le ciel. Il frotta dans ses cheveux pour y remettre un peu d’ordre. Peine perdue.
… : Monsieur Bass vous êtes réveillé ?
Chuck soupira. La fille n’était autre que Maria, la domestique, qui s’occupé de la suite de Chuck et de celle de Serena. Il sortit de son lit, et alla ouvrir.
Chuck : Quoi MARIA ?
Maria : C’est madame Serena qui m’envoye elle m’a dit que vous auriez probablement besoin de soin.
Chuck fit une 2ème grimace. Elle détestait l’idée que Maria le touche. Elle était grosse avait les cheveux très gras et une peau abimé. Mais son père l’avait engagé sur son physique. Chuck avait fait fuir les autres. Une à une. Il avait même était traîné au tribunal pour harcèlement… Bart Bass avait donc pris cette résolution. Maria était la depuis bientôt 6 mois. Un véritable record.
Chuck la suivie dans le salon de l’immense suite. Elle avait déjà tout préparé, éponge, eau tiède, désinfectant et pansement.
Maria : Sans indiscrétion, monsieur Bass. Que vous est-il arrivé ?
Chuck : Tu es indiscrète.
Pendant qu’il se laissait faire à contre cœur, Serena entra dans la chambre. Elle était déjà habillée, une jolie robe noir épousait ses courbes.
Serena : Chuck, ton père me charge de te rappeler que nous devons manger chez les Sheperd ce soir. Mets un costume.
Elle s’est assise dans la cuisine et a mis une forte musique. Chuck avait mal à la tête. Il manquait de sommeil, avait pris un coup à son amour propre et maintenant, il se trouvait dans la délicate situation d’expliquer son visage très amoché. Serena avait visiblement un peu plus la pêche. Maria partait le plus discrètement du monde après que Chuck ait catégoriquement refusé les pansements. Serena s’était fait une sorte de cocktail à l’aide du mixeur de Chuck. Elle dansait sur Armistice de Phoenix son verre à la main.
Chuck : Tu vas me pourrir la vie longtemps ? Il est qu’elle heure ?
Serena : Allez Chuck !!! Il est déjà 17heure. Bouges tes fesses un peu.
Serena s’approchait de lui un peu trop dangereusement. Lui attrapant les mains et en le faisant danser. Si Chuck était un excellent danseur, ça ne concernait pas tous les types de danse. La Valse, pas de secret pour lui, le cotillon, il le maitrisait à la perfection. Mais Serena avait cette faculté, de bouger sur n’importe qu’elle musique sans avoir l’air tâche, cette faculté de faire n’importe quoi, et d’être plus belle que jamais, Chuck lui se santé ridicule, il savait se lâcher, mais pas comme ça. Lorsque Danza Kuduro arriva dans les amplis, Chuck cru mourir sur Place. Il relâcha les mains de sa demie sœur et s’assis. Elle soupira mais ne s’arrêta pas pour autant. Elle grimpa sur la table basse avec agilité et s’agita levant les mains en l’air se déhanchant comme jamais elle enleva son écharpe et la jeta à l’autre bout de la pièce. Ses petits bonds à répétition eurent raison d’elle, un pied de la table en bois céda. Elle chuta mais se releva pour mieux danser. Lorsque la porte s’ouvrit, aucun d’eux ne l’entendit, la musique criait tellement fort que les vitres tremblaient. Serena riait au éclat alors que Chuck souriait. Elle était complètement folle. Une vraie furie. Elle l’amusait tout simplement. La musique s’arrêta brusquement. Serena et Chuck regardèrent la porte avec anxiété. Seule Deux personnes auraient osé éteindre la musique dans la suite de Chuck Bass. C’était Bat ou Lili. Cette fois, ce fut Bart.
Bart : Vous êtes complètement malade ? Les murs sont insonorisés mais quand même. Je vous rappelle que ma suite est juste à côté de la tienne Chuck.
Chuck se leva déjà prêt à la riposte. Mais Bart le stoppa à la vue de son visage.
Bart : Que t’es-t-il arrivé ? Tu as des soucis ?
Chuck : Ne fais pas comme si ça t’intéressait.
Bart : Tu tenteras de camoufler tout ça ce soir. Faites moi plaisir, je ne veux pas de débordement comme la dernière fois. Vous me mettez dans des situations compliquées et étouffer les affaires le lendemain ne m’amuse plus.
Serena : Bart… On s’amusait juste.
Bart : Amuse toi sans vomir à table cette fois.
Serena baissa les yeux. Mais Chuck lui le fusilla du regard. Quelle ordure. Il s’avait qu’elle avait mal vécu cet incident.
Bart : Chuck, prends une douche et habille toi convenablement.
Il quitta la pièce comme il était rentré, en instaurant un profond malaise.


CÔTE WALDORF




… : Blair… Je t’en pris. Ouvre moi.
Blair : Nathaniel. Arrête de me prier, je ne suis pas Dieu. Vas te confesser plus loin, je ne t’accorderais pas mon pardon.
Nate soupira. Cela faisait bientôt 30 minutes qu’il était devant la porte de chambre de Blair. Espérant qu’elle accepte enfin de l’écouter, mais la jeune femme se bornait à n’en faire qu’a sa tête. Et sa répartie piquante commençait à blesser son petit cœur.
Nate : Blair…
Blair mis sa couverture par dessus sa tête. Comme pour le chasser. Loin d’elle loin de sa porte, loin de son appartement, loin de SA ville. Nate avait de la chance qu’elle soit gentille. Enfin c’était une façon de parler. Elle aurait très bien pu tout raconter à son père. Et il se serait chargé du cas Nathaniel. En pensant à lui, Blair eu des flashs de sa soirée. Ce garçon… Chuck Bass. Il était son ennemi génétique par excellence et pourtant, elle avait dansé avec lui avec une telle facilité. Même après des heures d’entrainement avec Nate, jamais elle n’avait réussis à faire un tel exploit. Blair était totalement intrigué par ce garçon.
Nate : Tu veux que je m’excuse ?
Cette fois sans était trop. Elle se leva comme un ouragan et ouvrit la porte avec violence. Elle se trouva nez à nez avec Nate, son petit ami depuis la maternelle, ses cheveux en bataille son pull vert olive, un bouquet de rose blanche à la main.
Blair : Non, ne t’excuse pas. Tu pourrais le faire 200 000 fois, ça ne changerait rien. On ne change pas le passé Nate. Le faite est que tu as mal agit. Je m’en contre fou que sur le moment tu étais drogué, que cette fille était tellement magnifique que tu n’es pas pu résister. On a été ensemble tellement de temps. Et toi tu fou tout en l’air, absolument tout. En quoi 10 minutes grand maximum ? Je doute que tu es tenu plus. Alors non ne t’excuse pas parce que moi je ne suis pas prête à te pardonner.
Nate : Avec le temps Blair, on y arrivera.
Blair qui lui avait craché son ressentiment en pleine figure eu soudainement de la peine pour Nate. C’était un rêveur né. Toujours à penser que un bisou soigne les blessures. Mais la, il n’avait pas fait une égratignure. Non, la c’était une fracture ouverte. Mais comme d’habitude, il ne s’en rendait pas compte.
Blair : Le temps ne guérit pas tout Nate…
Nate : Fais moi un peu confiance.
Il tendit le bouquet à Blair. Cette fois, elle ne pu s’empêcher de lui rire au nez.
Blair : Comment je pourrais te faire confiance ? COMMENT ? Maintenant vas jouer à a console je sais que tu ne penses que à ça. Et jette le bouquet en partant. Je n’aime que les pivoines.
Elle lui claqua la porte. Il vit volte face. Il savait que ça serait difficile, mais il ne s’attendait pas à tant de difficulté. Le faite est que pour Nate tout avait toujours roulé et son monde commençait maintenant à s’écrouler. La vie est faite de changement. Soit les gens regardent derrière eux en ne les acceptants pas et ils souffrent. Soit ils avancent sans se retourner laissant les souvenir de côté pour tenter de se protéger. Mais ils souffrent là aussi. Alors, qu’elle était ici la manière de souffrir le moins possible ? Serena, Blair, Chuck et Nate auraient adoré avoir la réponse à cette question…



Dernière édition par L0làà le Ven 24 Fév - 19:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire de famille .    

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire de famille .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Thème 5] Une histoire de famille [mis]
» Haunui Shuraba
» Histoire de Famille [Solo]
» « Une histoire de famille...» ft. Austin H.
» Les frères Staal / Une histoire de famille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*Gossip girl* :: ~Divers~ :: Vos créations :: Fanfictions-
Sauter vers: